Actualité de la Chasse Chasse en France Permis à 200€ : un succès mais une grogne pour les communes limitrophes

On l’a assez répété depuis 1 an, le passage du permis de chasse national à 200€ -enfin en réalité à un peu plus de 200€- est une vraie aubaine pour la chasse française. C’est ce que nous confirme chaque jour les chasseurs sur le terrain mais aussi les professionnels de la chasse, qui y voient un moyen de dynamiser un secteur quand même un peu en difficulté depuis l’année dernière ; disons-le.



A ce jour, plus de 50% des validations pour la saison 2019/2020 sont nationales, alors que l’année dernière seulement 9% des chasseurs avaient opté pour ce type de validation. Pour autant, tous n’y ont pas trouvé leur compte, c’est notamment le cas des chasseurs qui prenaient un départemental et qui profitaient de pouvoir chasser sur les communes limitrophes du département avec.

En effet vous pouvez par exemple habiter dans un département mais votre chasse, bien qu’elle soit à quelques encablures de votre domicile, peut se situer dans un autre. Avant, les permis départementaux permettaient d’y chasser, depuis cette année c’est fini, il faut prendre un national.

Pour les chasseurs concernés, cela revient à une augmentation d’environ 50€ à 70€. Une somme que beaucoup jugeront « négligeable », mais qui pourtant fait grincer des dents. Parmi les insatisfaits il faut distinguer à notre avis 2 classes : les éternels insatisfaits, et les personnes pour qui chaque euro compte.

Râler pour râler est en effet très français. Le changement quel qu’il soit est souvent mal perçu. Des chasseurs qui déboursent de belles sommes en vêtements, munitions, armes, et dans n’importe quel autre domaine comme dans le tout dernier Iphone10  pourront facilement trouver 70€ en plus, cela ne fait aucun doute. Une semaine sans tabac pour les fumeurs règlera même l’affaire, et leur santé les remerciera !

Mais il y en a d’autres, souvent dans le monde rural, de ceux que l’on ne trouve pas sur les réseaux sociaux,  qui ont, comme des millions de Français, du mal à boucler les fins de mois, c’est un fait. Certains n’ont que la chasse comme loisir, n’ont jamais mis 1€ ou presque pour s’acheter quoique ce soit pour la pratiquer et chassent avec un bon vieux simplex hérité de leurs aïeux. Pour ceux-là,  même s’ils sont une minorité concernée par le problème des communes limitrophes, on peut comprendre qu’il s’agit d’un problème important et on peut regretter que le passage au permis à 200€ devienne davantage un frein qu’un tremplin.

Néanmoins, comme dans chaque réforme on ne pourra jamais contenter tout le monde malheureusement. Cette avancée était nécessaire, et à court terme fera du bien à la chasse. On imagine mal que la perte des communes limitrophes soit une concession faite par la fédération nationale pour obtenir le permis à 200€, tout au plus une volonté d’harmoniser et/ou simplifier certaines choses. Dès lors, peut-être pouvons-nous espérer voir réapparaitre ce « passe-droit » dans les années futures. A voir…

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

19 Commentaires

  1. Oui je suis d accord mais bon le permis limitrophes était une bonne idée maintenant je suis obligé de faire un nationale et pourtant je ne chasse que sur deux départements dont un est limitrophe un coup de 70 euros je suis pas sur que ce soit un cadeau qui a été fait pour tous les chasseurs car combien sont ils à chasser sur toute la France

  2. Si on baisse le permis national celas veux dire qu on auras la chasses des riches qui vont venir de loin sur nos exploitation agricole faut baisser le permis departemental de 60 euros
    Les riches comme macron nous veule plus le temp des seigneurs et de retour
    Cette année je peu pas prendre le permis de chasse av nos retraite agricole bravo macron

    • Très bonne chose que le permis national ! C’est les ACCA et AICA ou sociétés qui ne jouent pas le jeu de la chasse populaire en vendant des cartes étrangers ou membres facultatifs à des prix exorbitants, beaucoup de sociétés vendent des grands cervidés pour financer la location de domaniaux par exemple mais proposent des cartes à plus de 200€ c’est une honte ! Voilà le prix pour revenir chasser dans ses terres d’origine… Quand on voit ce que se vends un chevreuil en tir d’été et quand on connaît le prix du bracelet il est peut-être temps d’enrayer ce phénomène de gros sous et vous verrez que notre chasse populaire et conviviale reviendra le liant dans beaucoup de communes.

    • Non cela ´est pas juste les riches dont vous parlez avaient déjà largement les moyens de se déplacer ou ils voulaient avant donc pour eux pas de changement.Mais en voyant que 50%des permis sont passés nationaux ça prouve bien qu’il y avait une réel attente chez les chasseurs car on a tous de la famille ou des amis délocaliser et ce sera des nouvelles vacances ou des week-ends qui vont se passer grâce au permis a 200€.Et moi même je vais en profiter cette année Bonne saison de chassa à tous.

  3. Bonjour je suis chasseur depuis mes 16 ans je n’ai pris une validation nationale a que de rare reprise , mais la double validation très souvent et ce qui me fait réagir ces que sont prix ce trouvé de mémoire au alentour de 250€donc plus chère que le nouveau permis et pour la validation départementale doit toujours valoir environ 135€ avec toujours le droit de réciprocité sur les communes limitrophes du département voisin .
    Alors soit j’ai mal compris l’article soit votre éditeur a un peut fait fausse route je trouve ça dommage car les articles du site sont de bonnes qualités d’habitudes bonne fin de journée a vous tous de même Éric capard

  4. ils ont bien eu les petits chasseurs la preuve plus de permis vendus vous en connaissez qui font des cadeaux les bracelets sanglier non utilisés pourquoi ne seraient ils pas valables il ya trop de sangliers payez pour les abattre !!!!!

  5. Paiement en plusieurs fois
    Certes un surcoût non négligeable pour certaines bourses voit le jour avec cette réforme.Mais certaines Fédérations dont celle du Gers ont mis en place un paiement fractionné en 3 fois étalant ainsi la charge sur plusieurs mois.Un effort non négligeable à souligner.Le permis doit toutefois être pris par internet

  6. Enfin il était temps pour le permis national à 215 € assurances compris.
    Avant je payais autant pour un bi départemental, alors aujourd’hui c’est que du bonheur je vais pouvoir chasser dans tous les départements limitrophes et de France.
    De ma situation démographique, maintenant j’ai un accès à plusieurs départements.

    • Bonjour à tous
      Pour moi c est une bonne chose mais il faudrait que plus de fédé proposent un paiement en plusieurs fois.
      En ce qui me concerne j habite dans une commune limitrophe à 3 départements et 3 régions différentes et financierement parlant je n avais pris que 1 département.
      Certaines sociétés de chasse ont même un territoire sur 2 voir 3 départements et par forcément limitrophe.
      Alors aujourd’hui un permis national à 25 euro de plus cela me permet de chasser avec des copains (avec qui je ne pouvais chasser) sur d autres départements voisin du mien.
      Merci à tous

  7. Très très bonne chose à l’heure d’internet des échanges et invitations, mais le HIC c’est que les ACCA ne jouent pas forcément le jeu quand on voit des cartes  » étrangers » à 180€ alors qu’une carte pour un local est à 60€ c’est vraiment prendre les gens pour des cons. Expliquez moi comment un jeune qui débute dans la vie active peut se payer ça?On pleure une population de chasseurs vieillissante mais comment voulez vous attirer les jeunes quand tout n’est que histoire d’argent une fois de plus alors que le permis national à 200€ va lui dans le bon sens? Il est évident que les ACCA ne favorisent pas la chasse populaire .Par contre les grosses bourses à la recherche de trophées eux… Alors messieurs les présidents réfléchissez et Monsieur Schraen pour que cette reforme du permis national à 200€ soit encore plus belle et efficace préservez la chasse populaire ne laissant pas les ACCA et AICA pratiquer des prix exorbitants !

  8. Bonjour à toutes et tous
    Je vous livre la réponse faite par l’ONCFS : à ce jour les décrets d’application ne sont pas parut . Pour l’ONCFS qui a entre autre une mission de police de la chasse le permis départemental valider depuis le 01/07/2019 autorise la chasse sur les communes limitrophes du département concerné, réponse officielle faite par écrit mail.
    Cette étendue géographique sera t elle limité par les décrets à venir sur une validation en cours ? Là ça va toucher des régles de droit, rétroactivité d’une loi ?
    Ce qui est aussi certain c’est le coût: si je ne me trompe pas dans mes recherches
    – La redevance ONCFS/ OFB (office français de la biodiversité ) départementale ou nationale est de 44,5 euros (code des impôts)
    – La cotisation départementale de votre fédération de chasseur est variable suivant votre département ,votre validation départementale ou nationale et votre mode de chasse petit gibier ou grand gibier, en gros de 70 à 95 euros
    – Les frais de timbre sont de 9 euros
    – Les frais de dossier sont variable maxi 5 euros
    – La part forfaitaire versée à la fédération nationale des chasseurs est au mini de 51,50 euros UNIQUEMENT sur la validation nationale ZÉRO sur la validation départementale

    La fédération nationale devrait avoir un rôle à jouer dans le cadre de la future loi OFB, elle est en train de s’en donner les moyens, tout du moins financiers faite vos comptes !!!!
    Il serait peut être bon que chacun interroge l.ONCFS de sont département pour faire remonter afin que les chasseurs qui ne valident qu.un département ne soit entre pas oublié dans les nouvelles dispositions Pour les communes limitrophes
    Cordialement
    Gerard

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici