Actualité de la Chasse Divers et insolites Deux hommes attaqués par les loups en Pologne : « la situation nécessite...

La réintroduction du loup dans les pays de l’Ouest de l’Europe est un sujet récurrent qui porte son lot de problèmes. Les loups s’attaquent de plus en plus aux élevages, la colère des bergers est de plus en plus grande en France comme dans les pays limitrophes et l’impact sur la biodiversité de ce grand prédateur est encore difficile à estimer.



Pour la majorité des associations pro-loups, les attaques sur l’homme restent de l’ordre de la fiction. Pourtant deux bûcherons ont été attaqués par une meute au Sud-Est de la Pologne, près de la ville de Brzozów.

Les deux hommes étaient en train de travailler lorsque l’un d’eux a vu venir face à lui deux loups pendant qu’un autre loup passait derrière lui. Par chance, son collègue est venu l’aider et armés de leurs tronçonneuses, ils ont pu repousser la meute.


Le procureur de la région Marcin Bobola prends les choses très au sérieux.

« Il y a beaucoup d’informations selon lesquelles les loups à proximité de Brzozów mordent les animaux domestiques, en particulier les chiens. La situation semble assez dramatique et nécessite une réponse rapide. J’en ai déjà parlé avec l’inspecteur forestier local. » a-t-il déclaré.

Jusqu’ici, les attaques de loups sur l’homme restaient très rares et la dernière en date dans la région avait été expliquée par le fait que des loups étaient porteurs de la rage.

Source.

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

8 Commentaires

  1. Bonjour, au-delà des polémiques la précision est importante et votre devoir de media est d’informer : en France l’ours est réintroduit, le lynx est réintroduit, mais le loup ne l’est pas et ne l’a jamais été. Cette précision a une importance capitale notamment pas les bergers qui sont confrontés a de grandes difficultés.. si en plus ils pensent que c’est une décision politique et publique ça va pas les aider… bonne journée

    • Le loup n’a pas été réintroduit mais des lâchers clandestins de loups purs et croisés chien tchèque ont bien eu lieu en France.

    • Quelle affirmation !!! Sans aucune preuve (il ne peut pas y en avoir) vous affirmez qu’aucun loup n’a jamais été réintroduit en France ! Mais vous n’en savez rien ! Et vous espérez qu’on vous croie ???
      Il me semble que vous êtes mûr pour faire de la politique !

    • et pourtant un loup de type pays de l’est et non italien a été identifié, comment est il venu ?

  2. Le loup est un super prédateur et il faudra que certaines personnes comprennent qu’il faut le réguler sinon nous risquons les mêmes attaques car si le loup ne trouve pas ce qu’il a besoin dans la nature il s’attaque aux hommes
    En attendant ce sont les éleveurs et certaines espèces sauvages comme le mouflon en montagne qui sont les proies du loup

    • Le loup ne s’attaque pas à l’homme.
      J’ai déjà croisé des renards, des sangliers, des élans, des bison, des cerfs et un loup (oui cette chance là) en Pologne et je suis toujours là.

      Les éleveurs ont des aides, pour les pertes me semble-t-il.

      La population des loups est minime en Europe : 18 000 dans toute l’Europe (2000 en Pologne). c’est quoi 2000 loups ? (vous pouvez rassembler tous les 2000 sur la pelouse d’un stade de foot)

  3. Les loups migrent naturellement au fil du temps, donc c’est normal qu’ils traversent les frontières naturelles.
    Arrêtez de faire du loup un super prédateur, il mange pour survivre. Il migre c’est normal. La Pologne en 2020 a abattu 450 000 sangliers en Pologne, 800000 ont été abattus en Allemagne pour éviter la propagation de la peste porcine. (une question de fric) Ne devrait-on pas plutôt trouver un remède pour soigner la peste porcine ? sans compter les biches et autres gibiers abattus par les chasseurs. Le loup de quoi peut-il se nourrir si on lui détruit son « pain quotidien » ?

    Deuxièmement mettez dans votre article une mise à jour : la « meute » était composée de 2 ou 3 loups. Les bûcherons ont filmés avec leur smartphone les loups qui se trouvaient à bonne distance d’eux. Aucune attaque n’a eu lieu vraiment; Médiatisation du style chasse aux sorcières. Chasse au loups lancé par une désinformation totale. Aucune compétence n’a été sollicité pour apprécier la gravité de la situation. Ordre oral donné par le bourgmestre pour les tuer. 2 loups ont été tués : résultat des courses : 2 louves de 10 mois tuées, avec dans l’estomac des restes de carottes et pommes de terres. Aucune viande animale ou humaine.
    Ces loups qui ont dû perdre leurs parents, n’ont jamais été éduqués à la chasse. Ils sortaient d’un hiver assez froid en Pologne, ils mangeaient ce qu’ils trouvaient.
    C’est la première fois qu’ils voyaient des humains (bûcherons) qui accédaient à leur endroit de vie (la fôret).
    Ils se sont rapprochés curieux de voir cette nouvelle espèce animale (l’homme). Au final cela leur a coûté la vie.
    était-ce bien nécessaire ?

    • Rien à rajouter Remik écrit exactement ce que j’ai mettre ici, je rajoute juste un petit mot, votre boulot de journaliste n’est pas d’écrire un tissu de connerie, un bon journaliste ( ça existe 😉) fait des recherches et essaie de développer avec exactitude les faits réels, mais surtout de ce documenter correctement sur le sujet qui écrit ( la moindre des choses).
      Beaucoup de gens peuvent tomber sur ce type d’article et y croire, votre devoir et d’éclairer certaines lanternes, quand je vois les 3/4 des réponses je suis mort de rire à voir l’ignorance de certaines personnes croyant encore à ces lâcher clandestinement ou encore la réintroduction, reveillez-vous et documentez vous dans les bons écrits et pas de la presse qui marche que dans un seul sens, celui où il faut absolument que le monde de la chasse au devant. Remontons le temps, il y a 45 50 ans on chassait très peut le gros gibier dans de nombreuses régions, l’état avait demandé à l’époque au chasseur de réguler les cerfs chevreuils et sangliers car plus de prédateurs naturels, depuis la gestion de ces espèces par l’homme ( les FDC ) ces espèces n’on jamais atteint ces cheptels, sans compter les lâcher de sanglier par centaines chaque année en provenance de pays de l’Est ( est ça ce fait par semis et ce sont de véridiques lâcher contrairement aux loups).
      Maintenant que le loup est présent dans presque tous le territoire national, ce sont au chasseurs de faire machine arrière et laisser la nature ce réguler entre espèces prédatrices et prédateurs ceux qui feraient baisser considérablement les attaques sur troupeau domestique.
      Je précise je suis chasseur depuis plus de vingt ans et plus de 30 ans que je participe à la chasse😉😉.
      Comme disait Coluche un homme averti en vaut deux😁

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici