Actualité de la Chasse Chasse en France Vénerie : un projet d’arrêté pour modifier son exercice

En réponse aux différentes polémiques au sujet de la chasse à courre, notamment l’année dernière avec l’incident très médiatique de la Croix Saint-Ouen (Oise) où  un cerf avait été abattu quasiment publiquement par l’équipage de la Futaie des amis, la FNC s’était engagée à faire avancer les choses. C’est donc après concertation lors d’une assemblée avec le CNCFS que plusieurs mesures ont été proposées au ministère de la transition écologique.



Tout comme les oies en février, une consultation publique vient d’être lancée début janvier afin d’inscrire ces mesures dans la loi en modifiant l’arrêté du 18 mars 1982 relatif à l’exercice de la chasse à courre.

Ce projet d’arrêté contient 3 mesures :

  • Limiter à 60 chiens les meutes, ceci afin d’avoir un meilleur contrôle des meutes, notamment aux abords des zones urbanisées
  • Délivrance d’une attestation de conformité de meute délivrée et renouvelée après avis des FDC ou FIC (fédération interdépartementale des chasseurs)
  • Enfin dernière mesure, et sûrement  la plus importante, l’obligation pour les équipages de grande vénerie de gracier les animaux mis aux abois dans le périmètre des habitations. Le maitre d’équipage devra alors sans délai récupérer ses chiens afin de laisser le cerf s’en aller. Si cela est impossible, il conviendra que l’équipage devra faire appel aux forces de l’ordre. Ces derniers aviseront ainsi, de leur propre chef, s’il convient d’endormir l’animal ou au contraire de sa mise à mort (pour protéger les éventuelles personnes aux alentours).

Voici donc 3 mesures importantes, qui devraient permettre un meilleur exercice de la chasse à courre en France. La consultation publique a lieu jusqu’au 25 janvier 2019.

Que pensez-vous de ces mesures ? Réagissez en laissant vos commentaires ci-dessous.

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

12 Commentaires

  1. L’attestation de meute n’est pas nouvelle. La limitation, si. 60 chiens c’est bien surtout qu’Il faut savoir qu’il est plus facile de prendre avec un nombre restreint plutôt qu’avce 80 ou plus.
    Quant à gracier l’animal, tous les équipages le font à un moment ou un autre et pas seulement à proximité des habitations. Ce qui est indispensable c’est d’arreter les chiens mais s’agissant de chiens d’ordre ça ne doit pas poser trop de difficultés pour peu que le piqueux arrive à temps.

  2. De tous temps des animaux ont été graciés à la Chasse quel qu’en soit le Mode et le Gibier, par exemples lorsqu’ils se réfugiaient dans une Propriété Privée close ou dans les Pieds du Chasseur qui le convoitait ou d’un autre Chasseur voire de toute autre personne…

    • Mais bien sur, les équipages ont plusieurs meutes sous la main au cas ou… l’ideal serait d’arrêter d’avoir un discours formaté dans l’air du temps pour penser par soi même ( et donc se renseigner avant de causer)

    • Mais bonsant , n’y avait t- il pas aussi des choses superbes en ce bon vieux temps , dont la chasse à courre fait partie . vouloir tout supprimer afin de se donner une spedo bonne conscience , c’est de l’inconscience et dangereux , preuve à l’appui : le monde actuel . Et laissez donc la chasse la plus naturelle qu’il soit en paix.
      Faudrait peut être aussi ,temps qu’on y est , brûler ou détruire tout les châteaux de France et de Navarre pour rayer définitivement toutes traces de la monarchie .
      Absurdité absolu mesdames , messieurs ??

  3. Plus il y a de contraintes , plus il y a possibilité d’être limite
    Je pense que le bon sens du chasseur devrait suffire mais bon
    Ça peut rassurer les autres ?

  4. C’est très insuffisant quand on pense a tous les préjudices supportés par les non chasseurs. C’est une chasse d’un autre temps qui devrait être aboli mais comme d’habitude la France est en retard

  5. l’ideal est quand même d’interdire ce type de pratique qui n’a plus aucune utilité (si elle en eu une un jour)en attendant ce jour :
    60 chiens pour 1 cerf ou un sanglier c’est encore beaucoup tro, 30 me paraît déjà énorme. En plus Nourrir les chiens convenablement me semble un pré requis (j’ai trop vu de chiens squelettiques dans ces meutes).
    Gracier l’animal lorsqu’il s’est réfugié en zone habitée n’est pas suffisant. Il devrait être gracié du moment qu’il n’est plus en mesure de courrir.
    Retirer toute forme de supplice infligé a l’animal : chien comme cerf, sanglier.

  6. J’étais chasseur à courre , je le suis encore occasionelement , la dernière option proposé me parrait évidente pour tout équipage digne de ce nom . Le top aurait été de ne pas construire de lotissements aux abords et même qui ampietrent sur nos belles forets afin protéger notre spedo couche d’ozone , un non sens total. ?

  7. Qu’es que les châteaux de France ont avoir avec la chasse à cour??? Alors dans notre temps, c la chasse à cour qui est belle, mais où on vas. Lamentable humain. Les animaux étaient là bien avant nous. L’homme n’a fait que tout détruire. Regarder autour de vous. Tout disparaît, et à qui la faute….
    L’homme bien sûr, mais c un autre débat.

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici