Actualité de la Chasse Divers et insolites Européennes : percée des écologistes et du parti animaliste, quelles conséquences pour...

Les élections européennes d’hier ont placé le Rassemblement National en tête des scrutins, suivi de près par la liste de la majorité présidentielle, pas une grande surprise au vu des sondages des semaines précédentes.



La plus grande surprise concerne la 3e marche du podium puisqu’elle est trustée par la liste écologiste EELV emmenée par Yannick Jadot. Le parti animaliste quant à lui, dont l’une des mesures phares est l’abolition de la chasse à courre et des chasses traditionnelles, rappelons-le, crée également la surprise en talonnant le Parti Communiste et l’UDI avec 2.2% des suffrages.

UNE MAUVAISE NOUVELLE POUR LES CHASSEURS ?

Selon le mode de scrutin proportionnel de ces élections, EELV obtient 12 sièges au parlement européen. Le parti animaliste lui, ne dépassant pas les 5%, n’aura aucun représentant au parlement. Quelles conséquences cela peut-il avoir à moyen terme pour nous chasseurs ?

Pour y répondre, il faut regarder ce qui s’est passé chez nos voisins. En effet, hier il n’y a pas que la France qui votait, mais tous les pays de l’Union, soit près de 400 millions d’électeurs.

C’est en Allemagne que les écologistes ont également créé la plus grosse surprise. Avec 20.90% des voix ils ont tout simplement doublé leur score par rapport aux élections de 2014.

Dans les autres pays de l’Union, le score des écologistes n’est pas aussi important, néanmoins comme la France et l’Allemagne sont les 2 nations à avoir le plus de sièges au Parlement, les verts vont connaitre une certaine progression. Le résultat des élections d’hier attribue au total 78 sièges aux mouvements dits écologistes, sur un total de 751 possibles. Les députés écologistes seront donc pour les 5 prochaines années, la 5e « force » du parlement.

Si nous ne connaissions pas les véritables idées du dogme idéo-irresponsable des écologistes, en tant qu’acteurs de la biodiversité, nous ne pourrions que nous réjouir de cette avancée, mais la réalité est tout autre. Sans programme économique et avec des mesures radicales contre l’homme, mais pas forcément profitables à la planète (hélas), la voie des « verts » n’a rien de franchement bon.

Rappelons que les principales restrictions en matière de chasse en France ont toutes été votées par l’Europe, directive oiseaux en tête, et c’est bien l’Europe qui nous impose les dates de chasse concernant les oiseaux migrateurs, mais qui met également un terme aux chasses traditionnelles.

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

24 Commentaires

  1. Je pense qu aujourd’hui les journaliste des revues de chasses devrais aller sur les chaînes tv expliquer ce que les chasseur font pour l ecologie nettoyage des forêt s agrainages des plaines qui profitent à toute la faune et que s il n y avais de chasseur qui paieraient les degats les promeneurs écolos???? J en doute fort et le prix des location forêt il faudrait qu ils paye pour si promener ??? Ext

    • Les écolos comme ils se nomment n’ont d’écologie que l’objectif de faire vouloir arrêter toutes les formes de chasse, d’être de tous les procès pour le fric, mais surtout ne pas être pas sur le terrain.
      La nature s’est salissant, il fait chaud, il pleut, il fait froid, il y a du vent, de la boue, des épines, …

      On est mieux en ville dans son cocon douillet à regarder des émissions dites « Ecolos » sur ses divers écrans.

      Sans s’en rendre compte, ils sont manipulés par des émissions d’écolos extrémistes qui polluent un maximum pour réaliser leur film.

    • En vous lisant, je me demande s’il faut rire ou pleurer. Pleurer probablement… vous autres chasseurs êtes tellement aveuglés par votre plaisir de tuer que vous vous mentez à vous-mêmes.

    • C’est surtout grâce a vous que les verts sont en 3eme position .N’êtes vous pas les premiers écologistes de France et les meilleurs gestionnaires de la faune sauvage !!! . Il ne faut pas avoir honte d’être écolo Mr .

  2. Peut-etre que nous devrions balayer aussi devant notre porte … plombs répandus à travers les espaces naturels, nos véhicules loin d’être propres, et certain de nos confrères peu respectueux des règles et des promeneurs.
    Finalement nous devrions peut être opter pour une chasse éco-responsable, ce qui attirerait moins les foudres des écolos … et également du reste de la population.

    • Vouloir plaire à des khmers verts? En tant que chasseurs ? C’est perdu d’avance, chacune de leur exigence acceptée en entraînera une autre, Churchill disait qu’en URSS tout est interdit même ce qui est autorisé.

  3. Il faut faire comprendre à tous que , s’il n’y a pas de gibier , il n’y a pas de chasse et que la chasse , c’est d’abord la conservation des cheptels . Il faut expliquer la pression exercée par les forestiers , et en particulier l’ONF pour éradiquer cerfs et chevreuils . Le contraire de la chasse , ce sont les battues administratives et parfois les empoisonnements comme les isards tués au lindane .

  4. Je ne comprends pas votre angoisse ? N’êtes-vous pas les premiers écologistes de France ? Normalement, ce résultat devrait vous ravir… 😂

  5. Les chasseurs laissent des douilles par milliers dans la foret , érigent des miradors , cloisonnent des parcelles illégalement , s approprient des sentiers entiers ,séquestrent des familles d’animaux dans des bois privés pour les zigouiller pour le plaisir et viennent à 25 4X4 hyper polluants . Les écologistes,même citadins, sont bien plus prés de la nature que vous le serez jamais.

    • Regarder M. Porter par la fenêtre de votre duplex ou de votre appartement , le nombre de 4×4 polluants que vous verrez en ville et dans les grandes agglomérations,et venez vous délurez en campagne ,vous pourrez voir que la plupart des chasseurs assassins n’ont pas les moyens de se payer ses véhicules .Faite ce que vous voulez de votre vie et occupez vous de vos proches et non des personnes dont vous ne connaissez rien.L’écologie est un grand problème pour moi ,mais n’a rien à voir avec la politique .

    • Laissent des douilles par milliers : Dites moi ou, je vous accompagne pour les ramasser.
      Erigent des miradors : oui pour la sécurité des tirs.
      Cloisonnent des parcelles « illégalement » non c’est interdit sans l’autorisation du propriétaire des lieux.
      S’approprient des sentiers : ne pas confondre le bien privé du bien publique. Le privé c’est 92% du territoire national interdit à toute personne sans autorisation du propriétaire. Aujourd’hui de nombreuses personnes ont tendance à s’accaparer les biens des autres, les chasseurs ne sont pas sur le domaine publique.
      Séquestrent des familles d’animaux : c’est juste impossible, cela confirme votre méconnaissance de la nature.
      25, 4×4 hyper polluants : je rejoins la remarque précédente sur les 4×4 en ville ou détenus par les chasseurs plutôt devrais-je dire l’un des outils de travail des agriculteurs que vous prenez souvent pour des demeurés !
      Je le répète des écolos même citadins je n’en n’ai jamais vu mener des actions concrètes sur le terrain, en revanche ils sont présents dans des défilés urbains pour brailler, comment peuvent-ils être plus ecolos que les agriculteurs et chasseurs ?
      Laisser les ruraux gérer leurs biens et leurs droits et occupez vous de vous.
      En revanche, les agriculteurs, les chasseurs vous accueilleront pour vous expliquer leur vie et leurs actions pour la faune et la flore.

  6. Quand on regarde les élections européennes en France, la fracture se fait entre régions riches et régions désertées, le vote écolo est majoritairement un vote urbain. Le fossé se creuse entre gens des villes et gens des champs et surtout notre façon de vivre à la campagne ne plait pas à tout le monde. Il va falloir se méfier dans l’avenir.

  7. Mon dieu, c’est le printemps et donc on voit du vert, rappelons quand même qu’en 2009 Cohn Bendit et eelv avait obtenu plus de 16% des suffrages, on voit le résultat…
    Comme d’habitude quelques verdâtres viennent nous donner des leçons par claviers interposés, c’est bien la toute l’étendu de leur pouvoir (de nuisance) : du vent.
    Sont ils là pour payer les dégâts du loup et de l’ours comme nous pour le gibier?
    Financent ils par leur cotisation et taxes diverses l’étude et le maintien de la faune ?
    Égalent t’ils nos multiples actions au niveau local? (Dans mon cas et sur mon ACCA réintroductions du lapin avec parc de pré-lacher, création de micro retenue d’eau, maintien de sentiers dans la garrigue)
    Bref pas besoin de s’inquiéter exagérément ou de vouloir laver plus blanc que blanc.

    • À un moment donné, il faudra bien vous dicter quelques lois contraignantes pour que -par exemple- la chasse soit interdite le dimanche et que le nombre d’espèces chassables (et particulièrement les espèces en danger) soit drastiquement réduit. Ça, et puis une traçabilité des cartouches pour verbaliser ceux d’entre vous qui polluent… Et n’allez pas penser que je suis un bobo gaucho. J’aurais bien voté lr, mais ils ont oublié l’écologie, justement.

    • Emmanuel, vos propositions semblent émaner d’un martien, voyez vous nous n’avons pas attendu l’avis de personnes ignorantes pour gérer notre activité, sachez, par exemples que l’essentiel des accidents de chasse sont des auto-accidents et ne concernent en rien les non-chasseurs, entre un et deux accidents mortels de chasse pour des personnes étrangères à l’action de chasse, dans le même temps il y a entre 10 et 15 personnes qui meurent simplement des suite du simple fait de se balader dans la nature, que doit on interdire?
      Les espèces chassables sont déjà gérées en fonction de leur état de subsistance, quant à la traçabilités des cartouches… comment dire, une à deux fois par an nous nettoyons notre territoire de chasse nous trouvons surtout des tonnes de « non-cartouches » alors votre proposition…

  8. Pour ma part je tient à préciser que je ramassé mes douilles vides et mon 4×4 est classer vignette jaune 2 que j ai acheter donc pas plus polluent qu une essence mal réglé et pas confondre les chasse en forêt ouverte et ces gros propriétaire qui entoure tout dont les chasseur sont en contrdiction venez assister à une chasse et vous comprendrez mieux et sachez que l on massacre pas on tue en fonction des bagues attribues et oui on paye des bagues !!!

  9. Comme partout, il y a les bons chasseurs et les chasseurs qui n’en ont que le nom! Comme chez les docteurs, les boulangers, les cuisiniers, les politiques, etc..les bons chasseurs sont du matin… avant l’apéro! Après ils sont chauds!! Le bon est celui qui promène son fusil et son chien! De toute façon il faut apprendre à cohabiter, les chasseurs, les écolos, les promeneurs, les défenseurs du loup et de l’ours, les bergers! Bref il va falloir de la tolérance, de la diplomatie, et surtout pas d’extrémistes de tout genre,antispécistes, végans, anarchistes, gj, blackblocks, etc.. j’en passe!!!!

  10. Chasseurs, vous avez.lu plus haut comment nos écolos manient le mensonge. C’est bien à une opposition de citadins aux modes de vie des ruraux . Je crains que leur intégrisme soit comme tous les intégrismes, une manipulation des esprits pour anhiler toute analyse personnelle. L’avenir est sombre pour notre pays.

  11. La majeure partie de ces votes animalistes sont des votes urbains. Les citadins vivent toute la semaine en ville, et veulent que pour leur week-end, la campagne et la forêt soient leur jardin, leur parc, leur aire de jeux. Le chasseur leur rappelle que la nature est cruelle, et que la mort des uns fait la vie des autres. Nous ne vivons pas dans le monde aseptisé de Walt Disney.

  12. Perso en tant que chasseur je m’entends bien mieux avec certains écolos que certains chasseurs. Nos ennemis on en est à 80% responsables, parce qu’on a jamais voulu faire une vraie réforme de la chasse et également virer tous ceux qui sont les acteurs des dérives de la chasse. L’ennemi il est chez nous.
    C’est pareil pour tout le reste, on n’aurait pas industrialisé les élevages et la mort, pollué la planète comme c’est impensable, on n’aurait pas en face des hystériques de la cause animale qui veulent inventer une utopie ou des verdâtres qui veulent nous renvoyer au Moyen Age.

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici