Actualité de la Chasse Divers et insolites Hérault : le responsable du refuge de Lunel laissait mourir les animaux...

Stupeur dans la ville de Lunel dans l’Hérault lorsqu’une bénévole travaillant dans le refuge animalier est venue déposer plainte contre ce même refuge pour maltraitance animale. La gendarmerie et la SPA ont été contraints d’intervenir pour constater les cadavres de chèvres et de chiens abandonnés dans un hangar par le responsable du refuge.

Le refuge « Au secours des 4 pattes » avait pour habitude d’accepter toutes sortes d’animaux et pas uniquement des chiens et des chats. Ils avaient également des chevaux, des cochons, des chèvres et des boucs, une vache et quelques volailles.

L’intervention a eu lieu ce 22 novembre, dans un hangar où la bénévole qui a poté plainte avait découvert les cadavres accompagnée de deux autres bénévoles, la gendarmerie découvre au moins 10 animaux morts, probablement de faim et de soif, encore attachés au bout d’une chaine pour certains.



La bénévole a témoigné sur la sordide affaire auprès de France 3 Occitanie :

« On avait interdiction d’aller dans le hangar. Ce jour-là, nous étions trois bénévoles et comme on avait trouvé des ossements à côté de la porte, on a décidé d’aller voir. Là, on a découvert un massacre, un carnage. […] Le responsable du refuge mettait les animaux dans le hangar soi-disant parce qu’ils aboyaient et on ne les revoyait plus. »

De son côté, le responsable du refuge s’est défendu en disant que le refuge était débordé :

« Il y a des animaux qui sont morts, effectivement. Les animaux, ça meurt. On ne peut pas être au chevet de tous les animaux constamment. »



Pourtant, sur un célèbre site web qui aide les associations en leur créant une cagnotte en ligne (toujours active d’ailleurs), le discours est bien différent :

« Pour nous chaque vie à 2 ou 4 pattes est importante.
Malheureusement comme vous le savez, la France est numéro 1 dans l’abandon d’animaux, les frais véterinaire sont couteux ainsi que les niches et boxes.
C’est pour cela que nous ouvrons cette cagnotte car nous avons besoin de vous pour continuer à bien notre combat pour leur offrir une belle vie ! »

La gendarmerie et la SPA ont saisi une trentaine d’animaux encore vivants au sein du refuge animalier.

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

7 Commentaires

    • Comment un refuge peu faire une chose pareille on doit lui faire subir la même chose l attaché à une chaîne est le mettre dans le hangar pour maltraitance est ça c est responsable d un refuge quelle honte

  1. J’espère que la justice va être à la hauteur, pour que cette personne, responsable d’un refuge pour animaux, soit jugé le plus fermement possible, pour la souffrance qu’il a fait subir aux animaux qu’il avait en charge, et qui avait besoin d’amour ! Honte à cette personne.

  2. Et encore une cagnotte en ligne pour soit disant le bien être animal. Alors les protecteurs des animaux au lieux de vous occuper des chasseurs dites nous à quoi sert l argent que vous demandez à longueur de temps aux gens ? A part pour les procès et vous remplir les poches.

  3. j’imagine que le responsable de ce refuge toucheé des subvention de l’état
    le benefice n’aller pas aux animeaux je ne dirai pas par ou on devrait le pendre

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici