Actualité de la Chasse Chasse en France Rapport du Sénat : ni les chasseurs, ni les anti-chasse ne sont...

11 mois pour accoucher d’une souris ? Pas vraiment, mais… La mission sénatoriale sur la sécurisation à la chasse vient de rendre son rapport et, depuis hier tout le monde est en ébullition, chasseurs, comme anti-chasse.

Pour rappel, cette mission fait suite à une pétition mise en ligne par le collectif anti-chasse « Un jour, un chasseur » l’année dernière. Le Senat avait décidé de s’en saisir afin de monter une mission spéciale. 48h d’audiences cumulées, plusieurs déplacements pour assister à des chasses, ou plus tard, à des sessions de formations, le rapport est tombé avant-hier.

Si une grande partie fait le bilan de ces audiences et une synthèse de tous les chiffres disponibles en terme d’accidents, c’est finalement les 30 propositions faites à son issue qui vont faire réagir, à commencer par la Fédération Nationale des Chasseurs qui fustige ce rapport : « La FNC dénonce un catalogue de mesures totalement à charge contre la pratique de la chasse populaire, avec des mesures franchement inutiles car déjà mises en oeuvre par les fédérations des chasseurs, une série de mesures démagogiques et volontairement anti-chasse destinées à l’opinion publique et enfin des mesures particulièrement contraignantes mais peu efficientes. »

Willy Schraen en personne n’y est pas non plus allé de main morte pour commenter ce rapport : « Les opposants à la chasse en rêvaient, les sénateurs de la mission parlementaire l’ont fait ! Ce rapport sur la sécurité à la chasse avec ses 30 propositions liberticides a oublié d’en mentionner une 31ème : interdire tout ».

Si ce rapport ne satisfait pas les chasseurs, du moins la FNC, il semble également ne pas convenir au collectif « Un jour, un Chasseur » lui même. En effet, le rêve de ce collectif était in fine de faire interdire la chasse le mercredi et surtout le dimanche, signant là l’arrêt de mort de notre passion. Fort heureusement les Sénateurs n’ont pas étaient dupes, bien qu’ils proposent de déléguer au Préfet la possibilité d’installer des jours et horaires non chassés.

Le collectif « Un jour, un Chasseur » et les associations anti-chasse ont dénoncé dans un communiqué un « rapport indécent » et « la partialité de la commission ». Dés lors, l’ensemble des associations bien connues opposées à la chasse demandent un référendum sur l’instauration du dimanche et du mercredi sans chasse, rien que cela.

Au vu des réactions de chacun, ce rapport même si il avance des chiffres qui pourrons être utiles à l’avenir, pourrait faire flop. Et pour cause, il s’agit de simples propositions et pour que une ou plusieurs d’entre elles voient le jour, elles devront être proposées en tant que loi à l’Assemblée Nationale puis au Sénat, autant dire un long, très long chemin. Néanmoins avec la NUPES largement représentée dans l’hémicycle et des députés loufoques comme Aymeric Carron, on est pas au bout de nos surprises.

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

3 Commentaires

  1. Et ça vous étonne!! Les sénateurs n’ont aucun intérêt à se mettre à deux une partie de la population donc jouent sur les deux tableaux.
    E5 dire que nous avons un Président qui nous a expliqué que sans MacRon point de salut ( j’aimerais d’ailleurs bien savoir d’où i- a tiré cette fausse ( ou politique) conclusion, et de plus il nous a fait faire une pétition pour le sénat qui ne servira pas plus à quelque chose.
    Seules des actions d’éclat et démontrant notre utilité et notre pouvoir de nuisance économique feront rendre gorge..

  2. Puisque les anti chasse et nos amis ecolos ne veulent plus de la chasse, je propose à tous les propriétaires de France, de mettre des panneaux « propriété privée » sur tous les terrains, pour interdire le droit de circulation sur les propriétés privées, etant donné que 85% des terres en France sont privées, j’aimerais savoir où ils pourront aller faire leur joggings et ramasser des champignons car ils ne se rendent pas compte des dégâts qu’ils occasionnent sur la faune et la flore sauvage en faisant leurs activités de loisirs et bien plus que nous les chasseurs qui ne pratiquons notre loisirs que 3 à 4 mois par an selon les territoires, je rappelle au passage que je vois sur ma commune beaucoup de trialistes et de vetetistes emprunter les sentiers que nous chasseurs nous entretenons toute l’année mais j’en ai pas beaucoup vu venir me donner un coup de main c’est juste un petit rappel amical, pour finir je pense qu’il y a assez de place pour tout le monde si chacun veut bien y mettre un peu de bonne volonté mais il ne faut pas que ce soit toujours les mêmes, c’est à dire nous les chasseurs qui en faisont les frais. Je pense qu’au niveau sécurité côté chasseurs énormément d’efforts ont étaient réalisés durant ses 10 dernières années mais pas beaucoup de l’autre côté alors arrêtons de se bouffer le foie et travaillons ensemble en adultes que nous sommes

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici