Dossier chasse Trophées et récits Récit : un keiler de 135kg prélevé en Loire-Atlantique

Fin de semaine derniere un chasseur à l’approche à eu la chance de préever un superbe keiler en Loire Atlantique, il nous livre son récit de chasse, bravo à lui!

5h35 le moteur de la voiture s’éteint. Je prépare minutieusement mon matériel et j’emprunte un chemin qui me mène vers une parcelle de blé encore sur pied.

Rapidement je localise 3 animaux qui ont déjà quittés le blé, j’entame alors une manœuvre afin de les approcher à bonne distance. C’est dans cette manœuvre que je suis amené à changer de parcelle, une masse noire attire tout de suite mon attention.

Rapide coup de jumelles, aucun doute il s’agit d’un gros Keiler. L’approche se fait minutieusement en profitant des balles de foin disposés dans ce pré.

a canne se déplie, la carabine bien calé et le point illuminé de la lunette se positionne sous l’oreille de l’animal. L’impact est audible grâce au modérateur et l’animal s’effondre sur place.

Arrivé sur place, je découvre l’impressionnant trophée de ce Keiler qui affichera 135kg sur la balance

Voir les photos du sanglier >

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

40 Commentaires

  1. Bravo pour l’approche et le prélèvement de ce beau solitaire.Une très belle action de chasse.
    Un petit bémol cependant concernant le tir avec  »le réticule sous l’oreille ». Pourquoi un choix si risqué ? Dans le cas présent, le résultat a été excellent, tant mieux! Mais cela peut aussi avoir des conséquences désastreuses. En effet, Ce genre de placement de balle chirurgical peut engendrer un résultat foudroyant si il est réussi, mais il peut aussi (et souvent) générer une horrible blessure de tête/mâchoire avec à la clé la perte de l’animal qui risque fort de ne pas être retrouvé en recherche au sang suite à ce type d’atteinte. Et il mourra alors faute de pouvoir s’alimenter et là, on passe sans transition de l’exploit au fiasco. Le tir au thorax réalisé avec un calibre adapté à l’animal convoité offre de bien meilleures garanties même si peut être considéré comme plus  »facile ».
    A mon sens; à la chasse, il faut privilégier l’efficacité et l’éthique et réserver les performances de précision aux stands de tir
    Bien à vous.
    Tetencuir

  2. Bravo a ce chasseur !……
    Je pratique la battue , l’affut et l’approche et j’en suis satisfait !
    Chacun sa maniére , et la chasse de n’importe quelle maniere c’est la chasse .
    Se « tirer dans les pattes  » entre chasseurs c’est quant méme pas terrible pour
    notre image .
    Et l’anti chasse qui va se trouver avec un tel animal devant son capot avec sa famille a l’interieur de son vehicule
    va surement dire « mais que font les chasseurs « 

  3. Les chasseurs qui critiquent des chasseurs…. Mais Allo êtes vous tarés ou bercés trop près des pseudo ecolo ????
    Notre président willy S. devrait vous recadrer vous les ignares
    Je ne parle pas des anti chasse….. Eux je les laisse à leur connerie

    • Nous ne sommes pas capable de nous soutenir voilà ce qui tuera la chasse. C’est tout pour les chiens courants rien pour les autres.
      Bravo Monsieur cet animal ne blaissera pas de chiens et à été tué proprement.
      A l’affut où à l’approche on ne fait pas n’importe quoi et l’on voit des choses incroyable.
      J’espère que ce Monsieur n’aura pas à le payer comme ce qui m’est arrivé dernièrement.
      prélevé un mâle de 68kg et devoir faire un chèque de 185€ .

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici