Actualité de la Chasse Chasse en France Pour éviter le scandale, la FDC de Charente-Maritime retire sa « prime au...

En début de semaine, nous vous parlions de la « prime au mérite » mise en place par la fédération des chasseurs de Charente-Maritime. Une prime permettant de recevoir une compensation financière pour les chasseurs du département qui prélèveraient le plus de renards.



L’idée était bonne, mais en plein « chasse bashing », les anti-chasses ont vite saisi là une nouvelle occasion de descendre en flamme notre communauté. Ainsi, avec l’aide des réseaux sociaux, un vent de contestation s’est levé contre cette mesure. Parmi les contestataires, de nombreux chasseurs qui ont jugé que c’était « donner le bâton pour se faire battre »… Une vision que nous ne partageons pas forcément mais que nous pouvons comprendre.

Toujours est-il que face à ce problème, la fédération a rapidement réagi. En effet, par l’intermédiaire d’un communiqué, cette dernière a fait savoir qu’elle annulait la prime : « Devant l’incompréhension suscitée par la mesure d’encouragement au prélèvement de renards maladroitement dénommée « prime au mérite » et pour éviter d’exposer les chasseurs à une polémique injustifiée, la fédération de chasse de Charente-Maritime retire la mise en place de la gratification annoncée »

Pensez-vous que la fédération a bien fait ? Réagissez en commentaire ci-dessous.

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

6 Commentaires

  1. la FDC a bien fait car une  » prime au mérite  » sa signifie l extinction totale pour nos détracteurs !!
    la prime a la queue est suffisante!!!
    prime revenant a un apport de bagues petit gibier pour l aisne et 7€50 par queue je crois !
    l expression était mal choisie !!!

  2. Je suis chasseur depuis 35 ans. Je pense personnellement que ce genre d’action (prime pour détruire un animal qui a toute sa place dans l’écosystème) relève d’un autre temps, et d’un manque de connaissance vis à vis de l’image renvoyée à une population citadine qui comprend de moins en moins nos pratiques. Il convient de le chasser en battue et non de chercher à tout prix à l’éliminer.

  3. L’erreur commise par cette fédération était de communiquer sur cette mesure.
    Cela provoque l’incomprehension du grand public et la joie de nos opposants.
    En revanche, l’idée n’est pas nouvelle mais elle a le mérite de mettre les gens au travail, dans une période de declin du piégeage.

  4. Quelle honte de voir ce genre de message aujourd’hui !! A quelle époque vit-on ?
    Moi qui marche beaucoup en campagne, j’ai peur, lorsque je vois des chasseurs, de me faire tirer dessus… sans compter les canettes vides que je ramasse aux abords des « planques » ! Un peu de sérieux tout de même ! Gamin je me souviens de mon grand père qui m’emmener à la chasse avec lui et qui ne tuait pas plus que besoin ! De quel droit mettez-vous en place une prime pour détruire un animal qui a toute sa place dans l’écosystème ?
    Quand je vois ces pauvres bêtes élevées et relâchées pour satisfaire ces sois-disant chasseurs …
    aujourd’hui je suis écœuré de toutes ces manœuvres… A bonne entendeur, salut !

    • Beau déterrage de poste, concernant la sécurité en période de chasse il y a un voire deux accidents mortels par an concernant les non chasseurs, rappelons qu’il y a 20000 accidents domestiques mortels par an en France dont plusieurs centaines de noyades et que vous avez infiniment plus de probabilités de mourir dans votre maison que de projectiles tirés par un chasseur, que pour un cycliste mort lors d’un action de chasse très médiatisé cette année, 150 vont mourir écrabouillés sous un véhicule ou d’une chute dans le plus grand anonymat, que je ne connais pas d’accident mortel de chasse ou l’alcool a tenu un quelconque rôle .
      Par ailleurs si vous avez des solutions pour améliorer la reproduction du petit gibier ou menez des actions en faveur de la faune sauvage merci de nous en faire part mais , de grâce, épargnez ces discours de comptoir facile derrière un clavier .

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici