Actualité de la Chasse Chasse en France La mission Sénatoriale va auditionner l’auteure de la pétition anti-chasse le 7...

Dans le cadre de la mission lancée par le Sénat suite à la pétition postée sur leur site web, le programme semble avancer assez rapidement puisque le groupe de travail censé travailler sur la sécurité à la chasse s’est formé le 24 novembre dernier et va auditionner un premier intervenant ce 7 décembre.

Ce premier intervenant est une intervenante puisqu’il s’agit de Mila Sanchez, qui est l’auteure de la pétition à travers le collectif « un jour un chasseur », ce même collectif qui diffuse en permanence des messages dans le but de nuire au monde cynégétique, souvent sans même les vérifier (voir l’article suivant pour en savoir plus).

Selon le rapporteur de la mission Sénatoriale Patrick Chaize, « il est important de commencer par cette audition pour bien comprendre l’origine de la pétition et les demandes qu’elle porte ». On pourra tout de même s’interroger sur la véracité des informations transmises par cette personne au Sénat et regretter qu’aucune personne issue du monde cynégétique ne soit conviée à cette audition.



La mission Sénatoriale se rendra également dans l’Ain le 20 décembre prochain sur les lieux d’une battue au grand gibier et sur un stand de tir ou les chasseurs sont formés aux normes de sécurité à la chasse.

D’autres auditions d’associations, de Fédérations de sports de plein air, d’armuriers ou encore des administrations, comme le Ministère de la Transition écologique ou l’OFB, seront menées dans les semaines à venir.

Source.

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

6 Commentaires

  1. Pas de panique mes amis chasseurs…
    Le sénat est à droite et ont pas mal de chasseurs dans leurs rangs!
    De plus Macron a besoin de vous.
    Personnes n’est dupe sur l’issue de cette pétition.

  2. Bonjour, dans le 22 la chasse est interdite le mardi et vendredi, et en semaine je travaille, ils veulent tout simplement interdire la chasse, chasseur ne rime pas avec nanti, nous devons évoluer peut être mais ne faisons plus de concessions!!!

  3. Ras le bol de ces abrutis qui nous emmerdent tous les jours il est temps que l Etat y mette le nez parce que à force ça finira mal,avant il y avait d avantages de décès et on parlait pas d arrêter la chasse, maintenant c’est devenu une mode pour quelques illettrés

  4. Les chiffres parlent de eux-mêmes , de plus l’analyse des années passées montrent bien les efforts réalisés mais politiquement parlant il faut passer par là .
    À remuer les faux problèmes ont à plus le temps de s’occuper de l’essentiel : la reconquête permanente de la biodiversité : si c’est pas les chasseurs qui s’investissent qui le fera , certains sont juste bon à planter des éoliennes

    • Pourquoi les fédérations ne se mobilisent pas pour lancer une contre-pétition afin de faire reconnaître la chasse.
      Nous avons largement assez d’arguments pour faire cesser ce dénigrement permanent.
      Arrêtons de subir !

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici