Actualité de la Chasse Grand gibier Un chien de chasse à courre écrasé par les opposants à la...

Les anti chasse à courre ont délibérément percuté un chien de chasse ce samedi en forêt de Compiègne. Abjects et atroces, nos opposants deviennent simplement fous ! Voici le communiqué de la société de vénerie :

Samedi 2 octobre, la forêt de Compiègne a été le théâtre de ce que l’obscurantisme des opposants à la chasse à courre peut produire de pire sous la direction de leur leader picard.

Victime de la haine de ses opposants, sous des prétextes qui n’ont, au bout du compte, rien à voir avec ce qu’est notre mode de chasse, la Futaie des Amis, qui chasse en forêt de Compiègne, a vu un automobiliste anti-chasse percuter volontairement un de ses chiens. Miraculeusement, le chien qui a été projeté à plusieurs dizaines de mètres s’en sort indemne.

L’équipage a déposé plainte contre l’automobiliste dont les plaques minéralogiques avaient été relevées : mise en danger de la vie d’autrui, provocation volontaire d’un accident, sévices graves à animal, violence aggravée avec arme (son véhicule) et délit de fuite. Les témoins sont nombreux qui confirmeront le bienfondé de la plainte de l’équipage.

Tuer des chiens pour lutter contre la vènerie : c’est donc là la nouvelle stratégie de nos opposants.

Comment la défense de la condition animale s’y retrouve là-dedans ? On ne saurait le dire.  A moins que leur « combat » insensé ne soit d’une autre nature…

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

23 Commentaires

  1. Nono: en action de chasse, les chiens ne sont pas en divagation! « L’erreur » est dans la méconnaissance que tu manifestes, à l’image de tes camarades anti chasse, voire anti tout!

  2. C’est pas parce qu’un animal est en divagation sur la voie publique que c’est une excuse pour l’écraser. Tout conducteur doit rester maître de son véhicule et adapter la vitesse à la situation. Et quand je vois un animal seul au bord de la route je ralentis, ne pouvant prévoir ses réactions. Mais bon, mieux vaut tenter de jeter la suspicion sur les chasseurs, pas de vidéo, faux témoignage etc… On n’est pas des animalistes qui vont mettre en scène leurs provocations pour les filmer, les monter et les diffuser ensuite.

  3. robert ramouleux avez vous un commentaire ? je ne vous lis plus en ce moment . quand a nono si les plaintes déposées n ont aucun fondement et sont destinées a nuire les plaignants d seront a leur tour poursuivis pour dénonciation calomnieuse . vous nous tiendrez au courant nono ?

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici