Actualité de la Chasse Grand gibier A Carbuccia en Corse, la commune et la Fédération aident à la...

Les déchets issus de la venaison sont un problème que de nombreuses Fédérations prennent à bras le corps. Parfois, de très rares mais particulièrement mauvais comportements ont été observés et les déchets n’étaient pas correctement évacués ou traités après les jours de chasse.



De nombreuses actions ont donc été mises en place par les chasseurs à travers la France entière comme la mise à disposition d’un bâtiment aux chasseurs dans les Ardennes ou comme ce mois-ci, la création d’une fosse à viscère à Carbuccia sur l’île de Beauté.

Une fosse à viscères, aussi appelée fosse maçonnée ou fosse hors-sol, est une construction étanche en parpaings ou en béton dans laquelle de la chaux vive est déversée avant et après avoir placé les déchets de la venaison. Cela permet d’éliminer ces déchets sans qu’aucun fluide ne soit rejeté dans la nature.


D’une année sur l’autre, la matière stockée dans la fosse composée des déchets organiques et de chaux éteinte va être récupérée et s’utilise pour fertiliser les sols.

De plus en plus de Fédérations ainsi que la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations plébiscitent ce procédé.

A Carbuccia, la mairie a participé activement en mettant à disposition de la société de chasse le terrain sur lequel la fosse à viscère a été construite. Pour le reste, ce sont les chasseur qui ont relevé leurs manches avec l’aide technique et financier de la Fédération.

Verra-t-on se généraliser ce type de dispositif dans les années à venir?


Source et photo.

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici