Actualité de la Chasse Chasse en France Un chasseur sauve un motard Allemand qui sillonnait la France en moto

La semaine dernière nous relations sur Chasse Passion la mésaventure qu’a connu un enduriste dans la Drôme et secouru par des chasseurs, aujourd’hui une publication sur la page Facebook de la Fédération des Chasseurs du Puy-de-Dôme nous apprend qu’une mésaventure similaire est arrivée à un motard Allemand au cours du mois d’octobre.

Un samedi après-midi d’octobre, lors d’une battue dans les bois de Servant, Sylvain, chasseur de la société de chasse de Servant, a son poste, entend un sifflement différent des sons qu’il a l’habitude d’écouter autour de lui. Il ne ressemble pas aux bruits des oiseaux qu’il connaît.

Inquiet, il prévient alors ses compagnons et leur dit qu’il doit aller voir d’où provient ce sifflement. A l’origine du bruit, il découvre un motard allemand qui, ils le sauront après, parcourt la France à travers ses chemins boisés. Ce jeune homme est tombé avec sa moto et s’est retrouvé coincé dessous dans l’incapacité de se dégager.


Heureusement, il avait un sifflet de secours sur lui. Les chasseurs ont ainsi pu prévenir les pompiers (d’anciens pompiers chasseurs étaient également présents sur les lieux).
Par chance, Sylvain est polyglotte et parle notamment Allemand. Il a donc pu communiquer facilement avec le jeune blessé. Sylvain a gardé chez lui la moto du jeune durant son hospitalisation.

Ce jeune motard a pu être secouru grâce à la réactivité et à la présence des chasseurs réunis ce jour-là pour pratiquer leur passion. Bravo à eux. 👏

La Fédération félicite et remercie l’ensemble des chasseurs et des personnes présentes ce jour-là, et tout particulièrement Sylvain (deuxième photo).

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

3 Commentaires

  1. Ce n’est pas rare il arrive aussi que lors de battues les chasseurs, ces méchants disent une minorité, rencontre des promeneurs perdus. Parfois en pleine zone de battue. Le mot est passé et nous les aidons.
    Cette minorité dont je parle est capable d’effrayer les chiens au risque de les pousser sur les routes. Et ils se vantent de leurs exploits.
    Cherchez l’erreur du coup

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici