Actualité de la Chasse Divers et insolites L214 pas les bienvenus à l’école

Début octobre, comme chaque année ou presque, l’association antispécistes L214 a envoyé son magazine destiné aux plus jeunes « Mon journal animal » à tous les CDI de France.



« Dossiers pédagogiques, infos scientifiques et actualités sur les animaux, adaptés à un public scolaire et librement utilisables en classe : Mon journal animal est une revue sur les animaux et ceux qui les protègent, pour les jeunes lecteurs de 10 à 14 ans – et leurs enseignants ! Le journal paraît 3 fois par an » voici selon L214 le contenu de ce journal.

En vérité, il s’agit de former les plus jeunes à leur vision de la condition animale et pourquoi pas commencer à planter le petit graine végane dans les esprits de quelques bambins.

Cette envoie n’a pas du tout était au goût du ministre de l’Agriculture, ni de celui de Jean-Michel Blanquer qui a tenu à rappeler sur Twitter que L214 n’était pas agrée



Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

3 Commentaires

  1. Que fait le gouvernement pour interdire toutes ces sectes et fanatiques ANIMALISTES ? Les animaux auraient plus de droit que les humains ? Leurs places sont dans les hôpitaux psychiatriques…!

  2. Chaque enfant est heureusement libre en France de se faire sa propre opinion, le tout est qu’il puisse accéder à l’ensemble des informations pour que cette opinion soit éclairée et qu’il puisse un jour se justifier sur les choix qu’il fait. Des journaux contradictoires à celui de L214 ne sont pas interdits, aux chasseurs de créer un format attractif pour les jeunes plutôt que de faire les vieux grincheux.

    • Vous dites n’importe quoi. Un enfant n’est absolument pas libre de se faire sa propre opinion car son esprit est très maléable et les adultes peuvent le façonner à leur gré. C’est ce que fait cette association malfaisante L214 par le « bourrage de cerveaux ». Comme le disait Sigmund Freud, fondateur de la psychanalyse, « le cerveau de l’enfant est comme une page blanche sur laquelle rien n’est écrit et où l’on peut tout écrire ».
      Les « vieux grincheux » seront plutôt le produit d’abrutis qui tentent de conditionner les enfants en leur imposant dès le plus jeuine âge leur vision idéologique et unilatérale du monde. Ces propagandes de merde devraient être interdites de diffusion dans les écoles.
      Ces saloperies de journaux ramenes à la maison par mes enfants, c’est « direction poubelle » ou « torche tout »…

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici