Dossier chasse On a testé pour vous Essai : collier de repérage et d’éducation Canicom GPS

Localiser son chien et pouvoir utiliser en même temps la fonction de dressage voici la force du nouveau collier Canicom GPS proposé par le fabricant français Num’axes, bien connu dans le milieu.

Le boom des colliers de repérage pour chiens de chasse ne semble jamais s’arrêter. Il suffit, pour s’en convaincre, de monter dans la voiture de n’importe quel traqueur. Il y a généralement des colliers et des centrales plein le tableau de bord. Beaucoup de ces colliers sont des Garmin. Il est vrai que le géant américain a  su capitaliser sur sa notoriété et proposer des produits qualitatifs, mais aussi assez onéreux. C’est là que Num’axes et son collier canicom GPS ont une carte à jouer. Vendu 579€ collier + centrale + appli mobile gratuite, ce collier s’avère très bien placé. Voyons comment il fonctionne sur le terrain.

Techniquement parlant

Comme son nom l’indique, le canicom GPS est basé sur la technologie GPS (satellites GPS, Galiléo, Glonass et QZSS). 2 fréquences sont disponibles pour la France et 6 canaux pour l’Europe. Toutes sont sélectionnables via le menu paramètres.

Une fois le ou les colliers appairés sur la centrale ou l’appli mobile, vous allez pouvoir suivre en temps réel la position jusqu’à 20 chiens simultanément. Sur la télécommande il n’y a pas de carte embarquée, et c’est une boussole qui vous indiquera la distance et la direction de votre chien. L’idée est de pouvoir se diriger facilement et rapidement vers ses chiens afin de les retrouver jusqu’à 15km de portée.

Pour bénéficier d’une carte, il vous faut simplement télécharger l’application disponible sur Android ou Apple Store appelée « Canicom GPS », puis de la coupler par Bluetooth à la télécommande.

Le Canicom embarque une fonction d’électrostimulation, communément appelée fonction de dressage. Ainsi, vous pourrez garder le contrôle de votre ou vos chiens jusqu’à 3km. Fonction vibrations et fonction stimulation sont possibles, avec pour cette dernière la possibilité de régler son intensité via la télécommande ou l’application.

Vous avez la possibilité de nommer chaque collier afin de l’attribuer à vos chiens, mais également les répartir en 4 groupes différents, et de leur attribuer des couleurs, puis de choisir de les afficher ou non sur la boussole. Cette fonction de masquage ou non permet de ne pas surcharger la boussole d’informations quand vous cherchez un ou des chiens en particulier.

Concernant l’autonomie, elle est indiquée de 25 heures pour la télécommande, et de 30h pour le collier, en fonction bien sûr de votre utilisation. Plus vous allez solliciter l’électrostimulation, plus cela va tirer sur la batterie, par exemple. Dans tous les cas, les autonomies permettent de partir chasser une journée complète sereinement.

A la chasse

Partons chasser à présent avec le Canicom Gps. Munie d’une grande sangle orange et d’un clips pour la ceinture, la télécommande se transporte facilement. Sa grande antenne n’est plus un problème avec les nombreuses vestes qui intègrent à présent des poches prévues pour les laisser dépasser par exemple.

Il y a 2 moyens d’utiliser le Canicom GPS. La majorité du temps la télécommande avec la boussole intégrée suffit à indiquer la direction où sont les chiens et la distance qui nous sépare d’eux. Souvent plus robuste et plus pratique, la télécommande craindra beaucoup moins les chocs à la chasse, notamment pour les traqueurs.

Facile d’emploi avec seulement quelques boutons, vous pourrez naviguer facilement de menu en menu, bien que 90% du temps vous serez et resterez sur le mode boussole. 2 touches de raccourci en façade permettent d’accéder aux fonctions de dressage et d’électrostimulation. Leur intensité respective se règle dans le menu.

Pour plus de confort, l’application GPS vous permettra de suivre votre chien sur une carte avec vue pan ou satellite. Idéale quand on connaît son territoire et les éventuelles pièges qui s’y trouvent, mais également pour voir si les chiens s’approchent d’une route dangereuse par exemple. Dans ce dernier cas, la fonction d’électrostimulation peut s’avérer utile et empêcher éventuellement votre chien de traverser une route.

La portée des fonctions de dressage n’est « que » de 3 kms là où la portée de repérage est de 15kms, attention au risque de perdre le « contrôle » du chien même si vous pouvez encore le localier.

Autre fonctionnalité intéressante, la possibilité de tracer sur la carte avec des repères une clôture virtuelle. Cela peut être les limites de votre territoire, encore une fois une route, ou même votre jardin pourquoi pas. Si le ou les chiens dépassent cette clôture vous recevez une notification push sur votre smartphone.

Tout comme la télécommande, l’application Canicom GPS dispose d’un mode boussole pour suivre la direction de vos chiens et de raccourci pour utiliser les fonctions de dressage. Elle enregistre également les trajets des chiens pour pouvoir voir et revivre après coups la chasse.

Conclusion

Encore une fois c’est un produit bien fini que nous livre Num’axes. Disposant de fonctions simples mais utiles, ce Canicom GPS est une excellente alternative aux colliers de repérage d’autres marques. Facile à prendre en main et disposant d’une bonne autonomie, de nombreux traqueurs risquent de se laisser séduire ainsi que des chasseurs de petits gibiers dont les chiens ont tendance à partir loin, trop loin !

Vendu 579€ collier + télécommande (appli gratuite), il ne nécessite pas d’abonnement (seulement une couverture réseau mobile), et se présente comme l’un des meilleurs rapport qualité prix de sa gamme. En outre, pour un collier supplémentaire comptez 284.90€.

NOS NOTES ...
Prix
Autonomie
Solidité
Ergonomie
Portée
Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici