Actualité de la Chasse Chasse en France Chasse des oies en février : participez à la consultation publique

Rien n’est encore acquis en ce qui concerne la chasse des oies en février en France.



Alors que sur la lancée de la réforme de la chasse, on croyait définitivement acquis le droit de chasser les oies en février, force est de constater que rien n’est encore fait à ce jour.

Afin d’avancer sur ce dossier, pourtant bien épais grâce aux nombreuses études et garanties fournies par la FNC, le Ministère de la transition écologique et solidaire a mis en place du 3 au 24 janvier 2019 une consultation publique où chacun est invité à donner son avis sur la chasse des oies cendrée (rieuses et moissons seront elles fermées au 10 février quoi qu’il arrive) en février, via l’utilisation notamment de l’appli mobile ChasseAdapt’. Cette appli mobile créée par la FNC dans le cadre de la gestion adaptative des espèces, permettra de stopper la chasse des oies cendrées si le quota initial de 5000 oiseaux prélevés est atteint.

Voici le lien pour participer, il est important que chaque chasseur indique clairement en commentaire qu’il est favorable à la chasse des oies cendrées en février.

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

24 Commentaires

  1. La chasse des migrateurs a toujours été cause de polémique. Fin février était il y a des années, une bonne période pour une fermeture générale du gibier d’eau. Rappelez vous que les grandes migrations de remontées du sud se faisaient en Mars et la chasse de ces migrateurs se terminait en Mars. On pouvait alors tirer toutes les espèces, y compris celles comme le pigeon ramier, espèce pour laquelle on donne aujourd’hui souvent des permis de destruction.
    Le réchauffement climatique, qui n’a au passage rien a voir avec la pollution de l’homme, fait que les migrations se font de plus en plus tardivement et l’on assiste à des remontées massives en Mars jusqu’à mi avril. Vous avez remarqué que depuis dix ans il fait froid chez nous jusque tout début Juin.
    Je comprends certaines réflexions de chasseurs qui se sentent frustrés par ces fermetures précoces alors que l’on nous annonce des destructions massives chez nos voisins de toutes espèces. Nos décideurs sont complètement déconnectés de la réalité du terrain et nous assistons surtout à une pression des écologistes idéologues encore moins avertis de la vie des espèces animales.
    Vous passez Calais et arrivez en Grande Bretagne et en 30km vous pouvez chasser le ramier toute l’année; e tir du lapin, blaireau et renard se fait principalement la nuit pour plus d’efficacité alors même que chez nous on considère cela comme du pur braconnage!
    L’homme de manière générale est le pire des prédateurs, le chasseur lui est gestionnaire et responsable de son capital gibier, mettez des interdictions partout, supprimez la chasse et vous assisterez à la disparition totale des espèces sauvages

  2. Compte tenu de leur surpopulation notamment sur certains secteurs il est totalement logique de pouvoir les chasser plutôt que de les détruire comme cela se pratique encore dans certains cas.

  3. je suis pour la chasse des oies en février, plus de gros prélevements vu les conditions climatiques et ne oas oublier le gazage des oies en Hollande par le passé avec l’accord de partis polithiques

  4. Je donne un avis favorable.Je pense qu’il est plus judicieux de prélever quelques oies pendant leur migration au lieu quelle soit soit gazé dans des conditions atroces.tout en sachant que cette espèce est en forte augmentation et provoque des dégâts dans les cultures

  5. bonjour a tous .
    bien sur je suis pour la chasse des oies en fevrier .
    heureusement que les chasseurs sont la pour veuillez .
    merci a tous chasseurs responsables et gestionnaire de ce fabuleux patrimoine et surtout ne lacher rien

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici