Actualité de la Chasse Grand gibier Un vaccin américain contre la Peste Porcine Africaine (PPA) bientôt sur le...

La Peste Porcine Africaine est une maladie infectieuse qui touche gravement les populations de porcs et de sangliers partout en Europe depuis le début des années 2000. La maladie a connu une forte augmentation jusqu’en 2018 ou la maladie est devenue incontrôlable en Asie.



Depuis 2018, la PPA n’a cessé de se transmettre dans la filière porcine mais aussi dans les populations de sangliers sauvages, contraignants les pays touchés à prendre des mesures draconiennes. Des pays frontaliers comme l’Allemagne et la Belgique ont été plus durement touchés que nous en France mais la prudence reste le maître mot face à cette maladie qui a déjà fortement impacté par le passé le secteur agro-alimentaire et notamment la filière porcine du monde entier.

Des scientifiques Espagnols avaient bon espoir de trouver un vaccin contre la PPA efficace et facile à administrer aux cochons et aux sangliers il y a un an mais il semble que rien de concret n’ai suivi cette annonce. Pour le moment, aucun vaccin ni traitement n’est considéré comme efficace et aucun n’est autorisé sur le sol Français. Pourtant, il se pourrait que les choses changent dans les mois à venir car un brevet de vaccin et de traitement ciblant le virus de la Peste Porcine Africaine a été publié au début du mois d’avril 2021. Le brevet a été déposé par une entreprise américaine spécialisée dans la recherche et qui travaille également sur un traitement contre la grippe aviaire.


Depuis presque 4 ans, beaucoup d’annonces ont été faîtes autour de la découverte d’un vaccin et d’un traitement efficace contre la PPA et malheureusement, rien n’est encore mis en place de manière concrète. Pour le moment, l’entreprise IGY détentrice du brevet n’a pas ou peu communiqué sur le brevet en question, il faudra certainement encore de longs mois avant de savoir si le vaccin et le traitement sont effectivement efficaces et s’ils peuvent être autorisés en Europe.

 

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

1 commentaire

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici