VOTRE NOM D'UTILISATEUR

VOTRE EMAIL




J'ai déjà un compte
Chasse Passion
Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié

Je n'ai pas encore de compte



Accédez au meilleur de Chasse Passion en vous inscrivant gratuitement en quelques clics


MOT DE PASSE PERDU
VOTRE EMAIL



A bientot
 

Tout savoir sur l’ail des ours

Ail des ours

Vous avez certainement entendu parler de l’ail des ours sans peut-être jamais l’avoir cuisiné. Cette plante sauvage qui pousse dans les sous-bois d’Europe est bien plus qu’un simple condiment. L’ail des ours ou « Allium ursinum » est une pépite de la nature avec des propriétés gustatives et médicinales exceptionnelles.


L’ail des ours : la plante sauvage aux mille vertus.

L’ail des ours est une plante sauvage qui se remarque par ses feuilles larges et vertes et pousse principalement dans les forêts humides et ombragées de France et d’Europe. Son nom vient de légendes rurales selon lesquelles les ours, après leur hibernation, consommeraient ces feuilles pour se purger et retrouver leur toute vigueur.

Les feuilles de l’ail des ours apparaissent généralement au printemps, entre mars et juin, et peuvent être consommées crues ou cuites. Elles sont riches en composés soufrés, ce qui leur confère un goût intense rappelant celui de l’ail traditionnel tout en étant plus doux et plus frais. Outre leur goût, ces feuilles sont également connues pour leurs propriétés médicinales : elles sont antioxydantes, antibactériennes, et détoxifiantes.


Contrairement à l’ail commun, l’ail des ours, aussi appelé ail des bois, n’est pas principalement recherché pour ses bulbes mais pour ses feuilles, ses fleurs et ses boutons floraux comestibles. L’huile d’olive est une option idéale pour extraire ses arômes lors de la cuisine. Pour les amateurs de plantes sauvages, c’est un ingrédient de choix qui ajoute une vraie touche de terroir à vos plats.

Les secrets de la cueillette et de la culture.

L’ail des ours est une plante sauvage que l’on trouve facilement dans les bois ombragés et humides. La cueillette doit se faire avec précaution pour ne pas confondre ses feuilles avec celles de muguet ou de colchique, toutes deux extrêmement toxiques!

Soyez attentifs lors de vos sessions de ramassage sinon c’est l’intoxication, il faut donc être très vigilant.

Le meilleur moment pour la cueillir est au printemps, avant la floraison, lorsque les feuilles sont encore tendres et gorgées de saveurs.


Pour ceux qui souhaitent cultiver l’ail des ours dans leur jardin, il est possible de planter des bulbes en automne. Privilégiez un endroit ombragé, semblable à son habitat naturel. Le sol doit être frais, humide et riche en humus. Une fois plantée, cette plante sauvage nécessite peu d’entretien, si ce n’est un arrosage régulier lors des périodes les plus sèches.

Pour la cueillette en forêt, il est important de respecter la nature ainsi que les autres usagers et de ne pas tout ramasser. Prélevez seulement ce dont vous avez besoin pour vos recettes afin de laisser la plante se régénérer, mieux vaut revenir plus tard dans la saison mais bénéficier d’un ail des ours frais et vigoureux! De plus, veillez à bien laver les feuilles et les fleurs avant de les consommer pour éliminer les parasites éventuels ou les traces d’urine qui pourraient y avoir été laissées par un animal.

Des recettes originales pour sublimer l’ail des ours.

L’ail des ours est un véritable trésor en cuisine. Ses feuilles fraîches peuvent être utilisées de multiples façons. Voici quelques idées de recettes pour sublimer ce cadeau de la nature.

Pesto d’ail des ours.

Le pesto ours est une préparation simple et savoureuse. Mixez des feuilles fraîches d’ail des ours avec de l’huile d’olive, des noix (pignons, noix de Grenoble), du parmesan râpé, du sel et du poivre. Ce pesto peut accompagner des pâtes, être tartiné sur du pain grillé à l’apéritif ou servir de base pour des sauces.

Velouté d’ail des ours et pommes de terre.


Pour un velouté ours réconfortant, faites revenir des oignons dans un peu d’huile d’olive, ajoutez des pommes de terre coupées en dés, puis des feuilles d’ail des ours. Couvrez d’eau et laissez mijoter jusqu’à ce que les pommes de terre soient tendres. Mixez le tout, ajoutez une touche de crème fraîche et rectifiez l’assaisonnement au besoin avant de vous régaler.

Beurre à l’ail des ours.

Le beurre à l’ail des ours est parfait pour accompagner des grillades. Mélangez du beurre mou avec des feuilles fraîches d’ail des ours finement hachées, un peu de sel et de poivre. Formez un rouleau avec du film alimentaire et laissez reposer au réfrigérateur. Tranchez des rondelles de ce beurre aromatisé pour faire griller un steak de chevreuil ou des saucisses de sanglier lors du prochain repas entre amis.

Et la saucisse de sanglier à l’ail des ours?

L’idée de recette précédente n’est peut-être pas compatible avec celle-ci au risque de trop en faire à l’ail des ours. Néanmoins, pour ceux qui maîtrisent l’art de la charcuterie, l’ail des ours est un excellent moyen d’ajouter une saveur intense et savoureuse à vos saucisses de gibier. Le sanglier est une viande qui se marie parfaitement avec cette plante aromatique, très appréciée aussi dans les saucissons.

Bienfaits et précautions.

Au delà de la bonne cuisine, consommer de l’ail des ours permet de bénéficier de ses multiples propriétés pour la santé. Riche en vitamines (A et C), en minéraux et en composés soufrés, cette plante est un véritable allié pour renforcer le système immunitaire, améliorer la digestion et détoxifier l’organisme.


Cependant, comme toute plante sauvage, l’ail des ours doit être consommé avec modération. En grandes quantités, ses composés soufrés peuvent provoquer des irritations au niveau de l’intestin. Assurez-vous également de bien identifier la plante avant de la consommer afin d’éviter toute confusion avec des espèces toxiques comme indiqué précédemment.

On le répète mais si vous êtes novice dans la cueillette et l’utilisation des plantes sauvages, n’hésitez pas à vous former sur le tas ou à demander conseil à des experts. La cuisine des plantes sauvages est un art qui demande une certaine connaissance mais surtout une grande prudence.

L’ail des ours, un trésor à découvrir.

L’ail des ours est bien plus qu’une simple plante de sous-bois. Ses arômes apporteront une touche de nature à vos plats tout en vous offrant de nombreux bienfaits pour la santé. Que vous le cueilliez en forêt ou que vous le cultiviez dans votre jardin, cette plante sauvage mérite une place de choix dans votre cuisine. Explorez les recettes, découvrez ses propriétés et laissez-vous séduire par son goût unique et raffiné.

Consommer l’ail des ours, c’est allier le terroir, le plaisir culinaire et la satisfaction de consommer un produit 100% naturel. Profitez-en, mais encore plus avec votre gibier bien sûr!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DERNIÈRES VIDÉOS CHASSE PASSION

Actualités de la chasse

Cam1071

Vidéos de chasse

[Vidéo] Un chamois aperçu dans les rues de Besançon

[Vidéo] Un chamois aperçu dans les rues de Besançon

Décidément, les animaux sauvages sont de plus en plus nombreux à se montrer en pleine ville depuis que les sangliers...

14 juin 2024 Aucun commentaire
×

Vous pouvez vous opposer au suivi de votre navigation sur ce site web. Cela protégera votre vie privée, mais empêchera également le propriétaire d'apprendre de vos actions et de créer une meilleure expérience pour vous et les autres utilisateurs.