VOTRE NOM D'UTILISATEUR

VOTRE EMAIL




J'ai déjà un compte
Chasse Passion
Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié

Je n'ai pas encore de compte



Accédez au meilleur de Chasse Passion en vous inscrivant gratuitement en quelques clics


MOT DE PASSE PERDU
VOTRE EMAIL



A bientot
 

En Alaska, un professeur emmène ses élèves chasser l’élan

Les élèves de la petite ville de Nikiski, en Alaska, qui font parti de la section « exploration en plein air » ont eu le droit à un cours très spécial en Novembre dernier. Leur professeur, M.Bjorkman, les a emmenés participer à une chasse à l’élan !

Woodland

L’objectif est d’apprendre à ces jeunes nemordes à la fois à comprendre d’où provient la viande, et également comment elle peut être prélevée dans un milieu naturel. L’objectif est multiple puisque l’idée est aussi de fournir aux élèves des rudiments de base pour la survie, mais aussi de comprendre l’enjeu écologique de la chasse.

D’ailleurs répartis en 5 groupes, les élèves croiseront d’abord plusieurs élans que leur professeur n’a pas tirés pour plusieurs raisons. La première est qu’il s’agissait d’une femelle avec son petit, la seconde est que l’élan se trouvait sur une terre tribale non chassable. Le 3e élan croisé en revanche n’aura pas autant de chance.


Ayant repéré un élan de 950 livres avec ses élèves, Bjorkman a lui même tiré l’animal qui s’est effondré proprement. Un moment d’excitation intense pour ses élèves qui, pour certains, n’avaient jamais vu de chose pareille. L’un d’entre eux, Rex Wittmer âgé de 12 ans raconte : «  »Être un élément précieux de la société, c’est apprendre à faire des choses que les gens faisaient avant vous : garder la tradition.  La chasse ne doit pas disparaître. Cela fait partie de notre culture depuis de très nombreuses années. J’ai l’impression que venir ici était une bonne occasion de maintenir cette tradition vivante »

Photo : Ash Adams

Ensuite est venu le moment de dépecer le gibier. Certains ont été très volontaires, d’autres un peu moins, mais tous ont regardé et écouté les conseils avisés de leur professeur.

M. Bjorkman a mis en place cette section en 2013 pour les élèves qui ne s’épanouissaient pas à l’école et c’est depuis un succès. « C’est le plus heureux que j’aie vu cette étudiante, qui coupait un orignal et préparait à manger pour sa famille », a-t-il déclaré. « Ce n’est pas pour tout le monde, mais c’est certainement pour beaucoup de gens qui pourraient ne pas avoir de lien avec autre chose. »

A noter, qu’aucun parent d’élèves n’a soumis d’objection.  Impensable en France évidemment.

Une réflexion sur « En Alaska, un professeur emmène ses élèves chasser l’élan »

  1. En France un garde chasse documente sur la chasse et ne doit pas montrer l’acte dans sa totalité !!!!!
    Bon en ALASCA ces jeunes savent très bien que le poisson n’est pas rectangulaire et que le poulet ne vit pas dans une barquette.
    Ce commentaire prouve l’échec de la vision contemplative : ont va payer cher les erreurs de notre dictature verte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DERNIÈRES VIDÉOS CHASSE PASSION

Actualités de la chasse

Cam1071

Vidéos de chasse

[Vidéo] Un renard adopte un comportement étrange au passage d’une voiture

[Vidéo] Un renard adopte un comportement étrange au passage d’une voiture

Quand certaines espèces sont en pleine santé, il n'est pas rare d'en croiser des représentants sur le bords des routes...

18 mai 2024 Aucun commentaire

Petites annonces

×

You may choose to prevent this website from aggregating and analyzing the actions you take here. Doing so will protect your privacy, but will also prevent the owner from learning from your actions and creating a better experience for you and other users.