Actualité de la Chasse Chasse en France Quand Willy Schraen explique à un économiste maître de conférence que la...

Vendredi dernier, Willy Schraen a fait la tournée des radios françaises. D’abord RTL puis ensuite RMC avec l’émission les Grandes Gueules présentée par Alain Marschall et Olivier Truchot.



Autre invité présent ce jour là, Gilles Raveaud qui est économiste et accessoirement maître de conférences à l’Institut d’Études Européennes (Paris 8 – Saint-Denis).

Manifestement peu au courant de la façon dont s’organisent les campagnes françaises, Mr Raveaud pense que la nature est « à tout le monde ».

Oui oui, pour cet économiste reconnu qui n’aime pas spécialement la chasse au passage, nous pouvons aller nous balader n’importe où, n’importe quand, car la nature est libre finalement. Heureusement Willy Schraen a sauté sur l’occassion pour mettre les points sur les i.



Extrait :

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

40 Commentaires

  1. Enfin une saine réactioni::
    Même si la responsabilité de la nature appartient à la nation, la propriété de l’espace rural appartient à ses propriétaires avec tous les droits qui y sont attachés. Aucune autre personne ne peut en revendiquer le moindre droit. Les espaces publics sont signalés comme tel; tout le reste est privé et personne d’autre que le propriétaire ne peut en disposer. L’état, pour les parties qui lui appartiennent, peut décider d’ouvrir ses propriétés au public sans que cela n’accorde aucun changement à l’exclusivité des propriétaires privés ruraux ou urbains.
    C’est un pilier fondateur de la révolution française.

  2. Monsieur Schraen,
    Comme vous le dites si bien :
    1) plus de 85 % de la forêt française est constituée de propriétés privées,
    2) que les propriétaires privés protègent leur biens ceci est totalement justifié,
    Par contre permettez moi de vous poser quelques questions :
    Puisque 85 % de la superficie des forêts est privée et que c’est au bas mot 80 % de cette superficie qui est louée en chasse privée,
    1) ne pensez vous pas que l’ origine de la prolifération du sanglier provienne de cette situation ?
    2) ne pensez vous pas que cette situation provienne simplement du fait que certains qui se disent chasseur seraient plus financier que chasseur : se faire du fric hors de tous contrôle financier ?
    3) que les propriétaires qui louent leurs terrains en chasse privées pourraient mettre la main à la poche pour payer les dégâts qui deviennent insupportables pour les fédés ,
    4) que les patrons ou responsables de chasses privées soient imposés comme il se doit sur toutes les rentrées d’argent qu’ils se font provenant de leurs chasses ??
    5) Qu’on en finisse avec l’agrainage massif ??
    Etc …..
    Je suis un ancien chasseur de 71 ans et qui pour des raisons de santé et d’ éthique de la chasse n’ a pas pris son permis depuis 5 ans.

    • 80% des 85% n’est pas loué en chasse privée que faites vous des chasses communales à qui les propriétaires cèdent gratuitement leur droit.

      Revenons sur la globalité du foncier en France, 92% du territoire est privé y compris les biens privés d’état.

      Vous êtes en manque de connaissance sur la prolifération du sanglier. Ce phénomène n’est pas uniquement franco-français mais mondial.

      Opportunistes les compagnies de sangliers se sont adaptées à l’agriculture extensive pratiquée en mono culture. Aux USA, en Australie les tirs de destruction se font à partir d’hélicoptères, en Suisses le canton de Genève fait appel à des professionnels (coût annuel 800 000 francs suisses).
      Je ne pense pas que les chasses privées Françaises y soient pour grand chose !

      Encore de fausses informations divulguées par les « anti-chasses ».

      Les indemnisations payées aux agriculteurs par les chasseurs sont issues d’un accord du siècle dernier quand le grand gibier était peu abondant.

      Tout le fric comme vous dites qui circule dans le milieu de la chasse fait l’objet de déclarations et de contrôles.

      L’agrainage massif comme vous dites est interdit, sauf en forêt pour y maintenir les populations afin d’éviter les sorties et dégâts dans les cultures.

      Pour un ancien chasseur de 71 ans, vous avez les remarques d’un anti-chasse basique et ignorant avec des « questions » comme vous dites qui sont des affirmation d’un ignorant.

      Allez donc sur le terrain pour essayer de comprendre et ne pas avoir de fausses idées bien arrêtées.

      Enlevez votre fausse barbe.

    • Mr PÉPÉ, il m’arrive de porter des chaussures noires quand le ciel est bleu, pour autant il n’y a aucun lien entre les deux, dire que les droits de chasse payés aux propriétaires fonciers augmentent la population des sangliers est du même ordre de raisonnement.
      De même penser que la prolifération de sanglier enrichit les chasseurs est plus que douteux, elle coute d’ailleurs plus de 60 000 000 d’euros par an aux chasseurs pour les remboursements des dégâts et la protection des cultures.
      Tous vos raisonnements semblent basés sur des confusions et des méconnaissances sur le sujet, ils donnent à vos propos une étrangeté indéfinissable, les chasses commerciales clôturées (je subodore que vous parlez de ce sujet) ne rentrent pas dans le débat de la prolifération du sanglier, elles génèrent des revenus qui sont bien entendu imposés, oui et…???
      Vous dites qu’il y a des agrainages massifs, je ne sais ce que vous dénoncez sans exemples documentés mais si vous pensez qu’il y a nourrissage déguisé vous avez le devoir de le signaler aux autorités compétentes .
      Désolé que votre santé et votre éthique ne vous permettent plus de prendre permis mais je me demande la proportion que prennent chacune de ces deux raisons dans votre décision finale… ce qui expliquerait vos propos ci dessus.

    • Les sangliers en plein Berlin c’est aussi la faute de l’agrainage ?

      L’explosion du sanglier est mondiale, les hiver trop doux ne limite plus les jeunes aussi bien par les conditions météorologiques que par la nourriture qui reste facile à trouver.

      Quant au fric hors de tout contrôle…. fantasme et arrière pensée anti-capitaliste ?

    • C’est sûr que c’est pas bien compliqué d’étaler son argumentaire foireux, voire mensonger, quand il n’y a rien en face.

  3. Il y a bien longtemps que j’ai écrit les notions sur la propriété privée afin d’expliquer à ces urbains et rurbains qu’ils ne pouvaient pas user de la propriété des autres sans autorisation.

    Pourquoi donc achetez des terres, vignes, bois, étangs, les entretenir, payer les impôts, essayer d’en vivre, pour que des « étrangers » les occupent et nous interdisent d’en user suivant nos droits.

    Sachez que c’est fini, la gentillesse à des limites à ne pas franchir.

    Cet aspect semble être une découverte pour bon nombre de ces individus qui veulent interdire la chasse sur les propres terres des propriétaires chasseurs.

    Ce Gilles RAVEAUD doit être un bien piètre enseignant d’université pour ignorer ces bases, ou alors comme beaucoup de ces « anti-chasse » il a voulu faire avaler des couleuvres au Président ! mais surtout raconter encore une fois des mensonges afin de manipuler les plus malléables.

    Dans le droit de propriété, le droit de chasse est inclus et surtout en est indissociable. Son propriétaire en dispose à sa guise.

    La tête de Gilles RAVEAUD en dit long sur la claque qu’il vient de prendre.
    Chez moi, on dit qu’il rit jaune.

    Quel hypocrite, quel faux cul !

    Mais malheureusement, tous ces individus ne respectent rien.

    Exemple :
    J’ai installé dans mes bois des pancartes « propriété privé, défense d’entrer » eh bien de la part de Vététistes (qui ont coupé de la futaie pour instaurer leur parcours) j’ai reçu des menaces physiques et les pancartes ont été arracher.
    J’ai porté les incidents à la connaissance de la gendarmerie qui s’en fout complétement (il est vrai qu’un fils de gendarme fait partie des vététistes !).

    STOP à toutes ces ingérences sur nos biens et dans notre vie de ruraux vivant heureux et en parfaite harmonie avec la nature.

    • Désolée de vous apprendre qu’il y a des propriétaires qui possèdent des terres donc privées par non neoruraux (terre familiale depuis au moins 150 ans) et où il est effectivement affiché privé ne pas entrer et délimité par des cordes et force est de constater que cela n’est pas respecté par bons nombre de vos collègues. Pourtant vous semblez tous bien au cours et insistez beaucoup sur le respect sur de vos propriétés privées.. mais vis à vis de celles d’autrui beaucoup moins respectueux ! Après venant de personnes qui cautionnement un monsieur qui préconise le piégeage même des chats cela ne m’étonne guère. Cela en dit long..et ne soulève pas non respect. Bien au contraire.

  4. Bravo Willy c’est la vérité, les engrillagements sont le résultat du non respect de la propriété de chacun et des abus de certains bobo qui sont chez eux partout , pensent avoir des droits sur les propriété des autres, et ne les respectent pas. Seuls les chemins ruraux sont ouvert au public, les parcelles autour que se soit bois, friches, cultures appartiennent à quelqu’un que lui seul peut décider d’en jouir et d’en faire profiter qui y veut !

    • 85% étant privées, leur propriétaire
      Des sangliers importés de Pologne ? Je ne suis pas au courant et je n’en vois pas l’interêt, si vous êtes sur de ce que vous avancez et pensez que c’est illégal informez en les autorités compétentes ou sinon vous êtes complice, par contre si c’est de la pure affabulation de circonstance vos propos sont diffamatoires.

  5. On ne chasse plus que sur des terrains privés parce c’est une activité dangereuse. Ce sont des parcs d’élevage géants, rien à voir avec la chasse. Bravo Michel Pépé pour avoir souligné le côté financier qui n’a eu aucun écho.
    L’orthographe est aussi une tradition française, merci pour votre attention

  6. Le droit de chasse et un droit privé dont seul le propriétaire dispose et est libre d’en faire ce qu’il veut donc moi en t’en que propriétaire j’en fais ce que veux et je vais pas me promener dans votre jardin qui vous appartient donc respectez la propriété des autres ce que beaucoup ne veulent pas comprendre

  7. Bravo Willy, Quel abruti ce Monsieur Raveaud. Mais comment peut-on s’étonner des remarques d’un écolo anti chasse.
    Encore une preuve que l’intelligence n’occupe pas tous les cerveaux.
    Quant à la réflexion de Le ray, la terre appartient à ceux qui la possèdent. Où est le problème. Chez moi, je fais ce que je veux et accepte ou refuse la présence de qui je veux. C’est la base de la propriété privée. Tous les promeneurs, cyclistes, chercheurs de champignons et autres quidams, partez du principe que vous circulez OBLIGATOIREMENT chez quelqu’un et que la moindre des choses est de respecter l’endroit et les personnes.

  8. Mais alors je ne comprends pas le rattachement obligatoire des terres de moins de 40 hectares en ACCA et la difficulté pour y faire interdire la chasse. Pourtant ces terrains sont privés, PRIVÉS !!!
    En fait c’est venez pas chez nous, qui privatisons tout pour notre loisir, mais nous on vient chez toi et essaie de nous en interdire l’accès. C’est un concept.

  9. A Le ray

    Vous ne manquez pas d’air, LES BIENS DES AUTRES VOUS APPARTIENNENT ! c’est nouveau ?

    Vous devriez prendre des cours de droit pour que vous puissiez comprendre les droits attachés à la propriété privée et vous rendre compte que l’on ne peut pas faire n’importe quoi sur les terrains d’autrui.

    Faites le nécessaire pour acquérir du foncier pour être chez vous.

  10. Monsieur Leray,
    Pourriez-vous me communiquer votre adresse ? Je souhaiterai venir m’installer sur votre pelouse le week-end prochain pour pique-niquer et camper avec des amis.
    Par avance, merci

    • Proposition : Pour éviter les incidents il suffirait que chaque propriétaire clôture sa parcelle (bois, champ, montagne…). Chacun chez soi, tu veux te promener tu achètes une parcelle et tu te promènes dedans.

  11. Faux,faux et faux, chiffres biaisés et au passage privé ou public, l’accès à la forêt est un droit inaliénable et ce depuis le moyen âge vu le comportement des chasseurs, il n’y a pas de surprise à voir qu’on leur rentre un peu dans le lard.
    Prenez vos responsabilités par rapport à la gestion de la faune et la flore sauvage, tirez en les conclusions sur ce qui ne marche pas.On verra ensuite si votre parole a de la valeur.

    • Il y a des terrains privés sur lesquels la chasse et ses dangers ne sont pas conviés…et pourtant malgré les panneaux, certain se croient au-dessus des lois

    • Bonjour , effectivement l’accés a la foret est un droit inaliénable comme vous le dite si bien mais sur le domaine communal ou avez vous vu que vous puissiez entrer sur un domaine privé sans autorisation du propriétaire , vous plaisantez j’espère ?
      Quand a la gestion de la faune et de la flore si les chasseurs n’étaient pas la il y a belle lurette que certaine espèces auraient disparues ( ex : la perdrix grise en suisse) !
      Quand au comportement des chasseurs , a force de se faire attaquer de toutes parts (internet,médias,journaux,et meme sur le terrain qui bien souvent est PRIVE ! )par des pseudos écolos qui pensent que seule leur parole a de la valeur il est un peu normal qu’on soit sur la défensive !
      A bon entendeur !

  12. Et la lune…. 🤔 Blabla…
    Tout ce qui vient d’être évoqué ci-dessus est exact. La nature française n’est pas en friche parce que le monde rural la gère. Heureusement !
    Les bobos viennent dans les campagnes sur les terrains d’autruis et le comble c’est eux qui s’en prennent au propriétaire des sols.
    Allons nous installer dans leur salon, sur leur propriété….pourquoi pas ?… A MÉDITER.
    A OUI ! Je salut ce super prof…. Je sais tout et je passe à la télé.
    Avec des enseignants de ce genre, je comprends d’où vient le problème.

  13. Bla bla bla bla …..ok , certains bois sont privés , mais pas tous heureusement, si on veut avoir la paix avec les chasseurs , on est pas obligés d’être contre la chasse ,mais on peut demander un référendum afin reduire drastiquement la période de chasse , après tout , cela concerne tous les français et un vote serait le bienvenue .

    • Bla bla bla,cela concerne tous les français et puis quoi encore, être un peu intelligent et se contenter de se promener là où il n’y a pas de chasse c’est pas envisageable ça non ?

      Tous des petits dictateurs en herbes ces con citoyens .

      C’est du délire il va bientôt falloir demander au peuple l’autorisation d’user de son droit sur sa propriété.

      Tu veux pas que je te demande l’autorisation d’habiter ma maison des fois non ?

    • 85% du territoire français est privé, cela vous donne une petite idée 💡 sur la pertinence de vos propos « certains bois sont privés , mais pas tous heureusement », vous voulez avoir la paix avec les chasseurs donc faire un référendum pour réduire drastiquement les dates de chasse, c’est curieux comme méthode ,sans doute pour votre sécurité mais un à deux morts par an non chasseurs c’est dix fois moins que le simple fait de se promener dans la nature, des centaines de fois moins que de se baigner et des milliers de fois moins que les accidents domestiques dans votre propre maison, va t’il falloir faire des référendums sur tous ces sujets ?

  14. Il y a des terrains privés sur lesquels la chasse et ses dangers ne sont pas conviés…et pourtant malgré les panneaux, certain se croient au-dessus des lois

    • He bien dans ce cas faites les respecter, c’est pas parce que vous avez affaire à des guignols qu’il faut condamner tous les pratiquants.

    • Si vous avez connaissance de ces forfaits (au cas où ce ne serait pas une invention de circonstance pour appuyer vos propos) la personne concernée n’a qu’à porter plainte, les autorités concernées se feront un plaisir de mettre fin à ces dérives, dans le cas contraire ce ne sont que des propos rapportés sans valeur

  15. A L Id

    Je ne suis pas désolé, je persiste et signe que nombre de nos concitoyens (principalement des urbains et rurbains) ne respectent pas les propriétés d’autrui et veulent nous imposer notre façon de vivre en nous insultant et nous menaçant (attaques physiques et destructions de biens) sur nos propres terres.

    La preuve, les activités venues des villes telles que : VTT, courses à pied, motos, 4×4, quads, puis les infractions comme le ramassage de champignons dans nos bois sans autorisation, les vols de légumes et de fruits viennent appuyer mes propos (je peux vous fournir des images et films sur ce que je viens d’écrire).

    En ce qui concerne vos terres marquées interdites (bizarre vous ne trouvez pas !), pour les chasseurs irrespectueux, il existe une police de la chasse que vous pouvez contacter et qui se fera un plaisir de constater l’infraction et puis de verbaliser.

    Notre Président n’est pas le seul à préconiser la capture des chats à plus de 300 mètres des maisons, des associations dites de protection des oiseaux, elles aussi sont conscientes du problème et expliquent les conséquences de prédation dévastatrices au niveau des populations d’oiseaux et de la petite faune sauvage vivant au sol.

    Par ailleurs, je vous rappelle que le code rural puni la divagation d’animaux et que chiens et chats doivent être tenus en laisse lors de promenades sur LES CHEMINS RURAUX.

    Voulez vous que l’on engrillage toute nos propriétés ?

    Je pense que le respect de chacun pourra contribuer à améliorer les relations dans une société normalement constituée.
    Cela passe par la compréhension et l’acceptation des différences.

    Mais aujourd’hui, les plus ignorants sont manipulés par des minorités à la solde de grands groupes dont les objectifs sont : le fric et le pouvoir.

    Pensez vous que l’interdiction :
    Des élevages en général.
    De la pêche
    Des corridas
    De toutes les formes de chasse
    Des véhicules en ville
    Des centrales nucléaires (on achètera l’électricité chez les Allemands qui la produise à l’aide de centrales au charbon !!!)
    Des chaudières à fioul
    vont apaiser les relations entre les Français.

    La bêtise et les conneries ont des limites que certains n’hésitent pas à franchir !

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici