VOTRE NOM D'UTILISATEUR

VOTRE EMAIL




J'ai déjà un compte
Chasse Passion
Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié

Je n'ai pas encore de compte



Accédez au meilleur de Chasse Passion en vous inscrivant gratuitement en quelques clics


MOT DE PASSE PERDU
VOTRE EMAIL



A bientot
 

Un grand plan de sauvetage du Grand Tétras va débuter dans les Vosges

Le Grand Tétras

Le Grand Tétras cristallise les attentions de nombreux passionnés de la nature depuis des décennies. Malgré plusieurs tentatives mises en place par les chasseurs et les autres intervenants dans ce projet, voilà 30 ans que l’espèce continue de décliner. La préfecture de la région Grand-Est a annoncé hier de manière officielle un projet de renforcement du Grand Tétras dans le massif des Vosges.


Un projet d’envergure pour le retour du Grand Tétras dans les Vosges.

Depuis des années, les chasseurs de petit gibier et tous les amoureux de la nature ont sonné l’alerte sur le déclin des populations de Grands Tétras. Les nemrods ont été aux premières loges pour observer la diminution des populations du gallinacé et ont déjà pris depuis longtemps des dispositions pour le protéger au maximum tout en conservant un intérêt certains pour l’espèce en tant que gibier.

De même, les marcheurs, randonneurs et vététistes s’interdisaient de fréquenter certaines zones connues pour être des lieux de reproduction du Grand Tétras afin de ne pas déranger l’oiseau et de lui garantir une tranquillité maximum.


Malgré les efforts consentis, le déclin de l’espèce a continué au fil des années. La préfecture de la région Grand-Est et le Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges ont publié un dossier en commun sur le sujet dans lequel on retrouve ce graphique.

Une telle courbe ne peut que pousser à la réflexion et les autorités ont pu identifier trois causes principales de cette effondrement des populations du Grand Tétras :

  • Les interventions sur l’habitat forestier du Grand Tétras à savoir les coupes à blanc, les plantations et la mécanisation du travail en forêt,
  • L’augmentation importante des populations d’ongulés et la pression exercée par les prédateurs,
  • le développement de la fréquentation de la forêt ainsi que la création d’infrastructures touristiques (chemins de randonnées, stations de skis, routes, etc.)

Le renforcement des populations au cœur du projet.

Parmi les partenaires impliqués dans la sauvegarde du Grand Tétras on retrouve évidemment la région et le Parc Naturel Régional mais aussi entre autres l’ONF, la DREAL, la Fédération des chasseurs et la Fédération du Club Vosgien.

Tous ces partenaires s’engagent dans le retour du Grand Tétras à travers un projet autorisé par l’État à titre exploratoire pour une durée de 5 ans minimum.


Au delà des actions déjà mises en place depuis les années 90 visant à entretenir l’habitat du gallinacé et de lui assurer des zones de plusieurs hectares ou il pourra se reproduire en toute quiétude, le projet vise à aller encore plus loin.

Un partenariat a été mis en place avec la Norvège pour que des Grands Tétras soient capturés dans leur milieu naturel afin d’être transférés dans le massif des Vosges.

En Norvège, la population de Grand Tétras est estimée à environ 200 000 individus. Bien que l’espèce soit chassée dans ce pays, les chasseurs locaux ont accepté que les individus capturés pour être relâchés chez nous soient décomptés de ces quotas.

Ce sont donc 40 Grands Tétras qui seront capturés en Norvège puis relâchés dans le massif Vosgien.


Bien évidemment, les oiseaux ne seront relâchés qu’après une batterie d’examens et un marquage qui permettra de les suivre une fois relâchés.

Un budget d’environ 200 000 euros par an sera attribué au bon fonctionnement de ce projet auquel les chasseurs ne manqueront pas de participer afin de sauver une espèce qu’ils essaient de tenir à bout de bras depuis des années comme d’autres acteurs de la région.

Une réflexion sur « Un grand plan de sauvetage du Grand Tétras va débuter dans les Vosges »

  1. Il faudrait aussi que les écolos arrêtent de lâcher des lynx, le prédateur par excellence de cet oiseau. Dans le massif du Jura, la population de grands tetras a chuté mais il est question d’y lâcher ces gros félins. Comprenne qui pourra.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DERNIÈRES VIDÉOS CHASSE PASSION

Actualités de la chasse

Cam1071

Vidéos de chasse

[Vidéo] Un chevreuil coincé dans un bar au milieu des clients

[Vidéo] Un chevreuil coincé dans un bar au milieu des clients

On savait bien que la période des bourgeons est propices aux écarts de conduite des chevreuils dans leur milieu naturel...

27 mai 2024 Aucun commentaire
×

You may choose to prevent this website from aggregating and analyzing the actions you take here. Doing so will protect your privacy, but will also prevent the owner from learning from your actions and creating a better experience for you and other users.