Actualité de la Chasse Divers et insolites La Fondation Assistance aux Animaux épinglée par la Cour des comptes :...

C’est dans un article très complet publié sur le site de Libération que l’on découvre une enquête menée par la Cour des comptes au sujet d’une association qui semble moins se préoccuper des animaux qu’elle est censée aider que de ses revenus financiers ou de ses investissements immobiliers.

En 2019, selon la Cour des comptes, la trésorerie de la FAA était de plus de 40 millions d’euros soit l’équivalent de 4 ans de réserves au vu de ses dépenses.

De même, d’autres irrégularités sont pointées du doigt par l’administration comme le fait que la délégation des Alpes-Maritime occupe une villa à Cannes et que d’autres administrateurs occupent des biens appartenant à l’association.

Des révélations qui interrogent surtout si l’on considère que selon les chiffres rapportés par Libération, les actions en faveur des animaux n’ont représenté que «60 à 65% des ressources de générosité au cours des cinq années».

Le reste semble utilisé pour acquérir d’autres biens immobiliers, conforter le matelas financier de la FAA et payer les salaires, plutôt conséquents, des cadres de l’association.

De son côté l’association assure vouloir profiter des « meilleures opportunités de placement, dont les animaux seront toujours in fine bénéficiaires à court et long terme ».

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

12 Commentaires

  1. Ce n est pas la seule association qui le fait. Si des enquêtes étaient faites on verrait que la cause animal sert plus à se remplir les poches que de s occuper des animaux. Pourquoi les associations ne rendent pas public le montant des dons et le détail des sommes qui vont vraiment au profit des animaux. Nous chasseurs nous le faisons.

  2. Une association ne doit jamais prendre de risques sur des placements financiers.

    L’argument ne tient pas la route.

    Cette association et bien d’autres sont à la recherche de fonds ( subventions, appels aux dons, . . .) pour en premier lieu servir des rémunérations astronomiques aux dirigeants et cadres dirigeants (exemple : cf. la LPO).
    Les procès intentés à tout va ont un unique objectif : la récolte de fonds.

    Ces associations devant œuvrer pour la nature (c’est leur activité déclarée) sont beaucoup plus actives dans les prétoires plutôt que sur le terrain qui est leur vrai place.

    Cherchez l’erreur.

    • Honteux! Je participe auprès de pas mal d’associations….je me pose la question si je continue ou pas….

    • Les associations protections des animaux et anti chasse devrait être contrôler sur les finances et la je penses que beaucoup d’associations seraient fermés pour détournement d’argent. Une association ne devrait pas faire de bénéfice, il me semble que c’est une loi.

  3. oui moi aussi je trouve que les dons pour les animaux sevent plutot a des acquisitions immobilieres plutot si aux animaux.
    Il serait tres decevant que les donateurs et j en fais partie se detournent en s apercevant que la destination de leurs dons prenne un chemin different de celui prevu pour les animaux

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici