Actualité de la Chasse Chasse en France Utilisation des colliers GPS à la chasse, le point sur la législation

chien-gps-legislation

La démocratisation des colliers GPS (Garmin ou Weenect par exemple) ces dernières années a permis à de nombreux chasseurs de s’équiper. Il est indéniable que ces colliers, à la pointe de la technologie, sont une aide précieuse pour éviter de perdre ses chiens de chasse, mais connaissez-vous vraiment la législation qui les entoure ?

En effet, à l’image des caméras embarquées ou des Talkie-walkie, les colliers GPS sont réglementés, et heureusement. La page Facebook de la Garderie Fédérale, avec qui nous échangeons souvent des informations nous informe sur le sujet :

« Le collier GPS ne doit être utilisé qu’après l’action de chasse, tout chasseur porteur d’une console allumée lors de l’action de chasse est susceptible d’être verbalisé. Dans le cas de collier couplant la fonction GPS et dressage, seule la fonction dressage peut être utilisée pendant l’action de chasse.
Pour le collier de repérage des chiens qui marquent l’arrêt dit « bipper » : exclusivement pour la chasse de la bécasse, tout autre gibier ne peut être chassé. 

La personne en infraction à ces interdictions est passible d’une contravention de cinquième classe (jusqu’à 1 500 € d’amende, retrait du permis de chasser et confiscation des armes et des engins).»

La loi est donc très claire, la fonction GPS doit être désactivée à la chasse, ceci notamment afin de ne pas pouvoir localiser le gibier. Il faudrait être un bien piètre chasseur pour utiliser le repérage à cet effet, néanmoins de nombreux chasseurs invoquent une question de sécurité. En effet le fait de pouvoir suivre en temps réel l’évolution de ses chiens sur le terrain permettrait de les rappeler à certains moments, notamment quand ces derniers approchent d’un axe routier. Il est vrai que la question mérite d’être posée… Et vous qu’en pensez-vous ?