VOTRE NOM D'UTILISATEUR

VOTRE EMAIL




J'ai déjà un compte
Chasse Passion
Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié

Je n'ai pas encore de compte



Accédez au meilleur de Chasse Passion en vous inscrivant gratuitement en quelques clics


MOT DE PASSE PERDU
VOTRE EMAIL



A bientot
 

Expérimentations sur les chasses traditionnelles : la Fédération Nationale des Chasseurs condamne l’attitude de la LPO

Dans le cadre d’une étude menée sur les chasses traditionnelles, une expérimentation est actuellement en cours sur 5 départements visant à récolter des données sur la sélectivité de ces modes de chasse. Le but est d’apporter des données scientifiques au dossier afin de déterminer si oui ou non ces chasses peuvent être pratiquées mais la LPO a déjà annoncé qu’elle allait attaquer en justice ce protocole.

Alvis audio spéciale chasse

La science oui, mais seulement si cela arrange la LPO.

Dans les 5 départements concernés par la chasse aux pantes, la tenderie aux vanneaux et la chasse aux matoles, des arrêtés préfectoraux ont été mis en place afin de permettre aux chasseurs de lancer un projet d’étude sur ces modes de chasse, en partenariat avec le ministère de la Transition écologique et sous la surveillance des agents de l’OFB.

Cette expérimentation vise à démontrer la sélectivité de ces modes de chasse et à mesurer l’impact des prélèvements réalisés sur les populations d’oiseaux visés, à savoir l’alouette des champs et le vanneau huppé. Quelques pluviers dorés pourront également être prélevés dans le cadre de cette étude.


Dès l’annonce de la mise en place de ce protocole, la LPO a rué dans les brancard et dénoncé un « acharnement du gouvernement à vouloir perpétuer des pratiques rétrogrades sous la pression des lobbies cynégétiques ».

Un comportement difficile à comprendre car si la LPO est assurée de la réalité des arguments qu’elle avance, la science ne devrait que prouver ses dires et appuyer la nécessité de l’interdiction de ces modes de chasse.

La FNC condamne l’attitude de la LPO.

La Fédération Nationale des Chasseurs a réagi dernièrement face au comportement incompréhensible de la LPO et une question se pose : de quoi a donc peur la LPO?

Visiblement, l’association anti-chasse est effrayée face à la possibilité qu’une étude scientifique démonte ses positions dogmatiques comme l’explique Willy Schraen, notre président national :


« les chasseurs n’ont rien à cacher. La preuve : nous sommes avec le ministère de la Transition écologique en phase sur la nécessité de disposer de données scientifiques concernant les chasses traditionnelles. En effet, l’interprétation de la directive européenne « Oiseaux » impose à l’État français de fournir des données objectives sur le caractère sélectif de ces pratiques. C’est donc dans le cadre d’un protocole strict que la collecte de ces données va s’opérer. Des contrôles seront faits et j’ai toute confiance dans les chasseurs et les agents de l’État pour que tout se déroule parfaitement. Dans ce contexte, je condamne l’attitude de la LPO – en pleine schizophrénie politico-médiatique – qui veut attaquer ces arrêtés relatifs à la mise en œuvre de cette expérimentation. En réalité, pour la LPO, la science c’est quand cela l’arrange et surtout si cela ne vient pas gêner son fonds de commerce anti-chasse. C’est une dérive inquiétante de cette organisation qui refuse que ses accusations soient mises à l’épreuve des faits ».

26 réflexions sur « Expérimentations sur les chasses traditionnelles : la Fédération Nationale des Chasseurs condamne l’attitude de la LPO »

  1. Que fait LPO,
    Sur la gestion des loups, sanglier est autres à part faire du bla bla de réintroduire et nous laisser à nous chasseurs de gérer la besogne et de casser du sucre sur notre dos, vous n’êtes même pas capable à se jour de gérer les oiseaux migrateurs de mettre à jour les nouvelles voies migratoires mais faire du bla bla bla vous êtes très fort.

  2. Vous ne faites qu’anticiper. La LPO n’attendra pas longtemps pour affirmer que tous les modes de chasse vont faire disparaitre toutes les espèces chassables. Y compris les sangliers. J’attends avec impatience de voir des écolos poursuivre nos cochons pour les stériliser.

    1. Les écolos et les animalistes devraient aussi poursuivre les chats errants pour les stériliser, vu que ces prédateurs bouffent des nichées par milliers. Se bouger le C** de leur chaise et se retrousser les manches sur le terrain, ce n’est pas dans leurs gênes. Mais gueuler, manifester, violer les propriétés privées et casser le matériel, ils savent le faire.

  3. Nomamba …occupe toi des poissons beaucoup des rivières sont pollués et la MER pas mieux …tu devrais avoir du BOULOT . Moi je m’occupe de la chasse .

    1. Je te remercie pour ton accueil charmant.. ça ne m’étonne pas que les chasseurs soient si peu aimés du grand public si des gens peu avenants comme toi les représentent..

  4. Oui enfin l’ofb quoi qu’on en dise est étroitement lié aux chasseurs et vous le savez très bien !!
    Je réponds à Doume dont je trouve le message un peu vindicatif.. je ne suis pas contre la chasse étant moi même pêcheur.. bien que certains états d’esprits arriérés et conservateurs commencent à me taper sur les nerfs.. enfin bref vous illustrez parfaitement l’archétype fermé à toute discussion qui dénigre toute personne ressemblant de près ou de loin à un écolo et c’est triste..
    Et non ma place n’est pas à la LPO comme je l’ai dit il n’y aurait pas eu d’intérêt à ce que eux mènent l’étude ça aurait été biaisé aussi mais dans l’autre sens

  5. Le problème c’est que l’étude sera biaisée, car elle est menée par ceux qui ont tout intérêt à prouver la sélectivité des ces méthodes.
    Aux yeux du grand public, annoncer que « les chasses traditionnelles sont sélectives car les chasseurs l’ont prouvé scientifiquement », c’est comme de dire « fumer ne nuit pas à la santé car l’industrie du tabac l’a prouvé ».
    Cette étude aurait dû être menée par de véritables scientifiques, certainement accompagnés dans leur pratique pas des chasseurs qui maîtrisent ces méthodes de chasse pour les reproduire fidèlement. Mais par des chasseur..
    Prenons le problème dans l’autre sens : si l’étude avait été menée par la lpo, qui est clairement contre, et que cela montrait des méthodes non sélectives, on aurait dit « ah non c’est biaisé la lpo est contre donc ils ont truqué.. »
    Parce que soyons honnêtes, il est très facile de dissimuler les prises réelles à moins d’un flicage soutenu. Bref.. ridicule cette histoire

    1. La sélectivité n est même pas discutable,pour avoir chasse aux plantes si un autre passereau est pris avec des alouettes,on ramasse celles ci,on ouvre les filets et ils repartent sans aucun dommage.les juges n ont qu a se déplacer pour le constater même chose avec les matoles. Fau pretexte pour emmerder ceux qui pratiquent ce mode de chasse qui représente un prélèvement ridicule alors qu elles sont tirées au fusil.

    2. Monsieur Nomamba vous vous vous trompez. L’étude est menée par des chasseurs ET des agents de l’Etat. Il n’y a rien de « truqué ». Ces chasses traditionnelles sont parcimonieuses, les oiseaux sont capturés au compte goutte. Ce sera très facile de le démontrer.
      Demandez-vous plutôt pourquoi la LPO, comme le dit une commentatrice, ferme les yeux sur les massacres d’oiseaux pris dans les filets de braconniers ou broyés par dizaines de milliers par les éoliennes. Là, ce n’est pourtant pas au compte goutte et ça interroge bien plus que les chasses traditionnelles sur lesquelles la LPO se focalise. Est-ce que ça vous interroge aussi ? Vous savez ce qu’est « l’indignation sélective »? Et les raisons de cette « indignation sélective » ?
      Bonne journée

    3. Étude biaisée, et vous les vôtres le sont depuis des décennies, c’est du factuel. Que dire de vos captures dans vos filets de comptages ! Toutes les espèces se retrouvent prisonnières et des milliers meurent sans que vous reconnaissez vos conneries destructrices. Pourquoi avoir peur des études scientifiques venant des chasseurs sauf à contredire vos mensonges répétitifs diffusé vers un public ignorant. Vous refusez l’installation d’appareils de comptages des oiseaux migrateurs par les chasseurs, des études scientifiques proposée par les chasseurs, . . . en revanche, vous n’êtes jamais sur le terrain pour travailler en faveur de la nature. Les chasseurs plantent des haies, achètent les zones humides pour les sauvegarder, suivent la petite faune pour maintenir les populations en état sanitaire durable, nettoient régulièrement la nature des déchets balancés par les bobos profiteurs illégaux des propriété des autres, . . . En revanche vous connaissez particulièrement bien les salles des pas perdus des tribunaux dans lesquelles vous avez établi des  » cheikh points » pour attaquer tous ce qui ne vient pas de vous ! Vos dogmes sont en danger. De plus indiquez nous où est situé le siège social de la LPO ? Ne serait ce pas dans dans un paradis fiscal pour associations. Donnez nous également le niveau des revenus des cadres et élus de la LPO dont le pantouflard l’orphelin et bougrain. La population va découvrir ainsi ce que vous cachez.

  6. Et cela vous étonne?
    Le recours en justice des associations antichasse pour cassé des Arrêtés est devenu un sport national.
    Regardez l’ASPAS, Onevoice et compagnie. Tant que la justice épaulera de façon non-partial se genre d’action par des décisions en faveur de ces associations, ils continueront.
    Pour en revenir à la LPO, cracher sur les filets et dire que c’est pas selectif, c’est un peu se foutre du monde quand on sait, qu’il utilise la même méthode pour baguer les oiseaux…et qu’ils ont aussi de la « casse ».

  7. Que fait la LPO pour faire des études sur les passereaux…. Elle les attrape avec des filets il me semble 🤔. Du coup on interdit aussi les études de la LPO 🙄.

    1. Réponse à Nomamba…moi je crois que ta place est à la LPO …tu n’est pas sur le bon site , va pleurer chez t’on amis bougrain du bourg ! Tu ne comprend même pas un texte en écriture Française ? L’expérimentation sur les chasses traditionnelles se fera en étroite collaboration avec les agents de l’administration ( L’OFB ) !

    1. Regardez le bougre du bourg avec ses méthodes de voyou et violation de propriété agir. Ça c’est un clown qui passe pour un rigolo mais qui est capable de n’importe quel acte hors la loi..

  8. La LPO n’a qu’un but attaquer la chasse .
    Il serait temps que les juges soient objectifs .
    Qu’ils rendent leurs jugement en fonction de la loi et non en fonction de leurs idéologies

  9. De qui se moque t-on ?
    Les prélèvement d’oiseaux par les chasses traditionnelles font sourire comparativement aux massacres d’envergure occasionnés par les « vertueuses» éoliennes, massacres sur lesquels les écolos ferment les yeux et se taisent.
    Voici ce que disait en 2015 Mark Duchamp, président du Conseil Mondial pour la Nature, à propos de la mortalité des oiseaux tués par les éoliennes industrielles.
    « En Allemagne, l’ornithologue Bernd Koop avait estimé la mortalité annuelle entre 60.000 et 100.000 oiseaux par Gigawatt de capacité éolienne installée. Pour les 39 GW que comptent nos voisins d’Outre-Rhin, cela ferait entre 2.340.000 et 3.900.000 oiseaux morts par année, soit environ 100 fois plus que ce qu’affirme l’ADEME (Agence française pour le Développement et la Maîtrise de l’Energie)
    Les 18.000 éoliennes d’Espagne tueraient en moyenne entre 6 et 18 millions d’oiseaux et de chauves-souris par an. Ceci reviendrait à une mortalité de 100 à 300 oiseaux et 200 à 600 chauves-souris par éolienne et par an. […]
    De puissants intérêts politico-financiers se sont entendus pour tromper notre perception de la mortalité due aux éoliennes. Pour réussir cette mystification, il était essentiel d’obtenir la coopération des ONG ornithologiques. Cela s’est fait en général à coup de donations et de multiples contrats : études d’impact pour quantité de projets éoliens, suivis sur la mortalité avienne une fois le projet construit, études ornithologiques variées… L’industrie éolienne est rapidement devenue le principal employeur des ornithologues de l’Union européenne, et autres pays à forte pénétration des politiques dites « vertes ».

    La dernière phrase est explicite : l’argent achète tout, y compris le SILENCE.
    Si vous souhaitez la source de cette information, tapez : «éoliennes, le grand carnage que l’on cache aux français.»

  10. La LPO devrait avoir honte
    Quand on sait que les éoliennes imposées aux populations rurales sont un scandale environnemental, financier et énergétique, et qu’elles font périr des milliers d’oiseaux et chiroptères dont des espèces protégées et pour certaines menacées d’extinction, la LPO se tait. Personne n’ignore, en effet, que la LPO a fait « ami-ami » avec EDF EN, certains cadres de la LPO (des ornithologues) ayant accepté au cœur de l’entreprise d’électricité «verte» des postes de responsabilité rémunérés. La LPO est donc juge et partie sur le problème éolien d’où son silence assourdissant sur les milliers d’oiseaux massacrés sans distinction. Et voilà que cette même LPO vient s’indigner et traquer les chasseurs en justice pour quelques passereaux prélevés au compte goutte dans le respect des lois !
    On vit dans un monde d’hypocrites, de menteurs et de fous sous couvert d’écologie et de planète à sauver !
    Ne vous trompez pas de bulletin de vote.

    1. Les écolos sont une espèce favorable à l’éolien et se congratulent à chaque nouvelle installation de machines. On se souvient que Y. Jadot, lors de sa campagne présidentielle, s’était perché, comme un corbeau au sommet d’un arbre, sur une éoliennes de 100 m. de hauteur.
      Maintenant qu’il a trouvé un fauteuil moelleux et juteux de sénateur, plus rentable qu’un poste à la LPO , il n’aura plus besoin de croasser du haut d’un perchoir pour faire sa propagande anti chasse.

  11. La LPO s’attaque à des modes de chasse traditionnels qui ne mettent pas les espèces concernées en péril. Le refus d’obtenir sur la question des données scientifiques qui contrediraient ses arguments montre clairement son radicalisme. De ce point de vue, la LPO qui refuse l’argument de la preuve peut soutenir sans justification que toutes les chasses, traditionnelles ou non, mettent les espèces en péril et demander leur interdiction.
    La LPO et les associations anti chasse devraient se rendre sur les côtes libyennes jusqu’à la bande de Gaza où sont tendus chaque année des centaines de kilomètres de filets pour capturer les oiseaux en migration, toutes espèces confondues y compris celles qui sont protégées ou menacées d’extinction.
    Là, ce sont par dizaines de milliers que les oiseaux périssent pour alimenter un commerce lucratif quand ceux qui ne sont pas consommables ou commercialisables sont jetés à la poubelle.
    Mais il est plus facile de s’en prendre aux chasseurs français respectueux des lois que d’affronter des braconniers sans scrupules au risque d’y laisser des plumes.

    1. Vous ne faites qu’anticiper. La LPO n’attendra pas longtemps pour affirmer que tous les modes de chasse vont faire disparaitre toutes les espèces chassables. Y compris les sangliers. J’attends avec impatience de voir des écolos poursuivre nos cochons pour les stériliser.

  12. Ça suffis avec cette lpo,ces gens tous animés de démangeaisons anti chasse sont la uniquement pour attaquer devant les tribunaux avec l’argent que lui verse l’Europe nos chasses traditionnelles .honte à ces gens qui n’ont toujours pas compris que nos belles traditions françaises sont la force et la fierte de notre pay.

  13. Pour la pratique des gluaux la sélectivité s’obtient par la viscosité et la fluidité de la glu peut être modifié à souhait suivant les conditions atmosphériques .
    Encore une fois ces études semblent oublier effectivement deux modes de chasses
    Il faut se rappeler que le but de LPO est de grignoter la chasse française . Supprimer un mode de chasse en mettant en avant la sélectivité mérite réflexion malgré les textes de la directive .
    Idéalement il faudrait comparer l’impact des chasses traditionnelles avec celui des éoliennes et bien d’autres choses encore .
    Il faut rappeler à FNC que dans le sud ont est doté depuis fort longtemps d’un outil scientifique avec IMPCF (pourvu que ça dure !!!!!!!!)

  14. Scrhaen il manque deux chasses traditionnelles à l’appel…la tenderie des grives dans les Ardennes et la chasse aux gluaux en provence ! C’est pas une surprise que la L P O amis du gouvernement puisque sont gourou… « bougrain du bourg  » à était décoré de la Légion d’honneur par MACRON soit contre cette expérimentation…c’est une association ABOLITIONNISTE que je pense touche des subventions de l’état nos impôts a tous ! Nous prouverons à l’administration que depuis le 17 août 1989 que les espèces protégés prises accidentellement sont relâchés immédiatement ! que le « Trésor Public  » regarde de tres près la trésorerie…… de la L P O !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DERNIÈRES VIDÉOS CHASSE PASSION

Actualités de la chasse

Cam1071

Vidéos de chasse

[Vidéo] Un chat filmé en train de manger le lièvre qu’il vient de tuer

[Vidéo] Un chat filmé en train de manger le lièvre qu’il vient de tuer

Le chat est un prédateur bien connu des ruraux qui savent pertinemment quels dégâts un chat en divagation peut commettre...

17 juin 2024 Aucun commentaire
×
pack chevreuil

You may choose to prevent this website from aggregating and analyzing the actions you take here. Doing so will protect your privacy, but will also prevent the owner from learning from your actions and creating a better experience for you and other users.