Actualité de la Chasse Chasse en France La carte du loup en France : progression de 2013-2018

Voici une carte interactive montrant l’évolution du loup en France. Les petits drapeaux verts représentent des traces de présence du loup. Les cercles rouges quant à eux indiquent des attaques avérées.

En cliquant sur les items vous pouvez avoir différentes explications au sujet de la nature, des traces ou des attaques, ainsi que des liens vers des articles de presse ci-rapportant!

 

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

9 Commentaires

    • Tuer quelques loups et continuer de monter 2000 bêtes en alpage personnellement je trouve ça relativement débile. Je suis berger et ça me fatigue d’entendre toujours la même chose à savoir qu’il faille réguler le cheptel de loup et jamais évoquer de réguler le cheptel de brebis. Plus les troupeaux seront grands plus le loup se multipliera. Dans le 06 il n’y a jamais eu autant de loups et il n’y a jamais eu autant de tir envers celui-ci. Preuve que tuer ne sert à rien si sa ressource alimentaire ne fait qu’augmenter. Je peux comprendre que ça soulage l’eleveur mais il ne sera soulagé qu’un court moment et je parle en connaissance de cause.
      Perso j’ai un petit troupeau, je n’ai aucun problème avec le loup, mis à part les reflexions violentes que je peux avoir venant de bergers qui gardent plus de 2000 bêtes avec un fusil ou de chasseurs qui veulent me faire taire.
      Si la chasse (en general) avait une réelle efficacité, depuis le temps que cette pratique existe, entendrait-on encore et toujours ces mêmes discours à savoir qu’il faille réguler telle ou telle espèce car elle pullule?
      Les humains pullulent, réjouissons-nous du fait que les animaux ne soient pas moins irrespectueux que nous en nous régulant pas comme nous le faisons à leur égard. Car oui les sangliers font des dégâts, mais l’homme n’en fait-il pas largement plus en bétonnant à tout va?
      Et pour les enervés sachez que je ne suis ni végan mangeur de graines, ni écolo à 2 balles qui roule en hybride, ni hippy à rasta.

    • Rien que le pseudo est suspect, vous avez un petit troupeau? Et pas d’attaque de loup dans une zone où ils sont présents ?(mouais…)
      Quand on connaît la marge nette par brebis qu’appellez Vous un petit troupeau ? (C’est pas très crédible sauf peut être autour de roquefort )
      Vous dites être agressé par des Berger et des chasseurs ? (franchement ils n’ont que ça à faire et je ne vois pas trop ce que les chasseurs viennent faire dans votre histoire)
      Clairement il est peu probable que vous êtes ce que vous prétendez

  1. Pour démarrer le pseudo shepherd qui veut dire berger vous le suspectez d’emblée, c’est assez bas comme reaction. Bref donc oui j’ai un troupeau de 115 brebis laitières (c’est un beau troupeau mais bon tout est relatif). Troupeau qui rentre chaque nuit en bergerie mais que je vais garder en colline la journée (j’en garde environ 90 la journée). Je n’ai pas de chien de protection ni rien. Mes brebis sont très apprivoisées (pas comme 95% des allaitantes) et ne s’eloignent jamais de moi. Je me suis lancé en laitières pour ça justement, après avoir gardé pendant des dizaines d’années des soi-disant « petits » troupeaux qui n’étaient jamais plus petit que 500 brebis et avec qui j’étais tout le temp emmerdé par le loup, ça m’a fatigué et je suis passé en laitier (entre autres raisons). Et oui je suis en zone loup. Ensuite je parle pas d’agression, je parle de reflexions violentes venant de bergers et de chasseurs et/ou de bergers chasseurs. Et je peux vous assurer que certains bergers sont très remontés envers des gars comme moi qui tiennent ce genre de discours. Mettez un pied dans le milieu et surtout dans le 06 et vous vous en rendrez vite compte. Je parle des chasseurs car j’en connais pas mal, j’ai de très bons potes qui chassent, mais j’ai eu aussi des discutions très houleuses avec d’autres, et quand je vous dis houleuses je pèse mes mots. Il y en a qui étaient vraiment passionés dans leur envie de tuer du loup et qui ne supportaient pas d’entendre un avis contraire. Je les évoquais juste pour ça. Je suis pas un anti-chasseurs hein.

    Et enfin pour finir sachez que je me fiche éperdument du fait que vous ne croyez pas que je sois ce que je « prétend ».

  2. Il y a 8 jours, un eleveur à 9km de chez moi s’est fait tapé une brebis dans sa bergerie. 3 patous chez ce gars. 750 brebis mères. Depuis le début de l’année le mec est venu constater 4 fois des attaques chez lui. Et moi je vous certifie que je n’ai eu encore aucune attaque, ni tentative d’attaque. Ca arrivera ptêt un jour, j’espère que non, mais vu les dégats dans les troupeaux allaitants autour de chez moi, je touche du bois mais je suis confiant. Ce n’est vraiment plus du tout mon problème les loups. J’ai été emmerdé par ces loups dans le 06, vous pouvez pas vous imaginer à quel point, à quel niveau de tension physique et psycho j’en étais arrivé, surtout en voyant des collègues quitter leurs estives qu’ils avaient depuis des decennies, et d’autres tomber dans des déprimes de tarés car incompris et impuissants.

    Mais croyez-le ou non, ça m’est bien égal.

  3. 1000 excuses , votre pseudo fait furieusement penser à un personnage bien connu des chaînes câblées et du milieu « ecolo », je connais par ailleurs les vocalises de certains nemrod pendant les repas et leur avis n’engage qu’eux (certe, à force de décibels on peut finir par penser que c’est la majorité…)
    Sans donner de lieu précis vous êtes toujours dans le 06?
    Je vous imagine produire vous même des fromages, je me trompe? Sur 115 brebis laitières et seul sur l’exploitation et bien … chapeau !

  4. Pas de problème je ne vous en veux pas. Nous sommes dans le 05. Nous sommes 2 associés et un salarié, et oui nous transformons la totalité du lait en fromages et yaourts. Sur les 115 brebis nous en traisons 80. Le reste ce sont les agnelles et quelques brebis qui n’ont plus de lait.

  5. Le loup ne fait que revenir vivre sur ses terres de jadis. Tant que l’éleveur se promènera avec 1000 têtes et plus, il aura toujours de gros problèmes. Alors qu’avec 100 à 150 , on peut les garder avec 2 patous. Il ne faut tenter le loup. Le tuer n’est pas la solution. D’autant que cela désorganise la meute et augmente la diffusion d’autres meutes. En Italie, Suisse Portugal, Espagne, Allemagne, cela se passe très bien.Le loup regarde toujours du côté de la forêt. Bruno .

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici