Actualité de la Chasse Chasse en France L’ASPAS veut interdire la chasse pendant le confinement.

C’est une période complexe pour tout le monde et bien que les chasseurs soient appelés à continuer leurs activités de régulation, ce n’est visiblement pas du goût de certaines associations…



Comme le fait savoir le site de France Bleu Mayenne, l’association pour la protection des animaux sauvages place (encore) les chasseurs dans son viseur. Ils prévoient ainsi d’attaquer au tribunal administratif la vingtaine d’arrêtés préfectoraux qui permettent aux chasseurs de Mayenne de maintenir certaines activités de régulation. Les arguments avancés sont souvent les mêmes, on parle de cadeaux aux chasseurs, de pressions exercées sur le gouvernement, toujours cette même litanie que servent nos détracteurs…

L’ASPAS annonce également qu’il n’y a aucune urgence a réguler les espèces concernées par le classement ESOD du département parmi lesquelles, on le rappelle, le renard, le ragondin, le rat musqué, le corbeau freux et la corneille noire.


Chacun jugera du manque de discernement d’une telle annonce, surtout si elle se rapporte au pays tout entier, notamment au niveau des dégâts subis par les agriculteurs ainsi que dans les zones humides. C’est effectivement la volonté de l’association concernée puisque sur son site, cette dernière lance un appel à tous ses adhérents et sympathisants pour signaler les arrêtés préfectoraux dans le but de bloquer totalement la chasse en France. Un véritable mode d’emploi est d’ailleurs mis à disposition des internautes pour trouver matière à envoyer des arrêtés préfectoraux devant les tribunaux.

Il faudra donc rester vigilants sur ce qui se passe chez les chasseurs Mayennais qui subissent encore une fois les foudres des opposants à la chasse.


La meilleure réponse à apporter face a ces attaques est probablement la continuité des missions de veilles sanitaires apportées par les chasseurs ainsi que les remontées d’informations telles que les déclarations de dégâts aux productions agricoles ou aux particuliers dus aux espèces susceptibles d’occasionner des dégâts.

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

11 Commentaires

  1. L’ABOLITION de la chasse à long terme…la tactique du grignotage…! D’abord les chasses traditionnelles … les faires disparaîtres une par une par idéologie au nom de la bobo écologie et sur la sensibilité de quelques extrémistes qui sont très actif sur cette poubelle internet ! Apres la chasse loisir dite non essentielle…la chasse devant soit avec sont chien ! Après la chasse dite de régulation des gros gibiers ! Tout ça avec la complaisance du gouvernement qui donne 12 millions deuros d’argent public à toutes les associations anti chasses et ANIMALISTES pour mettre sur le banc des accusés la chasse !

    • Pourquoi l’état ne fait pas payé à toutes ces associations qui critiquent la chasse les dégâts occasionnés par le gros gibier au lieu des chasseurs.
      Et qui financent celle ci?

  2. Quand on pense que cette association ne fonctionne qu’avec des subventions et des donts défiscalisés car reconnue d’utilité publique ! Je me demande où est son utilité avec son attitude dogmatique et bornée ! Elle ne sait que faire des recours devant les tribunaux 😠

    • Pas de soucis. Laissons l’ASPAS régler les dégâts de sanglier et autres gibiers avec ses subventions de l’état dans les départements qui seraient éventuellement non chassés à cause de leurs procédures. Ils se calmeront vite.
      Finalement, ce serait donc l’état qui financerait les dégâts avec l’argent des contribuables. Ces derniers ont tellement les moyens de payer les caprices de ces intégristes inutiles encore plus nuisibles que les animaux.

    • L’état a un double langage…y font croire qui sont avec les chasseurs et les RURAUX…et d’un autre côté y donnent chaque année des millions d’euros de subventions à toutes ces associations ANIMALISTES et anti chasses ! En plus L’état n’est pas à genoux devant l’Europe et BRUXELLE y sont a plat ventre ! Nous sommes bien défendus…Avec pompili à la tête du ministère ca pousse pour les procédures contre les chasses traditionnelles …des extrémistes de l’écologie et ceux sont loin d’êtres des démocrates ! Quand a l’état français toutes les chasses qu’ils ont fait supprimer ces 50 dernières années … un jour faudra faire la liste dans chaque régions ! Idem pour pour les paysans…si il voudrait des paysans dans ce pays ya longtemps que ça ce serait ! Moins d’un million d’exploitations agricoles aujourd’hui !

  3. Salut Doume je suis complètement d’accord avec vous et j’ajouterai même que ces bobos écolos pourraient faire preuve de solidarité et reverser leur subventions aux agriculteurs et forestiers qui subissent les dégâts de la grande faune sauvage vu qu’ils disent que la nature est à tout le monde…
    Qu’ils sortent leur porte monnaie une fois, ils comprendraient peut-être qu’ils sont complètement dépassés et vivent sur une autre planète que la notre les français du terrain, alors que les chasseurs eux le sortent tous les ans et le montant ne fait que s’accroître…

  4. Ce n’est pas un organisme décideur mais avec MME POMPOLI qui connait rien prennons garde car elle interdit la pêche comme cela sans motif alors que le confinement autorisé une activité 1 Heure
    Soyons plus que figilants contre ces asssociations anti tout qui vivent au pays des bisounours

  5. Encore les écolos on empêche la chasse ,bientôt on ne pourra pas couper les arbres ,on ne peut plus rouler avec
    les SUV,on ne pourra plus faire de feu de cheminée etc etc. Arrêtons toutes les chasses pendant le confinement et laissons leur payer les dégâts occasionnés par le gros gibier .Ecoeuré par la politique actuelle mené par des énarques incapables de se rendre compte de l’état de notre pays (ils sont assurés eux de gros salaires non mérités et laissent crever les petits commerçants les entreprises et créent la misère).

  6. Moi, ce que j’aimerais, c’est qu’en même temps ( c’est à la mode présidentielle ! ) on interdise aussi les promeneurs, cyclistes, vététistes à plus d’un kilomètre de chez eux !
    Ah, mais c’est déjà interdit ??!!
    Ah bon, je vois tellement de monde dans la campagne que je n »avais pas cru que c’était interdit !
    Ils n’ont rien d’autre à foutre ces guignols hors sol que de passer leur temps à nous faire ch..r !!!
    Ils ne peuvent pas s’occuper de leur conjoint, de leurs enfants !

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici