Actualité de la Chasse Grand gibier Quand les chasseurs ne veulent plus réguler les sangliers à cause des...

Les habitants de la commune de Plerin dans les Côtes d’Armor sont excedés.

Ici plus qu’ailleurs, les sangliers causent d’innombrables dégâts aux jardins des particuliers. En effet, une compagnie de 15 sangliers, voire plus, a élu domicile dans un quartier pavillonnaire de la ville, et chaque nuit se régale des jardins entretenus et arrosés à souhait.

Le problème devient si important que lors des journées dominicales certains habitants n’osent même plus envoyer leurs enfants jouer au fond du jardin de peur de tomber sur un sanglier.



Face à cette surpopulation, il est coutume de faire appel aux chasseurs, oui mais cette fois ces derniers ne veulent plus intervenir. La société de chasse reçoit jusqu’à 10  demandes d’intervention par semaine pour réguler les sangliers dans le quartier.

Le problème c’est que ce quartier est en bordure d’une 4 voies très fréquentée, et qu’en terme de chasse il est quasi certain que les sangliers décantonnés la traverseront avec les risques que cela comporte. Dés lors, la société de chasse ne souhaite pas engager la responsabilité de son président et de son chef de battue, ce qui est normal.

Il reste la solution des clôtures électriques mais pour le moment personne ne semble vouloir investir. Sans doute que le tir de nuit, ou le piégeage encore plus sécuritaire, serait également une bonne solution.

En tout état de cause, ce problème montre bien à lui tout seul les difficultés qu’ont les chasseurs à réguler les sangliers dans des territoires qui sont inchassables. Sans doute que nos amis « écologistes » toujours pleins d’idées farfelues et innovantes pourraient intervenir ? A moins que leur combat ne soit que derrière un écran d’ordinateur ?

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

2 Commentaires

  1. les faux écolos ont déja tellement de travail : supprimer les rèves des enfants, défendrent les sapins de noel , surveiller les talibans arrivés en france et ne pas donner de subventions aux bateaux a voiles qui polluent avec leur moteur (sic) qu ils ne peuvent en plus faire cela….
    et robert ramouleux a t on des nouvelles ?…

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici