Actualité de la Chasse Divers et insolites Une boucherie dégradée pour la 3e fois à Toulouse par des animalistes

Déjà en novembre dernier, la boucherie Toulousaine « La Bête à Cornes » avait été la cible de dégradations et de graffitis avec pour mentions les mots « meurtres » et un tag sur un mur proche du commerce concerné ou il était écrit « le corona tue moins que le boucher ».



L’histoire de la boucherie avait fait un peu de bruit dans les médias locaux car c’était déjà la seconde attaque dont était victime l’artisan. Malheureusement, dans la nuit du 30 au 31 décembre dernier, la boucherie a encore une fois été victime de dégradations de la part des extrémistes animalistes.

La vitrine a été une nouvelle fois taguée et les murs autour de la boutique portent toujours des messages contre l’élevage ainsi que contre la filière viande comme le montrent les photos postées par le propriétaire sur les réseaux sociaux.


Photos postées sur la page Facebook de la boucherie la Bête à Cornes.

Cette fois, pas de doutes possibles sur les auteurs des messages et de la dégradation puisque l’acte est signé « ALF » qui est le sigle anglophone de Animal Front Libération ou en Français, le Front de Libération Animal.

Ces attaques répétées prouvent le sentiment d’impunité qui règne chez les militants animalistes qui n’hésitent pas à dégrader régulièrement des commerces en quelques semaines. Si l’intérêt de ces actions en termes de communication est connu, le fait de s’attaquer plusieurs fois au même artisan sur une courte période ressemble de plus en plus à du harcèlement qu’à une action « coup de poing ».

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

1 commentaire

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici