Actualité de la Chasse Chasse en France 4 accidents de chasse dans le week-end, stop !

«N’en parlez pas, on a assez de détracteurs comme cela», on sait déjà que la moitié des commentaires de cet article seront de cet acabit, et c’est bien dommage, pour ne pas dire autre chose.



Pas besoin d’être très malin pour se douter que 100 % de nos opposants ont déjà parlé des accidents, bien avant nous… Le but de cet article est donc bien, une fois de plus, de responsabiliser les chasseurs sur leurs actes ! Bon sang!

C’est donc un week-end pas comme les autres et pas franchement positif pour notre image que l’on vient de vivre.

Dans les Landes pas moins de 3 accidents ont eu lieu, impliquant 2 non chasseurs. Un premier qui circulait sur l’autoroute A63 à hauteur de Liposthey a reçu une balle au niveau l’épaule. Ce touriste hollandais de 61 ans a été pris en charge par les sapeurs-pompiers et son pronostic vital n’est pas engagé, mais il n’en demeure pas moins qu’il a eu beaucoup de chance.



Un peu plus loin toujours dans le même département, À Aurice, se sont 1 jeune chasseur et sa compagne qui ont été blessés aux jambes par une gerbe de plomb.

À l’opposé de là, dans la Somme à Woignarue un sauvaginier a été grièvement blessé à l’épaule par son collègue alors qu’ils étaient à la hutte. Une erreur de manipulation serait à l’origine de l’accident.

Derrière la plupart des accidents, il y a bien souvent un manquement aux règles de sécurité élémentaires, alors plus que jamais soyons intransigeant avec la sécurité et n’oublions pas que ne pas tirer et un acte de chasse…

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

7 Commentaires

  1. Responsabiliser les chasseurs ce sera uniquement vrai lorsque les fédérations s’investiront du pouvoir d’exclusion temporaire à définitive des auteurs de ces imprudences !!
    Et ce serait un vrai message préventif de fermeté pour tout le monde, en interne comme en externe et ça ne nécessite aucun investissement !

    Si chaque article de journal se terminait par l’information d’une exclusion immédiate par la fédération, nous passerions un peu plus pour des gens responsables.

    En attendant continuons de confier notre image à des tiers : à l’OFB ou à la lenteur de la justice, ce sera super efficace pour continuer la route tracée depuis longtemps c’est-à-dire vers droit dans le mur….
    Gagner la bataille de la communication dans ces conditions bon courage! On sort à peine les armes que ça y est, chasse=faits divers chaque semaine, et on a déjà blessé un tiers…

  2. Il y a aussi le meurtre d’un chien dans le Queyras. Je parle bien de meurtre, car ce chien ressemblait à un loup, bien gris et queue relativement courte, et non à un renard. Le jeune chasseur prétend avoir confondu avec un renard, mais tous, chasseurs et non chasseurs savent que c’est faux, c’est une tentative de braconnage. Tant que les fédérations et associations de chasse n’iront pas plus loin que la justice en refusant à vie toute validation du permis de chasse pour ces chasseurs peu respectueux des animaux et des règles de sécurité, la chasse conservera toujours une mauvaise image au détriment des chasseurs respectueux, qui chassent sans plomb, uniquement quelques individus non relâchés pour s’offrir quelques repas de viande naturelle dans l’année.

    • Vous avez oublié le meurtre d’un chien de chasse écrasé par une voiture qui fonçait sur des chasseurs (et donc tentative de meurtre) Tant que les associations dites « de défense ou protection de la nature »continueront à tenir des propos mensonger ainsi que leur adhérents ou sympathisants ne seront pas sanctionnés par la justice pour leurs propos, leurs actes violents et leurs multiples dégradations des structures mises en place par les chasseurs sur le terrain ou bâtiments administratifs, la cause juste de la préservation des milieux naturels (totalement acquise et actée sur le terrain par les chasseurs) se heurtera à la réalité des exactions commises par ces pseudos hurluberlus prônant au final un nouveau fascisme.

  3. Absolument d’accord avec HRIST:ayant signalé un grave problème de sécurité a ma fédération (81) je n’ai jamais eu la moindre réponse!!!.idem avec la fédération nationale .Tant que des sanctions dissuasives ne tomberont pas ,ce sont des humains qui tomberons.

  4. Tout à fait d’accord avec vous messieurs Hrist et JJB ; Tant que les fédérations Départementales et surtout la Fédération Nationale ne prendront pas à bras le corps la sécurité (plutôt les problèmes de l’insécurité) de la chasse nous iront tout droit dans le mur!!! Mais il n’y a pas que la chasse et des chasseurs il y a beaucoup et beaucoup des non chasseurs qui, pour trop d’individus le respect « de l’autre » n’existe plus du tout!!!. Quant à la « justice » ? je préfère ne pas en parler!.

  5. La première décision au niveau national c’est de limiter les jours de chasse, et surtout réviser la loi Verdeille 1er cause des accidents et des mauvais rapports avec nos concitoyens non chasseurs.
    Je suis exploitant agricole à la retraite et chasseur depuis mon plus jeune âge, et bien sure je reconnais que les méthodes agronomiques passées sont la cause évidente de la disparition de nos oiseaux habituellement chassés mais aujourd’hui malgré tous les efforts des uns et des autres pour essayer de rendre nos campagnes à nouveau giboyeuse les résultats ne sont pas là car à chasser 3 fois par semaine sur un même territoire
    N’est ce pas messieurs des ACca il n’y a aucune chance de réussite.
    Et je ne compte pas les violations quotidiennes du droit de propriété que nos concitoyens perpétuent en se promenant aux champignons en toute impunité.
    Alors Monsieur le President et vous aussi tous les président départementaux, tranchez vite car sinon demain plus personne ne chassera.

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici