CHASSE ACTU

Test des oreillettes électroniques Peltor LEP-100



LE TEST

Malgré une gamme qui s’étoffe grandement et qui couvre désormais un très large éventail de tarifs, trop nombreux sont les chasseurs à négliger les protections auditives. Toutes les excuses sont bonnes pour ne pas s’équiper. Parmi l’une des plus récurrentes, c’est le manque de confort qui gêne le chasseur lors du tir. Les Peltor LEP-100 qui nous ont été confiés par le distributeur Rivolier ont été conçus dans l’objectif de mettre à mal toutes ces excuses : il s’agit de bouchons d’oreilles compacts et confortables qui amplifient les petits sons et bloquent les détonations. Un produit qui semble parfait ? Voyons à l’usage…

test oreillettes électroniques Peltor LEP-100

Des bouchons innovants

Les bouchons d’oreilles Peltor LEP-100 sont des bouchons intelligents qui assurent une protection contre les bruits forts tout en permettant l’écoute de l’environnement ambiant. Ce procédé est possible grâce à l’électronique embarquée au sein même des bouchons. Ils sont en effet dotés d’un micro qui fonctionne sur une batterie (elle aussi embarquée) et dont le rôle est d’amplifier les sons environnant tout en bloquant les détonations. D’après le fabricant, les LEP-100 permettent une atténuation de 23 dB. Les bouchons sont livrés avec différents embouts qui permettent de s’adapter parfaitement à la morphologie de l’oreille de l’utilisateur. Opter pour l’embout le plus hermétique permettra d’améliorer les performances des bouchons, mais aussi le confort. Le micro interne dispose de trois volumes de réglages (faible, moyen et fort) que vous pouvez sélectionner en pressant une fois le bouton latéral qui fait également office de bouton marche/arrêt.

bouchon-oreille-peltor-lep100-8

Les bouchons d’oreilles Peltor LEP-100 fonctionnent donc à l’aide d’une batterie ultra-compacte logée à l’intérieur même de ceux-ci. Ne nécessitant que 90 minutes de rechargement, la batterie des LEP-100 offre une autonomie en utilisation de 16 heures. Pour recharger celle-ci, il suffit de positionner les bouchons d’oreilles dans leur boîtier. Deux possibilités s’offrent à vous : un emplacement dans ce boîtier permet d’accueillir 3 piles standards, celles-ci peuvent recharger les bouchons jusqu’à 16 reprises. Il est également équipé d’un port mini-USB qui offre donc des possibilités de rechargement sur secteur, ordinateur, voiture … En pressant un bouton, des LEDs de différentes couleurs vous indiqueront l’état d’avancement du rechargement. Le boîtier est extrêmement bien conçu et assure une protection des bouchons à toute épreuve.

En pratique : configuration et utilisation

Avant tout essai, il faut bien évidemment charger les batteries des bouchons Peltor LEP-100. Nous avons opté pour la méthode utilisant les piles à l’intérieur du boîtier. Le temps de chargement est respecté, les LEDs passent au vert : les LEP-100 sont prêts à être utilisés !

Mise en place du cordon qui relit les deux oreillettes suivies des embouts. Il est recommandé d’essayer différents embouts afin de trouver ceux qui seront les plus hermétiques. Autant profiter d’une protection optimale :). Après avoir trouvé puis installé les bons embouts parmi les 4 combinaisons proposées, il est temps de porter les bouchons LEP-100 aux oreilles.

bouchon-oreille-peltor-lep100-15

La mise en place des bouchons LEP-100 s’effectue sans aucune difficulté. Comme nous le précisions ci-dessus, le choix des embouts adaptés à la morphologie de votre oreille facilite grandement l’installation des bouchons. Ils tiennent parfaitement à l’oreille et passent presque inaperçus grâce à leur légèreté. En utilisation prolongée, les bouchons LEP-100 s’avèrent être très confortables. Même si une petite gêne se fait parfois ressentir, il suffit simplement de retirer le bouchon quelques instants avant de le remettre. Nous les avons essayés durant des journées entières, postés à pigeons, jamais nous n’avons ressenti quelconque douleur ou gêne prolongée, sentiment désagréable fréquemment rencontré lorsqu’on porte un casque. Les Peltor LEP-100 offrent un réel confort d’utilisation, voyons ce qu’il en est des performances.

Oreillettes électronique Peltor LEP 100

En pratique : performances au rendez-vous ?

Les bouchons Peltor LEP-100 sont donc censés nous permettre d’entendre le bruit des ailes d’un canard tout en nous protégeant des détonations et autres bruits forts. Selon le mode choisi, nous devrions même pouvoir entendre une mouche voler ! À l’usage, il s’avère que le micro est parfois même trop sensible. Lors d’une journée venteuse, oubliez l’utilisation en mode sensible, le bruit constant du vent deviendra vite insupportable.

bouchon-oreille-peltor-lep100-13

Peu importe le mode de sensibilité choisi, la protection contre les détonations reste identique. Les bouchons d’oreilles intelligents Peltor LEP-100 remplissent parfaitement leur rôle : seul le recul de l’arme se fait sentir et permet de savoir que le coup est bel et bien parti. Les détonations sont inaudibles. Aucun doute là dessus, les Peltor LEP-100 assurent une protection efficace (et indispensable) contre les coups de feu, les bruits environnants restent quant à eux tout à fait perceptibles. Le chien qui piétine une brindille à 20 mètres, le bruit d’aile d’un canard ou d’un pigeon, le chant d’une grive au vol, le moustique qui vous tourne autour … tous ces sons restent parfaitement audibles.

les bouchons de protection peltor dans le boitier de rangement

Conclusion

Il faut avouer que ces bouchons d’oreilles Peltor LEP-100 offrent des performances remarquables tant en termes de protection, que d’interprétation des bruits environnants. Offrant un grand confort même en utilisation prolongée, un système de rechargement des batteries innovant et efficace, ultra compact, légers, les LEP-100 apparaissent comme un produit parfait pour les chasseurs… Mais évoquons le sujet fâcheux : le prix. Proposés à 499€ TTC force est de constaté que les bouchons d’oreilles Peltor LEP-100 ne sont pas à la portée de toutes les bourses. L’audition est un sens qu’il est impératif de protéger, mais ce tarif, comparé à celui d’un casque qui offre des performances similaires, mais un confort nettement moindre, comme le SporTac de la même marque, proposé à 189 euros, sera forcément rédhibitoire. Nous avons affaire ici à un produit haut de gamme aux performances qui combleront à n’en pas douter les attentes de ses utilisateurs les plus exigeants

bouchon-oreille-peltor-lep100-2

Ce qu’on a aimé :

- Grand confort d’utilisation

- Excellente protection contre les détonations

- Bonne amplification des bruits environnants

- Système de rechargement des batteries fiable et efficace

- Multiples embouts d’oreilles fournis

- Boîtier de rangement ergonomique et très résistant

Ce qu’on a moins aimé :

- Utilisation compromise par journée très venteuse

 - Piles non fournies

 - Prix !

 

Caractéristiques techniques :

- Protection auditive 23 dBfiche

- Batteries rechargeables Lithium-ion

- Fonction à modulation sonore (écoute des sons ambiants)

- Autonomie des écouteurs jusqu’à 16 heures

- Temps de charge : environ 90 minutes

- Niveau de volume des écouteurs 3 paliers : Faible, Moyen, Fort

- Fonctionne à l’aide de 3 piles alcalines AA (non fournies)

- Durée de vie des piles : jusqu’à 16 cycles de charge

- Fonctionnement intuitif à l’aide d’un seul bouton

- Oreillettes rechargeables dans un boîtier (soit sur piles soit USB)

- Boîtier de transport sécurisé et étanche (IP54 lorsque le couvercle et le port USB sont fermés)

Contenu de la boîte :

- 2 x Oreillettes LEP-100

- 2 x Embout 3M™ Ultrafit Small (7-12 mm)

- 2 x Embout 3M™ Ultrafit Medium (8-13 mm)

- 2 x Embout 3M™ Ultrafit Large (9-16 mm)

- 2 x Embout 3M™ Torque (8-14 mm)

- 1 x Cordon de maintien

- 1 x Étui de chargement

- 3 x Piles alcalines LR6 (AA)

- 1 x Manuel de l’utilisateur (en Français)

Liste des revendeurs sur rivolier.com

 


Test réalisé par Nicolas Carlier

Test réalisé le 12/10/2016


Communauté

  • jeanmi43s histoires de chasse
    11 heures Il y a 17 minutes

    La situation était des plus critiques, car partout c'était la mort en perspective. En brave, qui n'ignore pas que c'en est fait de lui, mais qui du moins veut lutter jusqu'au bout et vendre chèrement sa vie, le sanglier vint s'adosser contre le mur et fit tête à la meute grouillante et mordante qui en un instant l'assaillit de tous cotés, cherchant à le saisir aux écoutes.
    Raidissant ses membres puissants et se secouant de droite et de gauche, le ragot se débarrassa de la grappe dévorante qui lui tenaillait la chair, puis, comme la foudre, tombant au milieu des chiens,

    jeanmi43s il décousit en moins de temps qu'il n'en faut pour l'écrire, trois des plus mordants, puis, de nouveau vint s'acculer au mur. L'œil en feu, les soies hérissées, le ragot était vraiment superbe d'attitude à cette heure, et bien que blessé déjà et perdant son sang en abondance, il semblait de taille et de force à continuer longtemps encore la lutte.
    La brisée, qui mieux que tout autre le comprenait, avait saisi sa carabine et il épaulait déjà prêt à faire feu, quand Matador, bien que blessé lui même, s'élança sur le sanglier et le saisissant à l'écoute de gauche, s'y cramponna si bien que ce dernier malgré tous ses efforts, ne put parvenir à se débarrasser de son étreinte.
    Alors commença une lutte épique: les chiens acharnés à sa perte lui infligeaient les plus terribles morsures; lui de son coté ripostait vaillamment en frappant à droite et à gauche et à chaque coup répondait un hurlement plaintif, tandis que l'un des chiens roulait le flanc ouvert, les intestins pendant sur le sol.
    Mis dans l'impossibilité de tirer dans la crainte de blesser les chiens, La Brisée allait se décider à servir l'animal au couteau de chasse, quand ce dernier, tiraillait en tous sens, réduit aux abois, et se sentant à bout de forces, parvint par un dernier effort, à gagner la tourbière et se précipita tête baissée dans l'abîme entrainant avec lui ses plus mortels ennemis.
    "Tonnerre de Brest!" s'écria le piqueur en se précipitant à bas de son cheval pour se porter au secours des chiens.
    Il était trop tard hélas! le sanglier, poursuivant son œuvre vengeresse, s'était éloigné du bord et se trouvait hors de portée, il enfonçait peu à peu, et son petit œil perçant, lançait des éclairs en fixant la rive, sur laquelle restaient immobiles les témoins de cette scène étrange.
    Quelques instants plus tard, tout était terminé, les victimes avaient disparu à jamais, et la tourbière avait repris son allure endormie.
    Le retour fut triste; ne venions nous pas de perdre nos meilleurs chiens de tête. C'est égal, c'était un brave que ce ragot, et il est mort au champ d'honneur!

    (C.d'Amezeuil.1883)
    10 heures Il y a 31 minutes
  • jeanmi43s uploaded a video.
    Il y a 2 jours
  • Webmaster uploaded a video.
    Il y a 3 jours