Actualité de la Chasse Petit gibier Les chasseurs de gibier d’eau appelés à la révolte



A défaut de remplir les carniers des chasseurs, les oies font couler beaucoup d’encre ces derniers temps… Les chasseurs de gibiers d’eau sont de nouveau victimes des copinages d’un gouvernement contradictoire.

 

La semaine dernière, le Conseil d’Etat a tranché contre les chasseurs de gibiers d’eau. En effet, les oies, qui étaient chassables jusqu’au 10 février, grâce à un arrêté pris par le ministère de l’Ecologie, seront désormais protégées à partir du 31 janvier ! Les chasseurs de gibiers d’eau ne comprennent pas ce retournement de situation, surtout lorsqu’on sait que ce même ministère s’interroge quant aux dégâts de plus en plus importants que provoquent les oies, aux Pays-Bas et en Belgique particulièrement et dont les populations affichent une croissance exponentielle.

Les études, actuellement menées par les chasseurs via l’ISNEA, n’auront donc aucun impact sur cette décision, la légitimité de chasser les oies jusqu’au 10 voir fin février a pourtant été prouvée, mais les associations d’anti-chasse auront eu raison des études scientifiques et ont une nouvelle fois, remportés cette bataille.  CPNT appelle les chasseurs à manifester et à désobéir, pratique plus ou moins douteuse car même si la nature le permet, qui sera à vos côtés en cas de verbalisation ?

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici