Actualité de la Chasse Grand gibier Nord : Une opération de régulation du sanglier prévue dans des lots...

L’affaire fait grand bruit sur les réseaux sociaux depuis qu’il a été rendu public qu’une opération de régulation allait être menée sur des lots de chasse en forêt domaniale de Nieppe dans le Nord de la France.

Il a visiblement été estimé par l’administration que le nombre de sangliers prélevés sur les lots qui constituent cette forêt de Nieppe n’est pas suffisant, l’Office National des Forêts a donc été mandatée pour mener une opération de régulation des suidés du 26 au 28 janvier.

De leur côté, les chasseurs ne comprennent pas la mesure alors qu’il reste encore plusieurs semaines de chasse pour réaliser les prélèvements prévus.

L’affaire a d’abord été révélée par l’Association Départementale des Chasseurs de Grand Gibier du Nord sur Facebook mais la Fédération des chasseurs du Nord a rapidement fait savoir qu’elle serait solidaire.

Voici le communiqué de la Fédération des chasseurs du Nord publié sur Facebook :

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

15 Commentaires

  1. Pourquoi le Conseil dEtat fait la Loi , il me semble que nous avons Élu des représentants chargés de voter les Lois de la République, les membres cacochymes du C.E, devrait être à la retraite sans aucune indemnité, bien sûr !
    Je voudrais bien voir dans les programmes des candidats à la Présidence de la République, que cela soit prévue.

    • C est sur on revoie les retraités mais( les présidents et les ministres qui gardent leurs avantages quant ils ne sont plus en fonction) personne n en parle. Si une personne fait campagne elle pourrait gagner énormément de voies et qu’elles économies pour notre pays.

  2. L’ONF aurait été mandaté : par qui et quand? Non, il s’agit sûrement d’une volonté partisane anti chasse : louer au prix fort un territoire à des chasseurs et faire en sorte de les empêcher de pratiquer par un cahier des charges impressionnant de clauses restrictives. L’opération en cause est une bêtise en pre période électorale et l’ONF devrait se faire rappeler à l’ordre par le gouvernement qui va y perdre beaucoup : les chasseurs se souviendront et les extrémistes écologistes ont déjà plusieurs candidats et ne lui seront donc d’aucun secours.

  3. Chez amis chasseur, vous avez une politique de gestion de la chasse, qui a fait augmenter les populations de gibiers.
    On essaie de vous faire comprendre qu’il faut réguler.
    Ne venez pas vous plaindre.

    • Qui fait la gestion de la chasse, qui décide des quotas ? ,L’ONF est bien partie prenante non ,sa leur donne l’occasion de faire des massacres pour le fric,,alors on laisse pas les chasseurs décider eux-mêmes sur le territoire de chasse

    • Réguler? grâce à vous beaucoup de zones ne sont plus autorisées à le faire par vos copains donc bientôt vous mettrez la main au porte monnaie pour payer les dégâts. Car les chasseurs en ont marre de payer pour vos erreurs. J oubliais avec vos loups qui se rapprochent des villes vous allez bientôt pouvoir voir vos gentilles bêtes de près lors de vos ballades en forêts.

  4. Il y a des années en arrière ont pouvaient apercevoir des compagnies entières.
    Ont n’en voient plus ?
    Je n’ai rien contre la chasse car il faut régulé
    Mais trop tuer n’est pas bon pour l’équilibre écologique et biodiversité

  5. Amis chasseurs du Nord les « collègues » du reste du pays vous observent :
    NE PARTICIPEZ PAS AUX BATTUES ADMINISTRATIVES! Sauf si c’est pour aller chez les anti.
    En Saint Hubert

  6. Bonour
    Malheureusement cela va devenir monnaie courante car c’est L’ONF qui va gérer les populations de gibier, et ils veulent l’argent des adjudications mais ne veut plus d’animaux dans leurs forêts. Il se passe à même chose avec les grands cervidés partout en france.

  7. Par qui l’ONF a t-il été mandaté, comme dit dans l’article? Les chasseurs de tous les lots visés subissent les conséquences de cette opération. Le « quota » demandé par l’ONF repose sur des bases incertaines, il est réalisé à plus de 50%, il reste plus d’un mois de chasse pour le réaliser et il n’y a pour le moment pas de dégâts en plaine, alors pourquoi se précipiter? pourquoi ne pas avoir demandé une chasse concertée de tous les lots?. Ce matin, des « tireurs » personnels de l’ONF (je me refuse à les appeler « chasseurs » sont venus de Seine Maritime, des Ardennes, de l’Oise, à nos frais bien sûr, renforcés de tireurs hélas du Nord et du Pas-de-Calais, dont certains nous ont dit être tombés dans un piège, n’ayant été informés du lieu qu’hier soir. Bref, les actionnaires des lots de Nieppe ont payé des journées de chasse aux personnels de l’ONF et à leurs invités. Nous n’avons rien contre les personnels de l’ONF qui étaient en service command, é mais les invités, informés par les actionnaires ce matin auraient pu plier bagages. Certains l’ont fait, d’autres ont déchargé leurs armes et n’ont ps tiré : qu’ils soient ici remerciés. Quant aux autres, qu’ils soient invités étrangers (des Belges pour la plupart) ou français, il reste à espérer qu’ils ne connaitront pas la même mésaventure dans leur lot!
    Pour nous, il s’agit d’une faute politique grave en cette période préélectorale et nous pensons que nos gouvernants vont tirer les oreilles des responsables de l’ONF qui ont été bien légers dans cette affaire : les chasseurs en tous cas s’en souviendront dans quelques mois….

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici