Actualité de la Chasse Grand gibier Loire-Atlantique : le montant des dégâts de sangliers va de nouveau atteindre...

En 2019, c’est près de 650.000 euros que les chasseurs ont versé aux agriculteurs à cause des dégâts générés par les sanglier. Si les montants de ces indemnisations ont été moindres en 2020 et 2021, il semblerait qu’en 2022 les 600.000 euros seront de nouveau atteints.

La population de sangliers a encore fortement augmenté durant cette période si l’on se réfère au nombre de sangliers prélevés passant de 3000 à plus de 6000 en quatre saisons de chasse.

Cette forte augmentation a donc un impact sur les cultures à travers les dégâts générés par les suidés.

La Fédération des chasseurs de Loire-Atlantique en a assez d’être la seule à devoir mettre la main au portefeuille en ce qui concerne les indemnisations et a fait savoir dans différents médias locaux qu’elle attendait de pied ferme les avancées sur la loi qui encadre le système d’indemnisation des dégâts du grand gibier.

La problématique du sanglier a même nécessité de créer un emploi à temps plein car la Fédération des chasseur accueillera en son sein une personne en charge de centraliser et de traiter les informations sur les sangliers dès le mois de mars.

La Fédération de Loire-Atlantique n’est pas la seule qui en a assez de supporter les frais d’indemnisation de dégâts causés par le grand gibier. Depuis deux ans, les appels pour revoir le système se multiplient partout sur le territoire.

La demande est actuellement en attente au Conseil d’État qui devra se prononcer prochainement sur le changement de responsabilité en ce qui concerne les indemnisations de dégâts du grand gibier au niveau national, ce qui devrait libérer en partie les Fédérations de chasse et leurs trésoreries.

Source.

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

4 Commentaires

  1. Bonjour,
    Les chasseurs n’ont pas et plus à payer les dégâts infligés par les grands gibiers à nos amis agriculteurs .
    Nous ne sommes en rien RESPONSABLES …bien au contraire nous contribuons à les limiter .
    Que l’état adresse la facture aux régions ou aux départements mais certainement mais aux fédérations de chasseurs .
    Nos redevances doivent contribuer à l’amélioration de notre pratique comme la sécurité, la formation des jeunes permis et j’en passe .

    • Et pourquoi pas aux écolos aux associations anti chasse et aux vegans, ce serait une bonne façon de leur faire admettre que la chasse est utile et nécessaire. Quand on s’en prend au porte monnaie de ceux qui veulent détruire la ruralité et je pense surtout aux nantis qui manipulent des tas de gens naïfs, ce devrait vite les calmer!

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici