Actualité de la Chasse Divers et insolites Attaques de loups : la Haute-Marne réagit et autorise des tirs d’effarouchement

Alors qu’une nouvelle attaque de grand canidé a fait perdre 6 moutons à un éleveur dans le département de la Meuse, la préfecture de Haute-Marne décide de réagir et autorise les tirs d’effarouchement par un arrêté déposé le 13 avril.



Difficile pour les éleveurs de défendre leurs troupeaux face aux attaques de loups qui se font de plus en plus régulière ssur tout le territoire national. Le loup étant de base, une espèce protégée, les moyens permettant de contrer l’attaque d’une meute ou même d’un individu isolé sont forcément très limités.

Si les lieutenants de louveterie et les agents de l’OFB ont des autorisations pour des tirs de prélèvement de loups dans le cadre des missions de défense de troupeaux, elles sont trop peu courantes pour permettre d’endiguer suffisamment les attaques. La préfecture de Haute-Marne a donc décidé d’apporter un outil supplémentaire aux agents assermentés avec le tir d’effarouchement.


Voir l’arrêté complet en cliquant sur ce lien.

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

6 Commentaires

  1. Les écologiques ? Aucune idée ? Après avoir trouvé de superbes idées pour empêcher les sangliers de faire des dégâts (planter des haies autour des champs, introduire loup et ours pour régulation)

    • Ont attend qu ,il y ai un drame , genre attaque sur personne pour réagir ! Les loups au plan de chasse et autorisée les éleveurs a les détruire , les anciens s,en sont débarrasser , eu connaissais la nature ……

  2. Bravo même si pour être efficaces sur les loups c’est la nuit et donc impossible sans autorisation spéciale
    En espérant que cela marchera car le super prédateur qu’est le loup est trop important

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici