[Vidéo] le reportage Vrai ou Fake de Franceinfo sur la chasse

Dans son émission « Vrai ou Fake » France info a voulu savoir si la chasse permet-elle de réguler les espèces.



L’équipe s’est rendu en Seine et Marne notamment afin de recueillir les propos de chasseurs ainsi que du président de la fédération des chasseurs Bruno Mollot.

Objectif, du moins au début, ce reportage aurait-pu être une bonne surprise si la conclusion ne venait pas, à notre avis, le discréditer.

Quel est votre ressenti ? Réagissez dans les commentaires ci-dessous.



La chasse permet-elle vraiment de réguler les espèces ?

Depuis le 1er juin, la chasse est ouverte de manière anticipée pour « réguler les grands gibiers ». On assiste sur les réseaux sociaux au retour des grands débats sur la chasse. Alors, l’activité des chasseurs est-elle réellement nécessaire pour réguler les espèces animales ? #VraiouFake

Publiée par franceinfo vidéo sur Mardi 23 juin 2020

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

7 Commentaires

  1. On que le parole est un peu vite coupé pour donner un peu plus de crédit à unnsi grand scientifique qu’il est inviewé devant sa porte dans son pavillion de banlieue. A qui on accorde le droit de balayer d’un revers de main des arguments en disant que c’est faut mais qu’on a pas de chiffres scientifique indépendant pour dire que c’est faux.
    ( Comment ça, les scientifiques dans leur pavillion de banlieue ne vont pas sur le terrain et prenne les chiffres des chasseurs pour dire le contraire ? Ont ils alors réellement une démarche scientifique c’est détracteurs ? Ils ne veulent peut être finalement qu’avoir accès à une partie de l’argent des permis pour nous casser du sucre sur le dos ?)

    Après choses toute simple si les chasseurs doivent uniquement réguler et faire une action de service publique à 100% on n’a plus de raison de leur faire payer le permis et on peut nous donner des primes au même titre que les pompiers volontaires !

    Ça n’arrivera jamais ? Quoi ? Alors pourquoi exiger des chasseurs à qui on colle des étiquettes disposent au grès des commandement des naturalistes auto proclamé ?

    Après les chasseurs sont stigmatisé et le seront de plus en plus par une population déplus en plus urbaine qui cherche un responsable du résultat collectif.

    Un conseil, ayez une belle vie et ne vous laissez pas absorber dans une combat pationel. Rassurez autant que possible les primeurs que vous croisez. Vous n’êtes pas des irreponsables, expliqué autour de vous ce que vous faites autour d’un café ne placez jamais un mot plus au que l’autre. C’est pas toujours évident mais les opposants usent de mensonges pour nous énerver. Ne leur donnant pas se plaisir. Partageons notre passions et pour les farouche opposé, ne leur donnez pas un prétexte de se placer en victime. Ne discutez pas avec eux…

    Je vous souhaite une bonne journée à tous

    Cordialement

    • Quelques millions de canards, cela fait du dégâts si pas de prélèvement, tout comme les oies. Après, il faut aussi souligner les abus, vous tirez deux ou trois canards pour manger de la bonne viande,ok, en tuer 40 car il y a du passage c’est absurde. Le problème est bien trop complexe pour en tirer un reportage de quelques minutes !!!!!

  2. La régulation des canards et des oies (dont des espèces protégées chez nous) est nécessaire en France puisque nos amis Hollandais les gazent grâce à des fonds européens et ce pendant la période de reproduction (chose lamentable) à cause des dégâts occasionnés dans leurs cultures

  3. Je pense que la régulation est un argument pro-chasse qui a du plomb dans l’aile sans mauvais jeux de mot..

    Peu importe que la régulation soit nécessaire ou pas , et ce que l’on en pense nous les chasseurs…

    la vraie question c’est plutôt: est-ce que notre société est encore capable de supporter que l’on puisse enlever la vie à des animaux aujourd’hui (que ce soit pour réguler ou tout simplement par loisir) ?

    Quand je lis les commentaires affligeants de la grande majorité des internautes sur ce type de médias « grand public » je ne pense pas…

    On est dans une société Française en perpétuelle autoflagellation, très « moralisatrice » avec des antitout qui cherchent les coupables et vous expliquent par A+B qu’ils peuvent se passer de vous et que leur idéologie prime sur tout le reste.
    Après les conséquences et les solutions à mettre en œuvre ils s’en foutent un peu

    La seule chose qui sauvera les chasseurs à mon avis c’est que les conseilleurs ne sont pas les payeurs et à un moment donné il faudra que tous ces biens pensant financent leur idéologie.
    Et là , la majorité silencieuse elle va se dire : mince finalement on a peut être besoin d’eux en plus ils ne nous coutent rien !

  4. Peu importe la valeure de l’argumentation de la régulation, elle ne représente pas l’intégralité de l’acte de chasse.
    Il y a plus important à faire comprendre à nos détracteurs, on ne leur doit rien et surtout pas de justification quelconque.

    Ils ne sont rien, ils ont le droit de ne pas aimer la chasse et ça s’arrête là !

  5. Réguler, « prélever » au lieu de tuer….tout cela n’est que la conséquence de la pression anti chasse sur le langage cynégétique. C’est même une victoire pour eux à chaque phrase de ce type. Ils ont réussi à faire parler les chasseurs en terme dissimulés plein d’excuses, comme si le plaisir de la traque et la mise à mort étaient honteux. Du grand n’importe quoi qui est même présent dans la presse dédiée à la chasse.
    Ben oui on est tous des victimes le week end, il faut aller réguler…et puis on ne tue pas, on prélève!

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici