Actualité de la Chasse Chasse en France Ariège : des chasseurs menacés de mort suite à la découverte de...

Alors que les ours cristallisent les tensions dans les Pyrénées, l’un de ces plantigrades a été retrouvé abattu à Ustou.



Le Président de la fédération des chasseurs d’Ariège a décidé d’apporter son soutien aux agriculteurs et autres professionnels de la filière, victimes de ce grand prédateur qui avaient décidé de boycotter la réunion à la préfecture de la région de Toulouse qui avait pour thème « Pastoralisme et Ours ».

Ainsi, dans une conférence de presse, ce dernier a témoigné d’une situation au bord de l’explosion, puisque 14 plaintes ont été déposées depuis le début de l’année suite à des dégradations sur des palombières, des postes à feu et, plus graves, des menaces de mort sur des chasseurs de ce département frontalier de l’Espagne.

Le président de la fédération constate, de plus, une augmentation de ces actes, notamment sur les réseaux sociaux, depuis qu’un ours a été retrouvé tué par balles à Ustou, le 9 juin.



Bref, l’Ariège est au centre d’un conflit mêlant l’ours et le chasse bashing, surtout que rien ne prouve que ce soit un chasseur qui ai tiré sur le plantigrade, la présomption d’innocence n’étant pas une valeur connue des détracteurs de la pratique cynégétique apparemment !

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

17 Commentaires

  1. Quand on y pense, les ours, les loups et d’une manière générale les grands prédateurs européens actuels sont presents dans notre pays depuis plusieurs centaines de milliers d’années alors même que Homo sapiens y était absent, et que par conséquent, les éleveurs et les espèces domestiques n’existaient même pas. Personne ne peut contester.que ces espèces ont été exterminées depuis et malgré leur faible nombre actuel, c’est encore trop pour certains. Et on peut dire cela pour tous les pays. Je trouve cela triste. Que ferons nous quand il n’y aura plus rien. Aller au cirque ou dans les zoos ? Quelle horreur !

    • Totalement faux. Le loup c’est 15000 ans, l’homme, 3 millions d’années. Faut soit retourner à l’école, soit ouvrir un livre.

    • A Gilles VARICELLE

      Les hommes étaient présents bien avant les loups.

      Est ce que vous vivez en milieu rural ?certainement pas à vous lire.

      Je vous propose un lâcher d’ours et de loups à proximité de votre domicile pour que vous puissiez les voir vivre et évoluer.

      Je pense que vous appréciez également tous les produits provenant des animaux nourris dans ces pâturages de haute montagne. Bientôt plus rien que des produits de synthèse dégueulasses.

      Vous êtes à côté de la plaque.

      Vouloir imposer chez les autres sans se préoccuper des incidences pour eux est plus qu’indélicat (pour rester poli).

      Mais aujourd’hui avec les réseaux sociaux, des individus en manque de connaissance imposent ou veulent imposer leur point de vue.

      C’est ce que l’on appelle le cercle de l’incompétence :
      Moins on connait plus on a de certitudes, à contrarié plus on connait plus on se pose de questions pour comprendre.

    • Les agriculteurs ne vous enlevé pas vos ordi pour travailler on ne vous demande pas de travailler comme il y à 150 ans .les paysans sont des chefs d’entreprise qui ont besoin de travailler a leurs façon et pas comme nos arrières grands parents. Nous ne venons pas vous déranger dans vos vies de citadins merci de ne pas venir nous donner des leçons dans NOS MONTAGNES
      Soyons tolérant et compréhensifs
      Stéphane

  2. Il serait bon de nuancer les propos des deux cotés, en commencant par préciser que tout les agriculteurs ne sont pas sur la meme ligne, loin de la. Puisque dans les fait tout le monde est informé sur la situation explosive entre pro et anti ours meme au sein du pastoralisme .

    • J’habite a la campagne depuis toujours, les oncles étaient paysans, mon père mineur au fond du trou pendant 30 ans. les chasseurs n’ont pas l’exclusivité de la campagne et de la ruralité. D’ailleurs ils sont nombreux de la ville sans parler des bourgeois déconnectés de la réalité.

  3. c’est pas un chasseur qui a tué cet ours ? nous ne sommes pas aux Etats Unis où le port d’armes est généralisé.. peut être un tueur à gage engagé par je ne sais qui ? MDR

    • Encore un grand connaisseur du dossier, dommage qu’il soit mort de rire on aurait pu encore s’amuser de son ignorance.

    • Parce qu’il faut obligatoirement etre chasseur pour avoir un fusil ? MDR !
      combien d’agriculteurs ne sont pas chasseur et possèdent un ou plusieurs fusils chez eux ?
      Certains tireurs de ball trap ne chassent pas et ont aussi des fusils !
      Les collectionneurs qui eux aussi ne sont pas automatiquement chasseurs possèdent des armes etc etc !!!
      Pourquoi faut il que se soit a tout prix un chasseur qui est tué cet ours ?

    • Avant de jouer les « MDR » en réfléchissant un peu, les vieux fusils de papy qui restent dans la famille il en y en a des millions quant à la motivation de l’acte elle n’est probablement pas d’intérêt cynégétique.

      En gros le berger excédé avec le vieux 16 de grand papy c’est parfaitement possible.

    • Dominique Remy : il serait bon de faire attention à vos propos.
      J’en ai ras le bol que l’on accuse les chasseurs de tous les mots alors qu’ils respectent les lois, pour des personnes qui ne respectent pas les lois! C’est comme si à chaque fois qu’un accident arrive sur la route on venez vous traiter de chauffard parce que vous avez le permis de conduire!

      Il est impossible que cela soit un chasseur, puisque la chasse est fermée à la période où ont eu lieu les faits. C’est un braconnier, oui sans aucun doute, un chasseur non certainement pas!
      Il y a des gens qui ont le permis de conduire et qui ne respectent pas les lois, vous n’accusez pas tous les conducteurs d’être des chauffards pour autant. C’est exactement la même chose ici. Même s’il venait à avoir un permis de chasse (encore faut il que ce soit le cas), son acte n’est certainement pas un acte de chasse et il ne peut pas être qualifié de chasseur.

    • il n y a pas que les chasseurs ont une arme , les tireurs sportifs aussi on des armes . les gars dans les cités ont des armes et ne sont pas chasseurs et beaucoup de gens ont des armes qui appartenaient a un membre de leur famille et qui chasse pas .. il faut pas tout mélanger ..

  4. J’espère que vous ne ressemblez pas aux hommes d’il y a 3 millions d’années. Notre espèce Homo sapiens n’existait pas il y a 3 millions d’années. Et je ne suis même pas sûr qu’un espèce du genre Homo était présente en Europe. Pour le loup je maintiens mes propos.

    • déjà il faut que je précise que je suis une femme .. une femme qui a été mariée à un chasseur qui est même président de la société de chasse de ma commune .. !je n’aurais rien contre la chasse si à chaque ouverture je ne recevais pas des plombs sur mes toitures (j’ai des chevaux, ils ont très peur et moi aussi), mes voisins les plus proches ont même reçu une balle (je ne connais pas le calibre mais le trou dans le mur est assez gros, j’imagine que si un humain avait été dans l’alignement, il ne serait plus de ce monde) ! de plus je connais les magouilles avec les agriculteurs de 4 mètres carrés dévastés par des sangliers, on charge un peu la déclaration et c’est 2 ha de dévastés, c’est bien j’en conviens pour l’agriculteur qui reçoit une subvention conséquente et pour la société de chasse qui va pouvoir chasser sur les terres de l’agriculteur ! plus les agrainages à plein seaux de maïs pour retenir les sangliers des fois qu’ils iraient sur la société mitoyenne, les laies suitées tirées (pas grave si les petits crèvent seuls, si il n’y en a plus assez on ira en acheter dans un parc privé), les lâcher de faisans et de perdreaux élevés par l’homme ..lâchers le matin même de l’ouverture avant le lever du soleil des fois que le renard passe avant … j’ai lu le règlement de la chasse, il est aussi interdit de tirer sur certains oiseaux, et bien mon ex mari me rapportait régulièrement des buses variables, une fois un héron, une autre fois une chouette, blessés par des plombs ! si les chasseurs respectaient le règlement de tirer à 150 m des habitations et dos aux habitations, surtout que je suis en réserve, j’aurais surement une autre vision de la chasse ! en plus ils ne mangent même pas le « gibier » qu’ils tuent (des bêtes élevées c’est pas du gibier pour moi) c’est mon expérience, j’espère vraiment que ce n’est pas partout pareil ! j’oubliais les renards tués et laissés sur place à pourrir .. il n’y a pas un autre moyen que de les laisser là à la vue des promeneurs qui sont parfois avec des enfants ? vous comprenez pourquoi j’ai un soucis avec la chasse et les chasseurs ? j’ai recueillis deux tout petits sangliers dont la mère avait été tuée, je les ai élevés dans un toit à cochon en faisant tout pour qu’ils aient peur de moi mais il m’a fallu les relâcher (pour çà que j’ai tout fait pour qu’ils aient peur !) .. respecter le règlement c’est pas si difficile ! ceux qui sont farouchement anti chasse verront peut être les choses d’une manière différente !

  5. Bonjour madame

    Difficile de ne pas être d’accord avec vous. J’habite la campagne, je sais comment ça se passe. Mais on va vous dire que ce ne sont pas chasseurs mais des braconniers…..des histoires j’en ai des tonnes comme ça. Je les garde pour de futures échanges. Merci pour votre courage.

  6. Mme Remy,
    Si vous etes coutumiere de la ruralite vous n’etes pas sans savoir que les fusils de chasse sont presents dans bien des maisons, chasseurs ou pas, vous semblez etre tres critique envers celui qui fut votre mari et chasseur, soit mais je n’ai jamais rencontré ce que vous decrivez, il est extremement mal vu de tirer des laies suitées et aucun chasseur ne recevra des felicitations pour ceci, les seuls lachers de faisans que j’ai vu se sont fait avec l’ecole du village dans un secteur toujours gardé en reserve car proche d’un stade(il faut dire que le biotope ne se pretait pas aux faisans), les animaux tués etaient emportés et consommés, quant aux anti chasses il est naif de croire qu’ils changeraient d’avis quoi que l’on fasse, autant expliquer à Nikita Khrouchtchev que le systeme communiste n’est pas ce qui se fait de mieux.
    Pour en revenir au sujet initial il est peu probable que les motivations du tireur soient d’ordre cynegetique, les chasseurs n’etant pas en soi contre les ours, les eleveurs par contre ont quelques raisons de les apprecier tres moderemment…

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici