Actualité de la Chasse Divers et insolites Une polémique autour de l’effarouchement des étourneaux

Annoncée voilà quelques jours dans les colonnes du quotidien La Provence, une campagne d’effarouchement d’étourneaux a été le théâtre d’un déchaînement sans précédent sur les réseaux sociaux.



En effet, via Facebook et la page Cavaillon utile, nombre de personnes ne connaissant rien à la chose ont demandé le non-effarouchement de ces oiseaux à la noire couleur, critiquant au passage la municipalité sur cette mesure, certains commentaires disant même que les oiseaux allaient être tuées via les faucons! Or, cette campagne n’a rien d’un acte de destruction, bien au contraire!

En effet, dans le cadre de la salubrité et de la sécurité publique dont il est le garant, le maire avait une obligation de résultat surtout quand des dizaines de milieux d’étourneaux viennent quotidiennement souiller avec leurs fientes cette commune plus réputée pour ses melons que pour ses oiseaux!. Salissant véhicules et rendant glissants les trottoirs, le premier édile a donc eut obligation d’agir au risque s’il ne l’avait pas fait de se voir assigner en justice en cas de chute dû à ces volatiles s’il n’avait rien fait. De plus, à l’heure du coronavirus, une autre pandémie a risqué de frapper notre pays voilà quelques années à cause des oiseaux migrateurs, catégorie où l’on trouve les étourneaux, avec la grippe aviaire et toujours dans le cadre de la sécurité publique et par principe de précaution, il était donc nécessaire de repousser ces oiseaux hors de la zone urbaine et péri-urbaine.

Ainsi, grâce aux fusées crépitantes, à un effaroucheur accoustique et à la fauconnerie en laissant juste planer un oiseau de proie sur les diverses zones de dortoirs, un climat d’insécurité a été crée qui a eut pour effet de pousser les vols en campagne. Aucun étourneaux n’a été tué mais la menace de fientes a disparu petit à petit pour la plus grande joie des automobilistes qui retrouvaient leur véhicule souillé quotidiennement!

Enfin, que les écologistes passionnés de petite faune se rassurent, les populations d’étourneaux ne se sont jamais aussi bien porté et l’espèce n’est pas en voie d’extinction, bien au contraire!

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

6 Commentaires

  1. Je conseille à ces soi-disants amis des animaux d’aller se promener sous un dortoir d’étourneaux et d’y laisser leur voiture. Ça m’étonnerait qu’ils apprécient beaucoup la « douche » qu’ils se prendraient sur la tête

  2. S’ils en avaient eu chez eux, ils comprendraient que l’effarouchement est plus que nécessaire, ces oiseaux chient partout, gueulent sans arrêt, ils sont une calamité.

  3. Avec une méconnaissance totale, une capacité de discernement éteinte, un propension importante à l’effet mouton, ces imbéciles d’internautes crachent leur venin de la manipulation.

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici