Actualité de la Chasse Chasse en France En Dordogne, la Fédération des Chasseurs communique aussi !

Depuis quelques jours en Dordogne, on peut croiser une nouvelle campagne de communication, en faveur de la chasse cette fois-ci.



Cette opération n’a rien à voir avec celle de la Fondation Brigitte Bardot insiste le président de la Fédération des Chasseurs de Dordogne, Michel Amblard. Chaque année la fédération choisit de communiquer à l’échelle départementale. L’année dernière c’était sur la thématique du permis à 0€ (pour les jeunes permis).

Cette nouvelle campagne attire l’attention du public sur les dégâts des sangliers. Le panneau montre ainsi un sanglier à côté d’une prairie retournée par la bête noire avec le slogan « Un monde sans chasse, prolifération, dégâts »


Une initiative locale donc, mais qui met le doigt sur des arguments irréfutables qui font mal et qui touchent peut-être d’avantage l’opinion public que les campagnes télévisuelles de communication.

© Crédit photo : Philippe Greiller

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

2 Commentaires

  1. Ce n’est vraiment pas une bonne stratégie de communiquer sur les dégâts de gibier et le rôle de la chasse, on va nous réduire à cela si on continue voire même mettre des professionnels à la place. C’est encore pire communication pour les endroits où il y a chasse et dégâts malgré tout, ça veut dire qu’on est incompétents. Il faut arrêter de nous présenter en régulateurs c’est n’importe quoi. La chasse ce n’est pas ça.

  2. Comme toujours un débat passionné entre notre président et une Abru….,je met permet d,insister sur l,importante de la retransmission des débats avec de t, elles personnes, prouvant ainsi le degré d ignorance de notre passion et connaissance de la chasse et la débilité de ses donneurs de leçons. Cordialement

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici