Actualité de la Chasse Chasse en France 17 miradors de chasse détruits en Isère

Particulièrement touchée par les actes de sabotage anti-chasse, la région Auvergne Rhône-Alpes a été ce week-end de nouveau le théâtre des extrémistes.



En Isère à Saint-Chef, ce sont pas moins de 17 miradors (sur 25) de la société de chasse communale qui ont été détruits vendredi. Entièrement déboulonnés puis saccagés, ils sont bien entendu totalement irrécupérables.

Une plainte contre X a été déposée.

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

7 Commentaires

  1. Je pense que celà va mal se terminer.
    On a ,évidemment le droit de ne pas aimer la chasse, de là à détruire, ces individus ne sont que des extrémistes et ne valent pas mieux que des terroristes.

    • Franchement c’est des actes minables,ces gens n’aiment pas la chasse c’est compréhensible mais ces actes sont inadmissibles
      Faut faire de l’affût pour les arrêter et leur faire payer ces dégâts.

  2. Quel courage de s’en prendre aux miradors qui sont pourtant là pour la sécurité qu’ ils n’arrêtent pas de réclamer, il se tue environ 6 à 800 000 sangliers par an en France, que se passerait il sans les chasseurs pour réguler ces animaux, accidents de circulation dont ils seraient les premiers à dénoncer l’inaction de l’état s’ils en étaient victimes, dégâts insuportables aux cultures et là encore s’ils ont un petit jardin, ils seraient les premiers à réclamer l’éradication des sangliers, car chez eux c’est tout ou rien, ne pas les chasser ou les détruire, suivant leurs intérêts. La justice a une part de responsabilité en ne sanctionnant pas suffisamment de tels actes, c’est de l’écolo terrorisme et ca ne dérive pas uniquement pour les chasseurs, c’est la même chose chez les bouchers, les éleveurs etc. etc.
    Ca finira mal, c’est inéluctable.

  3. Est ce que les autorités Françaises vont se décider à mettre les moyens afin d’arrêter et faire sanctionner ces extrémistes ?

    Le pouvoir de police, n’étant pas exercé par les autorités dont c’est le rôle, laisse un vide.

    La nature ayant horreur du vide, nous sommes à la veille d’un incident grave.

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici