Actualité de la Chasse Grand gibier Bouquetins du Bargy : le tribunal de Grenoble suspend la campagne d’abattage

Défendre le vivant animal à tous prix, voici la doctrine qui dicte la raison de vivre des associations anti-chasse.



C’est cette idéologie qui a poussé l’association Animal Cross à attaquer en référé un arrêté de la préfecture de Haute-Savoie, ordonnant l’abattage de 60 bouquetins d’ici à 2022. En effet, depuis 2012, la brucellose sévit parmi la population de bouquetins et, régulièrement, des campagnes massives d’abattages sont opérées par des agents de l’OFB ou des lieutenants de louveterie sur le massif du Bargy.

Dès lors, on se demande quel est l’intérêt de maintenir comme espèce protégée le bouquetin si c’est pour laisser monter le niveau de population grimper puis, tous les 2 ans, la réduire drastiquement, mais ceci est un autre débat.

Animal Cross a donc saisi le tribunal de Grenoble afin d’annuler cette ordonnance d’abattage sous motif que la préfecture n’avait pas cherché de solution alternative. En effet, si les bouquetins sont tués, c’est d’une part pour enrayer la propagation de la maladie mais également éviter qu’elle ne se transmette aux élevages bovins qui pâturent, pour certains, à proximité des bouquetins. Animal Cross estime que « Par exemple, la mise en place d’une ségrégation spatiale des animaux consistant en la séparation des quartiers saisonniers du bouquetin des cheptels domestiques, évitant ainsi les zones de pâturage communes ». En d’autres termes, demander aux bergers d’aller faire pâturer leurs moutons ailleurs !



On rappelle que la Brucellose est une zoonose transmissible à l’homme, et même si cette maladie se soigne, elle peut engendrer de nombreuses complication… Le choix d’Animal Cross consiste donc à faire passer la vie des bouquetins avant celle des éleveurs et des humains en général.

Le 20 août, le tribunal a donc suspendu l’arrêté de la préfecture de Haute-Savoie prévoyant l’abattage des bouquetins mais également obligé l’Etat à verser 800€ à l’association !

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

4 Commentaires

  1. encore un exemple de plus… que l’animal passe avant l’être humain .! J’espère que des gens comme ça arrivent pas au pouvoir en France un jour ! DES FOUS FURIEUX !

    • Allez faire brouter les moutons ailleurs 😁pourquoi il n’y vont pas eux bouter ailleurs ? Bande de pignouf, assis derrière des bureau et payer avec notre pognon et des dons de soi disant ecolos.

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici