Actualité de la Chasse Divers et insolites Un berger perd 14 brebis et risque une amende à cause d’un...

C’est une histoire totalement ahurissante qui est arrivée à ce berger qui gardait un troupeau de 1500 brebis en Isère, dans un domaine de l’Alpe d’Huez. C’est un secteur difficile pour garder sereinement les bêtes car la zone est de plus en plus investie par les promeneurs et les randonneurs qui ne font pas forcément attention à leur comportement lorsqu’ils approchent des animaux.

Dans un article publié sur Le Parisien, Felix Portello, le berger à qui est arrivée la triste mésaventure, explique que le 11 août dernier, un touriste faisait voler son drone dans la zone ou il gardait ses bêtes. Trouvant certainement cela amusant, le touriste a commencé à faire voler son drone au dessus du troupeau en faisant tomber à pic l’appareil et en frôlant les animaux.

Il rapporte d’ailleurs les faits auprès du journal : « Il frôlait les brebis à toute vitesse avec un bruit d’enfer, décrit Félix Portello. Je faisais de grands gestes des bras pour qu’il arrête, mais rien à faire. Les brebis étaient affolées. Certaines sont allées dans un précipice. »



La bêtise du pilote du drone fera perdre 14 brebis au berger ce jour la, qui se sont jetées dans le vide à cause de la peur panique générée par l’appareil sur les animaux.

Hors de lui, le berger est allé trouver le touriste et sous la colère, attrape le drone et le casse. L’affaire tourne au vinaigre et le pilote du drone s’en prend au berger physiquement.

Contraint de continuer son travail puisqu’il ne peut pas laisser son troupeau seul, il n’a pas eu le temps de déposer plainte contre le pilote du drone pour la mort des 14 brebis mais le touriste lui, n’a pas perdu de temps et a porté plainte contre le berger pour la destruction de son drone.

L’affaire passera devant le tribunal au début du mois de novembre et le berger risque une amende de 400€ pour la destruction du matériel.

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

11 Commentaires

  1. Il va falloir que ces comportements de randonneurs et de touristes cessent .
    Certains travaillent dans la nature , d,autres s y promènent.
    Il est temps de remettre les pendules à l heure .

  2. Mefiat’, à la moindre brebis dérochée à cause d’un ours ou d’un loup, les éleveurs ont le temps de porter plainte. Mais là il ne l’aurait pas fait pour 14 ?? Ça représente un bon mois de salaire pour lui, c’est étrange. Il faudra voir la version de l’idiot au drone et surtout le jugement avant de se faire une opinion

    • Pas facile de coordonnées le rendez-vous avec le garde pour le constat. L’appel pour alerter est suivant l’accès au réseau et il faut encore l’appel du garde à réceptionner, pour convenir de l’heure.
      Il faut essayé de retourner la où sa capte, et le garde n’a pas encore répondu, y revenir plutard.

      Il y a quelques declaration d’OVNI, intervention de drone don le pilote a détourné son objectif primaire pour venir entre le troupeau et vautour par exemple. Pas à moins de 300m, 150m trop proche

    • MERCI pour vos réponses en guise de soutient .??
      Le pastoralisme va très mal…..?
      Ce n’est pas du  » cinéma  » je suis catastrophé par ces comportements irresponsables.
      Vous l’avez bien fait remarquer , il n’est pas utile de rajouter des contraintes aux contraintes .
      On a souvent affaire à des cas isolés , qui par leurs erreures de comportement nuisent à Ceux qui respectent les endroits qu’ils fréquentent . Restons solidaire pour pénaliser ces idiots .
      Encore MERCI .
      ?‍? ? ? ? ? ? ? ? ????????
      7

  3. Débilité du touriste. Le berger a bien fait de le secouer. Et je le soutiens. J’espère que ce sera ce stupide pilote de drone qui sera sévèrement condamné.
    Par contre ne pas faire l’amalgame entre les vrais randonneurs qui respectent la nature et les populations avec ces sauvages qui s’échappent de la ville et se croient tout permis.
    Je randonne depuis plus de 40 ans et jamais laissé un papier derrière moi où une clôture ouverte.

  4. Le Métier d’Eleveurs est foutu….le LOISIR est le vecteur principal de nos dirigeants pour satisfaire leur électorat. L’Agriculture Francaise n’interesse que 2 fois par an la Société : au moment du salon porte de Versaille à Paris et un peu au moment des vacances estivales .
    L’Agro industrie se fourni en dehors de notre hexagone où les produits sont nettement moins chers.
    A part les plaines céréaliere fertiles le reste disparaitra .
    J’ai 73 ans , j’ai été paysan polyculteur -éleveur dans le 95 et j’ai vu le déclin gangrener Ma Passion…..? Pendant le COVID on a cru au mirage ?? avec une renaissance d’une Agriculture de proximité ….c’est de l’histoire ancienne ? tout le monde est reparti dans les Grandes surfaces et ça peut se comprendre ….
    la RURALITÉ se vide de sa substance ? il n’y a que la politique qui ose encore prononcer le mot sans trop savoir de par qui elle était constituée .( paysans , Artisans ,Petits Commerces….xxx)
    On est dirigé par des Gens qui sont au 35 hr pendant que Ceux qui s’evertuent à produire en font 70 hrs….
    Courage Jeunesse Agricole… on se moque de vous .??????
    ? Le D.V.P.N. ?
    «  » l »Ecologie est la science de Ceux qui en parle sans le faire …pendant que d’autre la font sans le dire » »?

    • Complètement d’accord avec vous et il n’y a rien à rajouter mais seulement ont doit continuer à se battre et surtout s’unir pour représenter une force.
      Un jour viendra où nos élus pour rentrer au salon devront montrer patte blanche ou rester dehors

  5. La bêtise n a pas de limite encore un énergumène qui pense que tout peut se faire et que sa liberté n a aucune limite ,pauvre société! Encore heureux que les patous n aient pas eu la bonne idée de le mordre !

    • Possédant un drone je respecte l’environnement et le vol S1S3 ce genre d’énergumène nous amène à de plus en plus de lois en plus dans certaines régions Alpines le vol est interdit (voir Géoportail).
      Il mérite une bonne amende

  6. c est inadmissible que le berger soit condamné a de telles sanctions , surtout que ce pauvre type savait surement a quoi il s’ engageait a faire voler un drône au dessus du troupeau. J ‘ espere que le juge n’ aura pas de mal a trancher et qu il donnera les torts a cette individu qualifié de bon a rien qui sort surement de sa ville et qui ne connait rien aux bêtes, et qui j’ espere indemnisera les brebis a ce pauvre berger
    Honte a ce pauvre type , qu il reste dans sa ville et nous dans nos campagnes et les vaches seront bien gardé

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici