Actualité de la Chasse Chasse en France Les incendies de pavillon de chasse se multiplient en période de confinement

En cette période de confinement, on constate une augmentation troublante d’incendies des pavillons de chasse dans le nord de la France. En quelques jours ce ne sont pas moins de 3 pavillons qui ont été incendiés, difficile de croire à une coïncidence…



Le dernier date de vendredi à Lapugnoy dans le Pas-de-Calais où un incendie s’est déclaré à 22h30 et a ravagé entièrement le rendez-vous des chasseurs situé derrière le cimetière. Il ne reste plus que les murs.

Face à cette situation le maire de la commune envisagerait un couvre-feu.

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

20 Commentaires

  1. je ne comprends pas en période de confinement en plus. il n’y a pas de contrôle dans le nord? ces gens méritent la prison en plus d’indemniser les dégâts causés.encore des anti chasses qui ne comprennent rien à rien, la preuve le confinement les concernent pas.

    • Je n’ai jamais compris l’argument des chasseurs qui sont là pour réguler les populations animales au motif qu’ils endommageraient la nature.
      Aux USA, il a été réintroduit des loups dans le Yosemite Park au grand dam des chasseurs. Et quel miracle voyons nous assister ? La nature se régénère et des animaux apparaissent.
      Regardez le reportage bien fait sur Arte à ce sujet.
      Je n’approuve pas ces incendies de pavillon de chasse mais je n’approuve pas non plus la chasse sous toutes ses formes.
      Nous espèce humaine prenons trop d’espaces aux autres espèces.
      Dans le temps, les épidémies de virus et de bactéries servaient à réguler les populations d’espèces vivantes.

    • Max bonjour,
      Pour votre info cette histoire est une fable inventée par un « protecteur » zélé de la nature, mis face à ses contradictions il a fini par dire que la fin justifie les moyens, maintenant aucun scientifique ne parlerait de cette invention de circonstance, d’ailleurs non documentée dès l’origine, je note qu’il est facile de tromper bien des gens avec des histoires qui vont dans le sens de leur croyance, il y a quelques années une femme avait raconté que pendant la deuxième guerre mondiale, petite fille donc, elle avait été adoptée par une troupe de loups qui l’ont nourrie en régurgitant leur repas comme ils l’auraient fait pour des louveteaux, le tout en traversant l’Europe en pleine guerre à pied, malgré les nombreuses invraisemblances qui dépassent allègrement les frontières du ridicule tout le monde l’a cru (enfin presque parce que moi non) et un film a été produit sur cette comptine pour enfant sage, finalement démasquée le film a dut être modifié pour inclure un message stipulant le caractère purement fictif de l’histoire…à bon entendeur salut!

    • Bonjour MAX et merci pour cette belle histoire.
      Yosemite ? Vous ne confondez pas avec le Yellowstone ??Mais malheureusement et quelque soit l’endroit, cela ne reflète pas la réalité sur ce sujet , et ce n’est pas un anti-loup qui écrit ces lignes. Cette belle histoire médiatisée à outrance a son origine dans des articles de divers scientifiques qui ont en effet suivi l’impact sur la flore de la réintroduction du loup. Pour faire court sans rentrer dans trop de méthodologie scientifique, ces observations ont été largement remises en question et une bonne partie des conclusions ont été montrées fausses par différents scientifiques et spécialistes de la faune et flore (eux-même pro-loup !!).
      Deux raisons qui ont mené à des conclusions un peu hatives: mauvaise méthodologie scientifique et/ou soif de publier rapidement un article (publication = subvention et/ou maintient de poste..)ainsi qu’un aveuglement doctrinaire de certains scientifiques (on en a même vu un sur un plateau de TV aux USA avouer que ses écrits (sur les loups au Yellowstone) étaient faux en bonne partie (un livre qui avait fait le tour du monde), et que ce n’était pas grave car le but final en valait la peine !!!! ) C’est donc finalement un révisionnisme scientifique associé à un lobying intense de certains groupements au niveau des médias, superbes videos, etc qui ont manipulé l’opinion mondiale (et les video continuent de circuler, ARTE en est un bel exemple..).
      Pour faire court (de nombreux articles scientifiques sont accessibles sur le net)
      – l’impact sur la régénération des arbres car ongulés prédatés par le loup: NON le loup seul ne pouvait rien y faire, par contre les castors eux aussi réintroduits plus ou moins simultanément en sont pour quelque chose (niveau des eaux, barrages), et influence du climat (périodes de sécheresse).
      – moins de wapiti /ongulés: les loups d’accord impactent la population, mais aussi les ours ainsi que les pumas qui en prédatent beaucoup, ces deux espèces ayant vu leur population augmenter dans la même période. Et n’oublions pas l’Homme qui chasse ces mêmes ongulés (et aussi les loups) sur tout le pourtour du parc national…

      Rappelez-vous cette histoire ou l’Homme a voulu préserver une sous-espèce d’ongulé (quelques centaines de têtes) sur une île en Amérique du Nord, puis le loup est arrivé par l’entremise d’une baisse temporaire du niveau des eaux , y-a-til eu un équilibre ? Non, Il a fallut extirper par hélicoptère les quelques survivants pour éviter l’extermination totale des ongulés.
      Petit retour en France: le retour du loup fait-il apparaitre des espèces comme vous le dites ? Je crains que non, car si ce loup réussit à éradiquer le pastoralisme et la biodiversité qui y est associée….. Et l’état des populations de mouflons dans certains départements, prédatés en priorité par rapport aux autres proies , s’en remettront-ils ??
      Un prédateur opportuniste ne régule pas, il fait ce qu’il faut pour se répandre et finalement implanter son espèce là où il y a niche écologique, quelque soit l’impact négatif ou positif sur les autres espèces, équilibre ou pas équilibre.
      Les relations trophiques sont complexes, subtiles, et toute simplification , ici dans le cas du Loup prédateur opportuniste, déservira cet animal: on ne fait pas de l’écologie (scientifique) avec de l’écologie politique.

      Votre dernier phrase me semble déplacée dans la situation actuelle, même si il est vrai qu’elle satisfasse de nombreux adeptes de l’écologie politique extrême ou autres animalistes.

    • Vous avez raison petit scarabée concernant cette fable de la femme nourrie par les loups. Il faudrait mettre la même mention « œuvre de fiction » sous les affiches « chasseurs, premiers écologistes de France » et aussi quand les chasseurs parlent de réguler des espèces dont ils ont orchestré la prolifération pour s’assurer de tableaux de chasse bien garnis. Ah, et pas la peine de me taxer de bobo antichase primaire, je compte beaucoup de chasseurs dans mon entourage (famille et amis) qui reconnaissent (et parfois assument) ce double langage. Mais bon, rien à voir avec le sujet de l’article qui traite d’actes de personnes dont c’est la seule manière de s’exprimer, probablement limités…

  2. Bonjour Max,
    Cette histoire serait plus pour Yellowstone… ( près de 9000 km2) et soit dit en passant, un certain nombre de rangers s’occupent de réguler. Comme pour le loup ou le sanglier en France, partout où une espèce animale provoque un déséquilibre pour l’homme ou même la nature, une régulation doit se faire. Les plus beaux territoires ou les animaux sont les plus nombreux sont des territoires gérés par des chasseurs!

  3. A Max,
    Cest votre droit de ne pas aimer la chasse.
    Mais votre incompréhension vient dun manque de connaissance. Quand je dis connaissance, c’est être régulièrement dans la nature, dans tous les milieux par tous les temps.
    D’autres aiment, laissons les à leur passion ils sont très précieux car leurs actions sont bénévoles et très nombreuses en dehors de l’action de prélèvement. Soyez curieux, allez vers la fédération de chasse de votre département et intéressez vous à leurs travaux.
    Vous êtes sur le site de chasse passion ou toute personne peut s’exprimer librement, ce qui n’est le cas sur les sites « anti-chasse » ou la pensée est unique avec interdiction d’avis contraire. Peut-être en raison des manipulations et des mensonges très courants.

  4. Bonjour petit scarabée, en fait tous les scientifiques s’accordent pour dire que l’influence du loup a bien entendu était bénéfique mais qu’il y’a quelques autres facteurs qui ont aidés au changement amorcé par le retour du loup au Yellowstone.

    Qui plus est, le même cas de figure c’était déjà produit, sur une île cette fois, isle royal, ou l’arrivée des loups à permis de reguler les ongulés et donc de permettre aux végétaux de s’implanter à nouveau correctement. Étant donné qu’il s’agit d’une île il a bien été observé par les scientifiques que c’était les loups et uniquement eux qui permettaient de sauvegarder la végétation en réglant et déplaçant le gibier.

    C’est suite à cette étude que les loups ont été réintroduit au Yellowstone pour solutionner les problèmes du parc liés à la disparition des loups. Et ça tout le monde s’accorde là dessus, il ne s’agit absolument pas d’une fable. Tiens, sauf les chasseurs français ? Comme ce n’est pas étonnant….

    • Nina bonjour,
      je n’ai pas entendu parler de l’expérience que vous citez et le modèle insulaire est très particulier, en aucun cas superposable sur d’autres modèles plus ouverts et plurifactoriels, vous le dites par ailleurs que réintroduire le loup à Yellowstone à solutionné les problèmes liés à la disparition du loup, c’est un peut dire que l’eau mouille et le feu brûle, pour le reste cette fable romantique inventée et dénoncée au point que même son auteur a dit que la fin justifie les moyens ne peut plus être invoquée car absolument pas scientifique, le reste est de la littérature et de toutes façons le sujet ici est les actes de vandalisme voire de terrorismes dans le sud ou des groupuscules de différentes obédiences animalistes et autres revendiquent des destructions volontaires.

  5. A Max
    Bonjour Monsieur
    La question ici n’est pas de savoir si vous approuvez ou non la chasse .
    Nous sommes ici face à des actes probablement intentionnels , dus à des pyromanes . La seule question qui peut éventuellement se poser est de savoir si vous les approuvez ou non .
    J’ai dit .

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici