Actualité de la Chasse Petit gibier Alerte info : le Conseil d’État suspend à nouveau les chasses traditionnelles

Nouveau coup de théâtre ce soir concernant le feuilleton des chasses traditionnelles. Le Conseil d’État a de nouveau suspendu les arrêtés autorisant la pratique de certaines.

Il y a 10 jours, le gouvernement prenait 8 arrêtés afin de pratiquer plusieurs chasses traditionnelles (voir notre article). Aussitôt les associations anti-chasse LPO et One Voice ont saisi le Conseil d’État afin de les faire casser.

Hélas, nous apprenons ce soir que le Conseil d’État pour la seconde fois en quelques mois a décidé de les suspendre, interdisant immédiatement la pratique de toutes ces chasses.



Le juge des référés a motivé son jugement en estimant que le gouvernement avait produit les arrêtés sur la même base qu’en août dernier et estime qu’il existe « un doute sérieux quant à leur légalité ».

Pourtant, comme nous l’avions expliqué, les récents arrêtés sont beaucoup plus complets et motivent clairement la validité de ces chasses. Il s’agit véritablement d’un acharnement pur et dur contre une extrême minorité de chasseurs.

« J’ai beaucoup de colère, d’amertume, de dégoût » a déclaré Willy Schraen à l’AFP et il « ne comprend pas cet acharnement politico-juridique à emmerder une poignée de Français sur quelque chose d’insignifiant ».

D’ici quelques mois, le Conseil d’État statuera sur le fond.

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

4 Commentaires

  1. Tout ça c’est au nom du droit européen, la machine à déconstruire, à détruire l’héritage des peuples, et à les déposséder de tout pouvoir de décision sur leur propre sol. Le prochain rendez.vous c’est 2022.

  2. vraiment m .schraen ne « comprend pas » pourquoi le conseil d état va dans le sens des ministres anti chasse nommés par m. macron ???
    effectivement pour lui cela devient de plus en plus difficile de faire oublier aux chasseurs son soutien affiché au candidat macron puis au président macron
    la collaboration avec les autorités c est des fois difficile a expliquer…

  3. évidement le gouvernement ou le ministère en charge de cette affaire a instruit les dossiers a l’identique d’aout dernier .mme pompili est la ministre de sa formation politique et le scénario est bien écrit . rien ne progressera tant qu’elle occupera se fauteuil .
    l’heure est au rassemblement et a ceux qui ne se sentent pas concernées leurs moments de misères est en attente dans les tiroirs
    en mars PARIS est la destination de toute la ruralité

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici