Actualité de la Chasse Chasse à l'étranger Chine, après le Covid-19, revoilà le H5N1

Dire que les Chinois prennent cher est un euphémisme, alors que l’épidémie de Covid-19 semble à peu près maîtrisée, voilà qu’un tout nouveau foyer du virus H5N1 a été découvert début mars dans la province de Hunan, une province qui jouxte celle Hibei, dont la capitale n’est autre que Wuhan.



4 500 poulets (sur 7850) ont été retrouvés morts dans une ferme de la ville de Shaoyang. Afin de tenter d’enrayer au plus vite l’épidémie, qui touche quasi exclusivement les oiseaux, rappelons-le, pas moins de 17 000 autres poulets ont été abattus dans la foulée dans les élevages voisins.

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

5 Commentaires

  1. Drôle d’époque à tous points de vue.
    Ces virus nous viennent d’Asie et certaines coutumes alimentaires douteuses ainsi que des modes d’élevages gigantesques sont la source d’épidémies.
    Nous ferions bien d’en tirer les leçons.

    • Des virus,un de nos animaux de chasse préféré : le sanglier pour ne pas le nommer en est porteur (peste porcine,peste porcine africaine,aujewski,tuberculose bovine,trichinnelose et j’en oublie!!!; ce n’est pas pour rien que les habitants de certaines contrées ne consomment pas de porcs à l’origine transmetteur de saloperies; le sanglier par sa surpopulation un jour ou l’autre nous transmettra une zoonose ou un virus mutant et on aura nous aussi le triste privilége d’en crever!

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici