Actualité de la Chasse Chasse en France Le collectif « Un jour un chasseur », agacé par le Sénat, pourrait solliciter...

La mission de sécurisation de la chasse lancée par le Sénat suite à la pétition déposée par le collectif « Un jour un chasseur » a annoncé hier 30 propositions sur la chasse qui ont forcément fait réagir du côté des chasseurs comme du côté des anti-chasses.

Si du côté des chasseurs, de nombreuses propositions ne passent pas car elles alourdiraient encore de manière significative la pratique de la chasse déjà très entravée par de nombreuses réglementations, dans le camps des antichasse, la colère est presque palpable.

La mesure manquante selon eux est principalement qu’il n’a pas été proposé d’interdire la chasse le mercredi et le dimanche, mesure totem que les écologistes de tous poils veulent à tout prix.

Pour le reste, ils ont été plutôt entendus car la majorité des propositions déposées par le Sénat ne sont pas pour faciliter la pratique de la chasse.

Par contre, comme l’annonce le groupe des Sénateurs et Sénatrices écologistes, ils considèrent comme « incompréhensible » le renforcement des actions contre les entraves à la chasse.

Depuis le début de la mise en place de cette mission par le Sénat, il a toujours été indiqué qu’il ne s’agissait pas d’entrer dans un débat « pour ou contre la chasse » mais d’apporter des pistes et des propositions afin que tout le monde s’y retrouve.

Ce n’est visiblement pas du goût du collectif « Un jour un chasseur » qui n’a jamais caché sa haine profonde de la chasse et des chasseurs et qui annonce vouloir aller plus haut que le Sénat à travers sa représentante Mila Sanchez sur le site Public Sénat :

« On peut envisager la mise en place d’un référendum sur la chasse. Nous pouvons également avoir recours à des instances supra étatiques, comme la Cour européenne des droits de l’homme ».

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

5 Commentaires

  1. Ce n’est pas la sécurité qui les intéresse, mais bel et bien la suppression de la chasse par petits morceaux, cela leur semble plus facile.
    Quelle bande de tarés.

    • C est tout à fait ça.
      La sécurité et les accidents ne sont que un prétexte .
      Tout comme la pollution par le plomb .
      Tout n est que prétexte pour un seul but : interdire la chasse .

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici