Actualité de la Chasse Chasse en France Disparition de Mathieu Boos, fondateur de l’ISNEA

Dans le petit milieu de la chasse, et en particulier celui du gibier d’eau, Mathieu Boos était bien connu. Biologiste et fondateur (avec l’aide de certaines FDC) de l’ISNEA, Matthieu fût à l’origine des premiers radars ornithologiques permettant aux chasseurs d’acquérir des données scientifiques capitales sur la migration.

Des données essentielles complétées depuis par la pause de nombreuses balises GPS sur différentes espèces, chassables ou non.

Nous n’avons pas eu la chance de croiser la route de Matthieu, mais avons souvent croisé des personnes ayant eu à faire à lui et ses connaissances. Les mots de Willy Schraen que nous relayons ci-dessous seront sûrement les meilleurs… Bon vent, d’Est si possible.

C’est avec une grande tristesse que je viens d’apprendre la disparition du docteur Mathieu Boos. C’est avec lui, et grâce à lui, que la chasse française a pu enfin entrer dans le scientifique. Fondateur de l’Isnea avec quelques fédérations de chasseurs, il fut à la base de la création des premiers radars ornithologiques. Son implication dans le scientifique cynégétique lui valut bien des déboires, mais il ne renonça jamais, et son soutien fut sans faille pour notre cause. Prisonnier de son corps depuis plusieurs années, je mesure la souffrance qui fut la sienne, comme pour son épouse et ses enfants.
Au nom de tous les chasseurs, je présente à sa famille et ses amis, mes plus sincères condoléances. Merci Mathieu, et bon voyage vers les migrations éternelles…

 

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

4 Commentaires

  1. J’ai bien connu Mathieu quand j’assurais la présidence de la commission migrateur fédérale dans le Nord, que de souvenirs . C’est avec beaucoup d’émotion, de tristesse et de peine que j’ai appris son décés. Les chasseurs viennent de perdre celui qui pendant tant d’années a mis tout en oeuvre pour défendre leur passion avec tout le savoir cynégétique et scientifique dont il connaissait tous les tenants et aboutissants. Encore merci à lui pour nous avoir guidé pour reconquérir ce que nous avons perdu. A toute sa famille et à ceux qui lui étaient chers c’est en ma qualité de président des chasseurs côtiers du littoral nord que je leur présente mes plus vives et sincères condoléances. Bon voyage Mathieu et que Saint- H ubert t’accueuille dans tes chasses éternelles comme tu le mérites

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici