VOTRE NOM D'UTILISATEUR

VOTRE EMAIL




J'ai déjà un compte
Chasse Passion
Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié

Je n'ai pas encore de compte



Accédez au meilleur de Chasse Passion en vous inscrivant gratuitement en quelques clics


MOT DE PASSE PERDU
VOTRE EMAIL



A bientot
 

Vosges : une commune interdit la chasse le dimanche aprés-midi sur 2 massifs

Alors que le spectre dans jour sans chasse imposé par la loi est définitivement écarté, plusieurs communes ont décidé d’appliquer peu à peu des restrictions de journées.


Récemment nous vous informions d’une commune de l’Hérault qui a décidé de suspendre la chasse sur ses biens communaux le dimanche aprés-midi, c’est au tour de Saint-Dié-des-Vosges de prendre une mesure similaire.

En conseil municipal les élus ont voté vendredi dernier pour l’interdiction de la chasse sur 2 massifs forestiers : celui de la Bure et celui du Kemberg. Selon le maire de la commune Bruno Toussaint il s’agit de « redonner nos massifs aux promeneurs ».


Sur cette commune la chasse était déjà interdite sur 4 massifs le mercredi.

23 réflexions sur « Vosges : une commune interdit la chasse le dimanche aprés-midi sur 2 massifs »

  1. il est «  » » vivement souhaiter «  » » que les dégradations occasionnées par le grand gibier sur SA commune soient imputables à ses administrés….et à eux SEULS…..à l’avance MERCI aux chasseurs de ne pas payer quoi que ce soit !!!

  2. Mais pourquoi ne pas interdire la promenade dans les bois et forets de septembre à fevrier
    Apres tout la chasse est interdite de mars à septembre

  3. Sachant que les commerçants chasseurs ouvrent leur commerce le samedi et vont au culte le dimanche matin (si, si, ils y vont !) et que la chasse est interdite le dimanche après midi, trouver l’erreur dans le raisonnement. Vous avez 5 minutes et je ramasse les copies !!!!

  4. Par contre interdire la chasse le dimanche sur deux massif la fédération peut se retourner contre eux pour les dégâts car il protège les sanglier. Donc ça peut être à double tranchant une révolte des agriculteurs cultivateurs éleveurs etc… Attention. Et en plus do’c interdit la promenade en forêt sur les jours de chasse alors. Ça veut dire qu’un chasseur ne pourra plus chasser si il travail le samedi il aura que le dimanche matin. Qu’un promeneur il a 365 jours de rando par an ou est la logique la.

  5. Les « biens communaux » appartiennent à la commune, c’est à dire aux habitants. Or, un conseil municipal anti-chasse sous prétexte qu’il a été élu, use et abuse de son pouvoir à coups de décrets. Une telle interdiction sur du communal, doit être prononcée qu’après une consultation en règle de la population. Honte à ces élus qui transforment la République en Dictature.

  6. Bonjour

    Si c’est un arrêté municipale, il n’y a rien à y redire. Ça a été voté par des élus. C’est non discutables et ça va tendre à se développer et c’est tant mieux. Y en a un marre des gens qui se prennent des plombs en Velo au volant, chez eu même .

    1. Bonjour Fred,
      Il y a un commentaire qui répond à votre remarque. Les propriétaires du communal sont « par définition » les habitants de la commune. Un conseil municipal doit faire une consultation publique avant de prendre une tel arrêté.
      Bonne journée,

  7. Le Japon paye 120 € le sanglier et 180 € le cervides aux chasseurs ! Les gibiers sont Res Nillus (la propriete de personne) J’attends encore un peu et nous facturerons 300 € par chasseur aux communes (1000€ si vous gardez le gibier) pour aller à la chasse. Nous envisageons des 4×4 de fonction et même des billets d’avions pour nos frais de déplacements. Comme le Japon, vous pleurez pour avoir des chasseurs….

  8. Encore une bande de personnes très mal élues et qui jettent de l’huile sur le feux. Maintenant, la cohabitation risque d’être tendue les jours chassés ! Encore une commune où il ne faut pas donnée un centime pour la location du droit de chasse.

    1. Et l’interdiction de se promener dans ce massif de mars à septembre pour pas faire chier les animaux en période de reproduction, on en parle?

    2. Bonjour
      D accord.
      Pas de chasse ,la commune paye..
      Faudrait penser a tapé aussi dans le porte feuilles de ces personnes.
      Toujours les mêmes qui banque,ça suffit.

    3. Absolument d’accord avec vous. Et j’ajouterai interdiction de se promener dans les bois privés de ce massif.

    4. Bonjour,
      Les élus d’une commune ne sont « propriétaires » que des terres qui leur appartiennent et sur lesquelles ils peuvent interdire la chasse mais ils ne sont pas propriétaires des biens communaux qui sont la propriété « communale », c’est à dire des habitants. Cette interdiction décrétée par un conseil communal anti-chasse est un acte de dictature, absolument illégal car la chasse sur du communal est encadrée par des Lois que les élus communaux ne peuvent enfreindre. Les habitants peuvent et doivent déposer plainte pour abus de pouvoir.

    5. Les propriétaires du communal sont les habitants de la commune et non le conseil municipal. Le terrain communal est par définition une « propriété commune ». L’interdiction de la chasse sur du communal doit faire l’objet d’une consultation de la population et ne peut passer par un arrêté. Ensuite, si chacun, individuellement, veut interdire la chasse sur les terrains lui appartenant, c’est tout à fait légal. Mais celui qui exerce ce droit, s’interdit de chasser chez les autres ou sur le communal.
      Merci de ne pas censurer ce commentaire, tout à fait correct.

  9. C’est pas un problème de sécurité c’est un problème politique .
    Suivant les affinités politiques du maire de la commune
    Suivant les affinités du président de la société de chasse et des subventions qu’elle peut recevoir
    Suivant le manque de pressions des adhérents
    Évidemment ce contre sens va à l’encontre des intérêts généraux de la chasse et de ses obligations

    1. Sens va à l interet des promeneurs qui pour une fois peuvent en toute liberté en toute sécurité profiter de cette belle nature sans avoir a subir la loi des tueurs

    2. Je suis tout à fait d’accord c’est une manière comme une autre de se faire remarquer , être les premiers qui le font avant qu’une loi soit promulguée . et petit à petit grâce à ces hurluberlus les droits des chasseurs s’amenuisent et vont disparaitre . Ceci n’est pas spécial qu’à la chasse , dans cette société bordélique tout le monde veut faire voir à l’autre qu’il est le plus fort et le meilleur . Ne nous berçons pas d’illusions , j’ai bien peur que ça finisse mal .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DERNIÈRES VIDÉOS CHASSE PASSION

Actualités de la chasse

Cam1071

Vidéos de chasse

[Vidéo] Un rapace reste perplexe face à une blette de canard colvert

[Vidéo] Un rapace reste perplexe face à une blette de canard colvert

Au même titre que les prédateurs terrestres, les rapaces sont des chasseurs impressionnants, capables de s'en prendre à des proies...

11 juillet 2024 Aucun commentaire

Petites annonces

×

You may choose to prevent this website from aggregating and analyzing the actions you take here. Doing so will protect your privacy, but will also prevent the owner from learning from your actions and creating a better experience for you and other users.