Actualité de la Chasse Divers et insolites Six brebis tuées dans la Meuse, le loup suspect numéro 1

Dans la nuit du 8 au 9 avril, dans le sud de la Meuse, un troupeau de moutons a subi une attaque violente. Si les autorités ne parlent que d’un « grand canidé », l’éleveur qui a perdu 6 de ses brebis est certain qu’il s’agit d’une attaque de loup.



La pression exercée par les prédateurs sur les élevages est de plus en plus forte ces dernières années. Déjà en ce début de mois, une éleveuse avait perdu 7 moutons dévorés par les loups dans les Alpes-de-Haute-Provence.

Ici, le troupeau du jeune éleveur qui paissait à la limite entre la Haute-Marne et la Meuse dans le village de Chassey-Beaupré a été la cible d’une attaque qui a tué 3 moutons et a forcé le propriétaire à en euthanasier 3 de plus. Les 3 brebis survivantes étaient trop blessées pour tenter de les sauver.


C’est une perte sèche pour l’éleveur car les bêtes perdues étaient potentiellement pleines. Il n’écarte pas non plus la possibilité de pertes plus grandes encore car les brebis pleines ayant échappé à l’attaque ont pu subir un stress suffisant pour interrompre la gestation.

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

1 commentaire

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici