Actualité de la Chasse Chasse en France Bordeaux : 52 000€ pour planter une micro forêt de 100m²

Dans le cadre d’une « reconquête » végétale lancée par la nouvelle mairie EELV de Bordeaux, une micro forêt est en cours de plantation dans le centre-ville , à deux pas de la gare Saint-Jean



Cet « îlot de fraicheur », comme elle est appelée, concerne 100m² sur lesquelles seront plantés chênes, sorbiers, érables, merisiers et cornouillers. A l’origine, la placette triangulaire Billadel située entre les rues Billaudel, Dieffé et Françin accueillait des places de stationnement, 9 précisément.

La nouvelle mairie a donc voté pour sa réhabilitation et les travaux sont actuellement en cours. C’est le pôle territorial de bordeaux qui s’est chargé du terrassement, d’apporter la terre ect… tandis que ce sont les équipes des espaces verts de bordeaux qui font les plantations.

L’ancienne place Billaudel

Le concept de cette micro-foret « s’approche de la végétalisation de la ville, héritée des traditions du 19e siècle, » selon la mairie de Bordeaux. Cet espace, purement décoratif on en convient, aura pour quasiment seul but de baisser la température de 1°C dans les rues adjacentes, dans un rayon de 100 mètres, lors de pics de chaleur.

Une opération rondement menée donc, mais qui a un prix, et quel prix….. Accochez-vous à votre siège, le coût total des travaux est de 52 000€ (voir affichage ci-dessous) !   52 000€ pour planter 100m² d’arbres, rendez-vous compte….

En pleine pandémie et marasme économique, voici comment les élus écologistes commencent à dilapider l’argent public.

Faites tourner.

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

8 Commentaires

  1. Il faut le vivre ! Maintenant les votes remplaceront les abstentions pour renvoyer la bande de bobos à des stages d’humanisme , humanisme d’ailleurs ; qui ne semble pas faire partie de leur (haute) culture.

  2. Et alors ? Un rond point coûte entre 100 000 et 1 million d’euros… Vous utilisez des informations sans les remettre dans leur contexte, par pure idéologie. C’est dommage : je suis moi aussi chasseur, mais je trouve votre opposition systématique aux projets écologiques vraiment contradictoire.

    • Oui mais un rond point régulé la circulation de milliers de véhicules, assure la sécurité, ralenti les vitesses et profite à des centaines de milliers de personnes…..Alors que là nous sommes dans l’affirmation d’une idéologie dogmatique qui plus est aussi dépensière que la création d’un îlot à Lapins….!

  3. Les ayatollahs gauchistes verts de Bordeaux devienent de plus en plus dément et dangereux pour la population bordelaise.
    Preuve en est ils veulent rer une micro forêt en ville qui coûte minimum 52000€ et de l’autre côté ils veulent raser 1000 hectares de forêt de pins pour y mettre des panneaux solaires ! quand on sait ce que coûte à la nature la fabrication des dits panneaux solaires et l’extraction des minerais nécessaire à leur fabrication on peut dire que ces individus sont des dangers publics pour l’environnement en génral.

    • Micro forêt qui va rester verte un certain temps et à grands coups d’arrosages, pas bon pour les sources .De plus les écolos ne pensent pas à la souffrance des arbres qui inévitablement vont dépérir et se laisser mourir de chagrin d’avoir été enlevé de leur milieu naturel.

  4. Vous n’avez rien de mieux à faire que de discréditer des actions sous prétexte qu’elles proviennent d’écologistes? 52 000 € n’est pas un prix déconnant quand on parle de travaux sur les espaces publics et lorsque l’on voit le site de départ. C’est par ailleurs un budget assez faible pour une ville comme Bordeaux. Cela n’a aucun rapport avec la chasse alors pourquoi tacler? Les îlots de chaleurs sont un problème réel auquel les espaces urbains vont devoir face avec le réchauffement climatique, si vous ne vivez pas en ville c’est difficile de comprendre mais le bénéfice sera réel. Les actions de ce type sont à développer que vous le vouliez ou non c’est une nécessité après des décennies d’artificialisation des sols.

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici