Actualité de la Chasse Grand gibier Indemnisations des dégâts dans les Landes : le point de vue...

Aurélien est agriculteur dans les Landes. Il perd chaque années une partie de sa production et plus particulièrement celle de maïs. Il a donc, avec l’accord des autorités, installé des pièges à sangliers aux endroits stratégiques afin de pouvoir limiter les dégâts causés par ces suidés.

Toujours est il que chaque années, l’agriculteur doit surmonter entre 60 000 et 80 000 € de pertes sèches. «Sans les indemnisations, je n’aurais pas de revenu, je travaillerais à perte déclare-t-il».

Mais alors, qui fournis les indemnisations pour aider les agriculteurs qui comme Aurélien sont confrontés aux ravages des animaux sauvages ? Ce sont les chasseurs, le problème est que le budget à allouer aux indemnisations n’est que de 300 000€ hors cette année, dans les Landes, ces indemnisations devaient s’élever à hauteur de 1.3 millions d’euros.

«On sait très bien que le système n’est pas durable, on met des franchises, mais il y a un moment ou on ne peux plus.»

En 2020, le département des Landes avait exceptionnellement accepté de combler le déficit des indemnisations à hauteur de 500 000 €, mais qu’en sera-t-il pour les prochaines années si rien n’évolue ?

Voici le reportage en question :

6 Commentaires

  1. Il pourrait aussi passer son permis et chasser. C’est que faisait les anciens agriculteurs. Il aurait moins de dégâts et de la viande toute l’année. Quand le système fut mis en place, les agriculteurs étaient aussi chasseurs.

    • A propos de la viande de gibier, j ai entendu que 80% du gibier consommé en France était importé, j ai lu aussi que en Allemagne les chasseurs s organisent un peu mieux que nous pour vendre leur gibier, la viande de gibier en France est parfois jetée ,
      J’ insiste: la moitié des dégâts de gibier ne sont pas indemnisés

    • J’ai vu que la fnc avait un budget de 77,3 millions d euros, 46 millions pour les dégâts, 6 millions pour les actions de prévention (clôtures ? Effarouchement?
      Et 25,3 pour administratif et expertise, effarant, ahurissant, si la fdc ne peut pas diviser ça par 2 il faut virer les responsables, déjà au niveau expertise que je connais il y a gabegie, la fdc gave les experts pour qu ils sous estiment les dégâts

  2. Et quand il n’y aura plus de chasseurs ?
    Faire payer tous les « utilisateurs » (quelque soit le sport ou activité qu’ils pratiquent et dont je fais partie) des espaces verts ruraux : forêts, pâtures et cultures traversées par des chemins… ou pas (appartenant a d’autres…., chez qui donc nous nous introduisons, soit dit en passant) sous forme d’un « impôt nature » spécifique….
    car
    Si le gibier croit et se multiplie, dévore les culture… que vont manger nos amis défenseurs de la faune sauvage, vegans et autres… végétariens (dont je fais partie !)….
    Remarque : quand nous nous promenons dans les parcs et espaces verts de nos villes, nous payons bien des impôts sous forme de taxes locales…. ou je me trompe ?
    Bien sûr, le plus difficile sera de s’assurer que les sommes collectées à cet effet arriveront bien dans les poches de ceux qui ont subis de réels dégâts….

  3. Bonjour , La façon dont est apprécié l’art de Chasser avec Passion , a dérivé depuis plusieurs années , bafouant tristement, dans beaucoup région aujourd’hui, la vocation premiere de la Terre : Produire des denrées alimentaires nécessaires à la subsistance des Populations et de l’Economie Nationale ☝
    Le loisir s’impose ! Coute que
    coute !
    La disparition du petit gibier et l’extinction de plusieurs especes sont dues à la Mutation de Notre Société , avide d’espace naturel
    ( l’ Urbanisation plus les aménagements et les infrastructure s routieres ).L’exigeance d’avoir acces et de consommer des produits alimentaires irréprochables….
    L’extinction de la diversité des pratiques Agricoles ( dispartion de L’élevage traditionel ) qui était soutenue par l’existance de petites et moyennes Exploitations et qui entretenaient au quotidien une authenticité locale, agrave la présence de friche et a un impact sur la biodiversité en générale.
    Sachez que la qualité Agronomique des sols et climatique, régulent la spécificité de chaque régions .
    Région céréaliere , région D’élevage ‘ region arboricole ,Region viticole et Maraîchère et Forestiere et Martime.
    On n’ impose pas une Production spécifique comme on installe une zone commerciale….
    L’augmentation des populations de Suidés, pose plusieurs remarques : Dégâts aux cultures insuportables pour tout le monde ( paysan, riverain, circulation routière, menace d’épidémie, trésorierie des Fédérations de chasseurs , impact sur la petite faune)
    Le sanglier devient un prédateur redoutable desqu’il passe à une densité de population qui n’est plus en relation avec les caracteristiques de l’endroit où il sévit.
    De 1968 à 1978 j’ai un relevé de prélèvement sur un secteur de chasse de 500ha (bois/ plaine) sur lequel il avait été prélevé 8 sangliers .Aujourd’hui c’est 25/30 bêtes par an .
    On fait beaucoup d’article sans prendre de résolution car on veut préserver  » la chèvre et le choux » » J’ai 73 ans. Paysan en ile de france , en 50 ans tout a été modifier . ( la rurrrrbanisation des campagnes stérilise toute authenticité , tant convoitée par une Société qui n’en connais plus que le nom…Le mot Territoire est dans chaque élocution sans en connaitre le réel contenu.
    Pour renverser la « vapeur  » il est souhaitable d’écarter l’Utopie et essayer de se rééduquer aux fondamentaux des saisons…
    Je suis le dernier compteur d’une époque qui m’attriste de la voir s’effondrer , aussi causées par un manque de clairvoyance de la réalité.
    Il faut agir . » »On ne fait pas d’omelette sans casser d’oeuf » »
    En ville il y a un code de l’Urbanisme…l’Espace Rural n’échappe pas à ce code mais il est supplanté par le Code Rural qui definit , tous les usages de ce territoire et qui authentifie le Droit de la Propriété foncière privée 📖⚖ et la Gestion de l’Espaces Domaniale ., cour d’eau compris….
    Les bouseux , les cul terreux , le Garde champêtre ,l’instituteur, le bistro-epicerie, le Maire ( menuisier , Paysan, Notaire , ou l’édile Proprietaire Foncier) ne sont plus là pour vous faire rêver .
    Poser vos ordinateurs et relevez « les manches » le ballot de paille sur lequel vous etes assi est déjà bien moisis.
    Aimablement votre .👋
    Le DVPN 🤠🌿🌾🌾🌾🐗🦌🕊🐇🐿🦔🦇🐕🦊🐴🐄🐖🐁🐑🐐

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici