Actualité de la Chasse Petit gibier Ils voient des formes en plastique de corneilles et appelle la SPA

L’affaire prêterait presque à rire mais elle est aussi désolante que démonstratrice de l’ignorance de certains protecteurs des animaux.



Ainsi, à Cervens, une charmante bourgade de Haute Savoie où il fleure bon la ruralité dans la noblesse de cette dernière, un couple de promeneurs a cru bon d’avertir la SPA du Chablais en apercevant ce qui étaient pour eux des cadavres de corneilles attachés à un piquet…

De cette délation s’en est suivie une enquête de l’association protectrice des animaux dont les membres se sont vite rendus compte qu’en guise de corvidés morts et suspendus ce n’était que des formes en plastique de corneilles destinées à l’effarouchement dans le cadre de la protection des cultures !

« Dans l’émotion, on n’a pas pensé qu’elles pouvaient être artificielles. C’est vrai qu’on ne les a pas vues de tout près, mais on n’a pas pu s’approcher davantage car on n’a pas le droit de pénétrer sans autorisation dans une propriété privée. Entre-temps, je me suis entretenu avec le cultivateur qui loue ce champ et je lui ai présenté nos excuses » a indiqué un des enquêteurs qui rajoute « je préfère de loin m’être trompé et m’être alarmé pour rien, quitte à me faire traiter de citadin qui n’y connaît pas grand-chose, que de passer à côté d’actes de maltraitance »…



Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

2 Commentaires

  1. Ils feraient mieux de s’émouvoir d’une gendarmette de 27 ans tuée volontairement par un fou à Agen ou d’un chauffeur de bus tué également à coup de pieds par 3 ou 4 délinquants, le tout dans la même semaine, notre pays part en vrille à cause de l’ignorance, la haine et la politique, c’est très grave et notre justice n’a pas l’air de s’en rendre compte ou s’en fout..

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici